Saint Jean chez les négas : premier round

Après Saint Michel Collon, c’est au tour de Saint Jean Bricmont de fricoter avec les négationnistes Ginette Skandrani et Maria Poumier lors d’une manifestation pro-Kadhafi par elles organisée.

On se souvient que le 3 septembre dernier, Saint Michel Collon appelle à une manifestation de soutien à Kadhafi – et non, contrairement à ce que les organisateurs ont toujours voulu faire croire, à une manifestation en faveur de l’autodétermination du peuple libyen et contre les guerres impérialistes. Problème : parmi les groupuscules à l’origine de cet appel, on  compte les associations La Plume et l’Enclume et La Pierre et l’Olivier des négationnistes Ginette Skandrani et Maria Poumier[1].

Le 15 octobre, les mêmes remettent ça. Si Saint Michel n’est plus de la partie, c’est cette fois-ci au tour de Saint Jean Bricmont d’apporter son soutien à l’initiative. Ayant fait le déplacement de Bruxelles pour participer à la manifestation, l’autre grande figure de la Belgian Connection du confusionisme politique a accepté de s’en expliquer sous l’oeil de la caméra de la webTV conspirationniste Independenza WebTV[2] :

 

Mais le plus intéressant reste les propos tenus ce jour-là. Alors qu’une manifestation de Syriens anti-Assad et leurs soutiens se tient à proximité, Saint Jean condamne la présence de drapeaux « Pace » (« Paix »), affirmant que ceux qui les tiennent sont en fait partisans d’une intervention occidentale en Syrie :

– Je vois qu’il y a des gens qui manifestent avec des drapeaux « Pace » , mais apparemment ils manifestent en fait  pour  encourager une intervention en Syrie quoi.

– Oui, il y a des Syriens de l’autre côté.

– Les Syriens c’est une chose, les Syriens c’est les Syriens, je ne veux pas juger les Syriens. Ca, je ne veux pas juger les Syriens comme je ne veux pas m’ingérer […].

L’idée que ce sont peut-être aussi des Syriens qui portent ces drapeaux ne lui vient pas à l’esprit une seule seconde. Ces mêmes Syriens dans les affaires desquelles il prétend ne pas vouloir s’« ingérer », alors même que, suivant cette logique, il s’« ingère » dans les affaires des Libyens en participant à une manifestation qui clairement entend prendre parti pour un camp contre un autre (car le CNT et ses troupes sont autant composés de Libyens que les troupes kadhafistes). Mais laissons-le poursuivre :

« […] le problème, c’est au non de quoi est-ce que la France – que les Syriens veulent qu’on intervienne ça je veux bien – mais au nom de quoi est ce que la France veut intervenir en Syrie : c’est la question. La france est intervenue en Syrie dans le temps. Qu’est ce qu’on va faire? on va retourner la bas mettre des alliés, quel est l’argument exactement? La France au nom des droits de l’homme a décidée qu’elle a le droit d’intervenir ou bon lui semble. C’est le point de vue des occidentaux , Mais c’est aussi ce que la gauche et l’extrême gauche encourage. Mais ça n’a aucun sens ! Pourquoi la Russie ne pourrait-elle pas intervenir pour soutenir des insurgés là où elle le pense ? Pourquoi la Russie ne pourrait-elle pas le faire ? mais si elle le fait on va rapidement arriver à la guerre de tous contre tous. » 

Arrêt sur image : ces deux exemples sont intéressants. En effet, ces deux pays ne se sont pas privés de s’ingérer dans les affaires des autres par le passé (Afghanistan du temps où la Russie était l’URSS, péninsule indochinoise pour la Chine), dans le cadre de la guerre froide, qui opposait bien deux impérialismes (et même au moins trois, puisqu’il faut différencier la Chine de l’URSS). Et on voit mal pourquoi il s’en priveraient de nouveau aujourd’hui. D’ailleurs, l’exemple de la Russie en Géorgie en 2008 se situe tout à fait dans cette logique, et l’intervention occidentale dans ce même pays en réaction n’a pas été sans rappeler une mauvaise resucée de la guerre froide.

De même aujourd’hui en Syrie, l’ingérence étrangère la plus évidente à l’heure actuelle est celle de l’Iran, qui aide activement Assad à réprimer son peuple dans le cadre de sa politique impérialiste régionale[3]. On se demande pourquoi, parce que cette ingérence vient d’un pays qui n’est pas occidental, elle serait moins condamnable que celle de l’Otan en Libye. Saint Jean, qu’en dis-tu ?

Continuant en tout cas sur sa lancée, il développe et explique pourquoi il préfère désormais manifester avec l’extrême droite qu’avec l’extrême gauche, pratiquant une totale inversion des valeurs :

– Contrairement a ce qu’ils croient l’occident est de plus en plus isolé, contrairement à ce qu’il croit, contrairement a ce que croient la gauche et l’extrême gauche qui manifestent ici.

– Le NPA, là-bas, qui manifeste…

– Ben oui, bien sûr, ils ont fait ça pour le Kosovo, moi je les connus à l’époque du Kosovo, c’était la LCR, ils étaient déjà comme ça. Ils sont pour l’ingérence, ils sont pour ce que j’appelle  » l’impérialisme humanitaire », ils estiment qu’au nom des droits de l’Homme on a le droit de détruire le droit international.

– Mais moi je suis allé les voir et ils ont dit qu’ils étaient contre l’impérialisme.

– Mais bien sûr qu’ils sont contre l’impérialisme. […] Mais ils sont en fait pour qu’on intervienne parce qu’ils considèrent que c’est la non intervention qui est impérialiste. […] Mais il y a en France, je suis désolé – ce n’est pas parce que je suis Belge parce qu’en Belgique la situation n’est pas meilleure – mais il y a une confusion intellectuelle totale qui fait que l’extrême gauche a des positions qui ont longtemps été d’extrême droite, que l’extrême droite a en fait des positions qui auraient longtemps été d’extrême gauche, parce que l’extrême droite est plus contre l’ingérence et pour de bonnes raisons que l’extrême gauche. Et ça ne fait pas de moi quelqu’un d’extrême droite, je constate simplement la confusion qu’il y a dans les esprits. [sic !]

Mentir n’est nullement gênant : en effet, le positionnement du NPA (ex-LCR) sur la guerre en Libye, par exemple, n’est pas aussi univoque qu’il le dit et de plus, les débats restent ouverts au sein de ce parti[4].

De toute façon, si on peut regretter bien sûr que la gauche ait été totalement absente de la lutte contre cette guerre et n’ait pas organisé de manifestations pour s’y opposer – non pas en appelant à soutenir Kadhafi mais en appelant à laisser le peuple libyen gérer tout seul ses affaires -, laissant ainsi le champ libre à l’extrême droite kadhafiste sur ce sujet, ce n’est pas une raison suffisante pour choisir de rallier par défaut cette dernière.

On se souvient que Saint Jean n’en est pas à son coup d’essai. Lui qui se veut rationaliste et qui, c’est vrai, est relativement imperméable à la plupart des thèses conspirationnistes – notamment sur le 11-Septembre -, avait déjà donné auparavant deux interviews à Mecanopolis[5],  site fasciste et conspirationniste suisse qu’on ne présente plus :

Depuis, c’est le grand amour entre Saint Jean et Julien Teil, un des fondateurs de Mecanopolis. L’ascenceur ne cesse depuis de monter et de descendre entre les deux hommes. Premier renvoi : Julien Teil prépare la sortie d’un film sur la guerre en Libye et lui donne un titre très bricmontien : La guerre humanitaire. Second renvoi : interviewé par Independenza WebTV,  Saint Jean fait la promo du film de Teil, tandis que Saint Michel se tient en embuscade et publie dans le même temps un appel à dons pour financer le film. Voici ce que déclare Saint Jean, à propos de ce film : où on apprend que la guerre menée par Sarkozy et consorts en Libye – et bien évidemment appuyée à grands coups de propagande comme toutes les guerres, mais là n’est pas la question – serait une « guerre de gauche » :

« Il y a les interventions de droite – ça c’est celle de Bush en Irak – et ça évidemment la gauche s’y oppose, mais il y a les interventions de gauche qui sont basées sur les droits de l’Homme et ça la gauche les applaudit et la droite est plus ou moins forcée de suivre, sauf l’extrême droite. Et ces allégations sont aussi basées sur des mensonges, il suffit de voir le film La guerre humanitaire, en un mot : laguerrehumanitaire.fr, où il y a un film maintenant de Julien Teil […]. »

***

A noter la présence également sur cette manifestation du blogueur ségoléniste et dieudonniste Allain Jules, lui aussi interviewé par Independenza WebTV :

  Il y tient des propos hallucinants vis-à-vis de ceux qui refusent de soutenir Kadhafi, dignes de ceux de son copain facho Hans Cany sur les « rats » du CNT, tout en citant un dictateur qui manifestement n’a aucune leçon de « terrorisme » à donner à personne, tant il dirige son pays d’une main de fer depuis plus de vingt ans :

« Je vais reprendre la phrase du président zimbabwéen Robert Mugabe : « l’Otan est une organisation terroriste ». C’est un fait. […] Le CNT est complètement une composante illégale. Il faut rappeler aux uns et aux autres que le fameux CNT n’a pas prééxisté à cette révolte – enfin, soi-disant révolte – donc au jour d’aujourd’hui il n’y a rien et c’est complètement… C’est une escroquerie, bref, c’est une escroquerie. Et ceux qui soutiennent cette escroquerie, pour moi, ils sont de l’ordre animal. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils restent sur le plan instinctif, il n’y a plus de raison. Ils tuent pour tuer. Et quand des gens tuent pour tuer, pour moi, ce sont des nazis. rien d’autre. »

 ***

Edit 24 octobre 2011, 2:28 : Nous venons de découvrir une toute nouvelle webTV conspirationniste gérée par un certain Gérard Lazare alias Glaza, liée à ReOpen911 (son premier sujet a été fait en collaboration avec l’association et portait sur sa manif du 11 septembre dernier) et qui officie sur AgoraVox. Son deuxième sujet a été réalisé à la manifestation pro-Kadhafi du 15 octobre. Outre Saint Jean, y est interrogé Alain Benajam, membre fondateur et ancien administrateur du Réseau Voltaire[6]. Une preuve de plus que cette manifestation, c’était vraiment le bal des fafs et des conspis  :

***

Aujourd’hui, les Skandrani, les Poumier, les Collon, les Cany, les Bricmont, les Benajam ou les Allain Jules (sans oublier les Bonnet de Soral ou les Meyssan) s’offusquent donc de la signature de contrats entre les grandes entreprises transnationales occidentales soutenues par leurs gouvernements respectifs et le CNT libyen, et qualifient cela d’« impérialisme » tout en considérant que Kadhafi était un « résistant » à cet « impérialisme ».

Pourtant, les Occidentaux font avec le CNT – qui compte beaucoup d’anciens kadhafistes dans ses rangs – exactement ce qu’ils faisaient déjà avec Kadhafi. En effet, les ingérences et l’impérialisme occidentaux n’étaient pas moins virulents sous le règne de l’ancien dictateur : si l’Otan ne bombardait pas, en revanche, nombre de pays – au premier rang desquels la France et l’Italie – faisaient du business avec Kadhafi, à coup de vente d’armes ou de logiciels destinés à fliquer les internautes et d’achats de pétrole. A coups aussi, on l’oublie trop souvent, de transferts massifs d’argent pour aider le dictateur à construire d’immenses centres de rétention destinés à enfermer les immigrés à destination de la forteresse Europe, afin de s’assurer qu’ils n’y parviennent jamais. Des camps remplis notamment d’immigrés subsahariens, précision utile à ceux qui prétendent que le régime de Kadhafi n’était ni raciste, ni ségrégationniste.

Gageons que, « révolution » ou pas, cette politique est appelée à se poursuivre avec l’arrivée des nouvelles autorités libyennes au pouvoir. Pas de quoi s’en réjouir effectivement, mais pas non plus de quoi se fourvoyer aux côtés de pseudo-anti-impérialistes qui dévoient l’essence même de l’anti-impérialisme pour faire parler d’eux.

========================================

P.-S. : Vincent Liegey, porte-parole du Parti pour la décroissance, qu’on avait perdu de vue depuis notre article sur ReOpen911, se rappelle à notre bon souvenir en postant sur son « mur » Facebook la vidéo de Saint Jean à Independenza WebTV :


[1] Voir capture d’écran dans notre article « Grand Soir et gueule de bois »

[2] Voir ici : youtube.com/watch?v=U9w3Y0LpZxA

[3] Rappelons que les Gardiens de la révolution participent activement à la répression en Syrie. Au début de la répression, ils étaient 5000 : http://soliranparis.wordpress.com/2011/03/30/liran-aiderait-la-syrie-pour-reprimer-les-manifestations-a-daraa/. Par la suite, l’Iran a élargit ses opérations dans le pays : http://soliranparis.wordpress.com/2011/05/24/lirgc-iranienne-elargit-ses-operations-de-repression-en-syrie/. Enfin, l’Iran va construire des bases militaires pour soutenir la politique d’El-Assad : http://soliranparis.wordpress.com/2011/08/17/liran-accepte-de-financer-des-bases-militaires-en-syrie-pour-aider-la-repression/

[4] Exemples. Le 21 février, le NPA proclamait : « Halte au massacre en Libye ! Vive la Révolution ! » Dès le 1er mars, il publiait un communiqué : « Non à l’intervention militaire des Occidentaux en Libye ». Le 18 mars, il annonçait : « Soutien au peuple libyen contre la dictature ». Ces jours derniers, une tendance révolutionnaire au sein du NPA a proposé une motion traduisant une prise de position qui n’est pas univoque : Motion sur notre orientation politique pendant la guerre de l’OTAN contre la Libye. Saint Jean cite à l’appui de son argumentation un tract signé du NPA et distribué lors d’une manifesation à toulouse appelant à une intervention militaire occidentale en Libye et accusant la France de ne pas vouloir intervenir à cause du pétrole. N’ayant pas eu accès à ce texte, il nous est impossible de vérifier ses dires. Quand bien même, admettons que certains militants ou groupes locaux aient pu soutenir cette position, cela ne peut conduire à la conclusion qu’il s’agit d’un principe général approuvé par la totalité du parti, compte-tenu de ce qui précède.

[5] Ici : mecanopolis.org/?p=23298 et là : mecanopolis.org/?p=23381 Dans le même ordre d’idées, on pourrait noter aussi l’interview qu’il a donnée fin 2009 contre la « gauche morale » à Clap36, la maison de production dieudonniste de Béatrice Pignède et Francesco Condemi : clap36.net/index.php?option=com_content&view=article&id=53:jean-bricmont-de-la-gauche-morale&catid=8:blog-note&Itemid=29

[6] La vidéo est disponible ici : agoravox.tv/actualites/international/article/libye-l-intervention-occidentale-32183

This entry was posted in Etudes de cas, Faux amis and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

18 Responses to Saint Jean chez les négas : premier round

  1. Merci pour tes informations Contresubversion effectivement ce sont des cas ceux la.

  2. Pingback: Souhail Chichah, de plus en plus isolé « contresubversion

  3. Oui, merci pour la remarque, c’est assez incompréhensible car ça a l’air d’un site anar.

  4. Chappe says:

    http://www.divergences.be/spip.php?article2807&lang=fr

    Divergences, une revue libertaire, recommande un film de Julien Teil.

  5. Pingback: Anonyme

  6. Aïaïaï says:

    Les infos ont quand même du mal à passer : http://tean.fr/article11020.html

    Bon Mollahciao y a plus rien à espérer depuis longtemps, mais lire ça sur le site du canard du NPA, ça présage rien de bon.

  7. Mézigue says:

    Bonsoir, Manquant de temps immédiatement, je ne réponds qu’aux deux premiers points et au dernier votre réponse. Ce sont les moins importants à mes yeux.

    – Je comprends l’argument du référencement mais je ne savais pas que celui-ci était (est ?) important. La question que je me pose est : « important » pour qui et avec quelles conséquences ?

    – Je comprends votre semi-inquiétude à propos des liens du site « paresia »* mais elle est sans objet. Je n’en suis ni le créateur, ni le Webmestre. Suite à nos premiers échanges, le responsable aurait voulu que j’y prenne des responsabilités mais j’ai refusé. Par la suite Il m’a mis comme « auteur » à cause du fait que j’en suis le plus prolifique contributeur. Tout le reste est de sa responsabilité et fonction de ses choix. Vous avez bien compris que ce ne sont pas les miens … Jamais je n’aurai mis certains liens. Nous nous en sommes, lui et moi, d’ailleurs expliqués EN PRIVE … Ce que je vous invite d’ailleurs à faire si vous désirez. de plus amples explications à ce sujet. Vous avez mon adresse-courriel.

    *Merci pour votre curiosité …

    – Sur Jean Robin/Camus, je me suis mal exprimé (j’ai été trop ambigu). Ce que je voulais signifier est quelque chose du genre : la vérité sort parfois de la bouche des innocents.

    Vous avez raison. Il n’est effectivement pas facile de suivre l’orientation « politique » de ce pauvre garçon tant elle semble être fonction de ses sentiments (la passion amour/:haine qu’il a pour « l’agitateur d’idées » … brun-rouge en étant un exemple emblématique). Mais les « esprits simples » ont tout de même parfois le bon sens qui fait défaut à certains intellectuels (conspirationnistes ou autres …).

    La question de l’orientation idéologique supposée de J-Y Camus renvoie à celle de la neutralité axiologique des chercheurs, j’y reviendrais à propos des autres points. Disons tout de suite que je n’y crois pas.

  8. A propos du faf internaute : Si, il le sait certainement. Mais désactiver les liens n’est pas avant tout destiné à empêcher les gens d’aller y voir (sinon, autant les retirer), mais surtout destiné à ne pas les faire référencer plus qu’ils ne le sont déjà par les moteurs de recherche.

    Au fait, nous sommes étonnés pas votre site : autant vos prises de positions contre tous les zozos cités ici semblent claires, autant nous comprenons mal pourquoi vous mettez en lien des sites fachos et/ou conspis dans la même rubrique que des sites très bien, et ce en dépit d’un petit avertissement qui se veut humoristique mais qui, en ce qui nous concerne, ne nous convainc pas. Ceci dit sans aucune animosité, mais le fait nous intrigue…

    Concernant Camus : il lui arrive d’avoir des infos intéressantes sur le milieu faf, mais ça reste un prof à Sciences Po quand même et un intellectuel médiatique (notamment dans Charlie Hebdo ou Proche-Orient.info, dont les orientations politiques sont assez douteuses et parfois pas exemptes de racisme notamment à l’égard de la communauté Arabo-musulmane), avec ce que ça implique… Et puis, l’intérêt de son travail nous semble relativisé désormais par l’existence de nombreux sites traitant de l’extrême droite et analysant ses réseaux.

    Sinon, nous connaissons mal le site Fragments des temps présents, mais à première vue le contenu ne nous semble pas totalement inintéressant. Il est fort possible que certains de ses contenus soient discutables ou de qualité inégale, mais nous ne nous prononcerons pas plus avant, ne l’ayant pas visité en détail. Par contre, il a une ambition scientifique (il est animé par des chercheurs en sciences sociales dont certains ont produit des travaux qui font référence dans le domaine) qui fait qu’il ne se situe pas sur le même terrain que nous.

    Sur l’appartenance supposée de Camus au Gud ou à Troisième Voie (hoax robinesque) : votre interrogation n’est pas excessive, mais il est difficile d’y répondre sans être dans la tête de Jean Robin, qui accuse régulièrement même ses copains ou ex-copains de divers méfaits, simplement parce qu’il les perçoit comme des concurrents susceptibles d’empiéter sur son pré-carré. L’orientation de Robin étant par ailleurs difficile à suivre, il n’est pas aisé de savoir ce qui l’a motivé. Mais si vous avez plus amples informations là-dessus, nous sommes bien sûr intéressés…

  9. Mézigue says:

    Ok, j’obtempère puisque tel est votre souhait et que c’est pour une bonne raison. Mais tout de même croyez-vous sérieusement que le faf internaute, même le plus obtus, ne sache pas où trouver de quoi alimenter sa vue-du-monde et ses obsessions ?

    A propos de cette question de la liberté de s’informer sur ce qu’il faut bien appelé les petits « penseurs » du néo-fascisme, que pensez-vous de ce texte de Jean-Yves Camus ? :
    http://tempspresents.wordpress.com/2009/12/16/jean-yves-camus-l%e2%80%99etude-de-l%e2%80%99extreme-droite/
    qui m’a toujours semblé être surtout la preuve qu’il y a pas mal de jobardise chez ce chercheur (et chez ses copains de ce site …)

    A son propos, bien que cela soit un hoax que seul le facho-simplet Jean Robin a pu croire, Jean-Yves Camus n’a certes probablement jamais appartenu, de fait, au GUD ou à Troisième Voie mais est-il excessif de se demander pourquoi une telle hypothèse a pu paraître plausible au petit tintin bêta du Web ?

  10. Merci de ne pas mettre de liens direct vers des sites fafs pour ne pas leur faire de pub.

  11. Mézigue says:

    @ Moins vite et mieux
    Merci d’avoir rectifié … ( :-h Signe de la main). En tous cas cela confirme donc que Bricmont – bien qu’il pratique le déni à ce sujet – sert la soupe à ces gens …

    Pour bien comprendre que le petit politologue belge a vraiment franchi la ligne jaune, on peut, par exemple, comparer son attitude à celle de Normand Baillargeon qui, bien qu’ayant signé la pétition du petit « historien » Blanrue, n’a pas été – à ma connaissance – se répandre auprès des petits chefs de sectes néo-fascistes …

  12. Moins vite et mieux says:

    L’interviewer n’est pas Bouchet. Le nom et la source sont au bas de l’article. A ta décharge, c’est vrai que sur ces questions « géostatégiques », entre Investig’action (Collon) et voxnr (Bouchet), y a souvent que l’épaisseur d’un papier à cigarette. Pas si évident de faire la différence 😉

  13. Mézigue says:

    N’y a-t-il pas deux sites Agora-Vox ?

    Un (logo bleu) qui fait de la pub à « l’historien » Paul-Eric Blanrue

    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/sarkozy-israel-et-les-juifs-le-22950

    Et un autre (logo rouge – sous-titre : le media citoyen) qui fait paraître un article très détaillé sur la nébuleuse négationniste :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/paul-eric-blanrue-franchit-la-79566

    Pour « Le Post » , je ne sais pas. Mais un site qui donne de l’écho au site du facho-simplet Jean Robin ne peut être pris au sérieux. On notera que le simplet a, évidemment, donné écho à Bricmont :

    enquete-debat.fr/archives/jean-bricmont-de-la-gauche-morale

  14. Mézigue says:

    La question qu’on ne peut éviter de se poser en écoutant les propos de Jean Bricmont est de se demander s’il a toujours raisonné d’une façon aussi tordue ou si c’est seulement depuis qu’il fréquente ces milieux nauséabonds qu’il reprend leurs plus gros poncifs imbéciles et confusionnistes.

    Quoiqu’il en soit, ce type fait (d’une certaine façon) de plus en plus pitié qui ne voit même pas, pris qu’il est dans sa douce démence, qu’il est instrumentalisé par toute la nébuleuse d’extrême-droite. Voir avec le lien ci-dessous un exemple de sa bêtise à ne pas comprendre cela.

    Dans cet entretien, il est clair que c’est Christian Bouchet* qui lui fait dire CE QU’IL VEUT ENTENDRE :
    voxnr.com/cc/etranger/EFppApyyAFbstmidjt.shtml

    Bricmont est maintenant, même si son orgueil de petit scientifique ne veut pas l’admettre, un compagnon de route des néo-fascistes.

    * Rappelons que Christian Bouchet, entre autres preuves de son « ouverture d’esprit » (envers toutes les micro chapelles d’extrême-droite) offre son forum à des gens comme Hervé Ryssen …

  15. Tout à fait. Et sur Le Post aussi.

  16. solimusiks says:

    Il serait également intéressant de se pencher sérieusement sur la nébuleuse Agoravox…

  17. Noémie says:

    A noter que le site « Bellacio » publie réguliérement du Allain Jules

    bellaciao.org/fr/spip.php?article121595

    et qu’ils ont un bandeau dans la colonne gauche qui proclamme

    bellaciao.org/fr/spip.php?page=qui_sommes_nous

     » si tu est raciste, sexiste, homophobe,raciste ou antisémite ne vient pas ici »

    Ca en dis long sur ce site

Comments are closed.