L’extrême droite oecuménique

Depuis plusieurs mois, d’étranges alliances se nouent au sein d’une extrême droite en pleine décomposition-recomposition : on connaissait le rapprochement Ligue de défense juive-Bloc identitaire, on découvre l’alliance catholiques intégristes-fondamentalistes musulmans. Petit tour d’horizon.

Pendant quelques trois semaines, les intégristes catholiques de l’Institut Civitas – un mouvement proche des lefebvristes – soutenus par le Renouveau français et divers autres mouvements chrétiens ultraconservateurs – a lancé une vaste campagne de harcèlement contre le Théâtre de la ville à Châtelet et plus récemment contre le 104 dans le 19e arrondissement à Paris, dont le tort était à leurs yeux d’accueillir une pièce de Romeo Castelluci, « Sur le concept du visage du fils de Dieu », qu’ils jugent blasphématoire et insultante envers le Christ. Depuis, les intégristes ne faiblissent pas et suivent la pièce en tournée : ils étaient environ 600 lors de la représentation rennaise. Mais le point d’orgue de cette mobilisation a été leur manifestation nationale contre la christianophobie du 29 Octobre 2011 qui a rassemblé environ un millier de personnes, entre Châtelet et Opéra.

Des « infidèles » qui draguent des « croisés »

Une nouvelle fois, nous avons pu assister en cette occasion à une alliance étrange entre gens censés se détester cordialement, puisque des musulmans intégristes chiites et salafistes (qui eux-mêmes se regardent en chiens de faïence) se sont joints à la fête1.

Alors que parmi les slogans des cathos intégristes on pouvait entendre « La France est chrétienne et doit le rester » ou lire « France catholique, oui, oui, oui ! » , parmi les invités surprises présents des manifestations parisiennes se trouvaient des délégations du centre Zarha et du Parti antisioniste (Pas) de l’inénarrable Yahia Gouasmi – un proche de Téhéran ami de Dieudonné et d’Alain Bonnet de Soral – ainsi que de Forsane Alizza – « les chevaliers de la fierté » -, un groupe salafiste a la rhétorique violemment antisémite.

Car l’antisémitisme (maquillé comme d’habitude en antisionisme) est bien le seul point de convergence entre tous ces gens. Du côté du Pas, on célèbre paradoxalement la France chrétienne :

« Chrétiens, interrogez-vous, comment se fait-il que tous ceux qui s’attaquent à vos valeurs les plus sacrées (la famille, la foi, la patrie) soient, dans leur immense majorité, des sionistes ? Pourquoi les spectacles les plus dégradants sur le plan moral sont-ils souvent réalisés ou animés par ceux qui se vantent d’être des amis d’Israël ? […] Chrétiens de France, n’ayez pas honte de votre foi ni de votre pays, ne courbez plus la tête, n’acceptez pas de devenir des réfugiés palestiniens dans votre propre pays. Le drame qui se déroule en Palestine depuis plus de 60 ans dépasse largement le cadre de ce pays. Il s’agit d’un combat mondial pour la domination et la mise en esclavage des nations par le sionisme. La France dont le fond chrétien est toujours là, est une pièce maîtresse dans ce combat. C’est en France que se décidera, peut-être, la victoire contre le sionisme. »2

Pendant ce temps, le Centre Zahra prône une alliance avec les croisés de la chrétienté « contre le sionisme » :

« Aujourd’hui, la plus grande valeur de ce que nous sommes est notre UNITÉ ; cette UNITÉ de tous les croyants est une force indestructible face aux ennemis de notre Humanité.

La seule alternative à ce monde corrompu : c’est cette unité et notre solidarité. Vous verrez que le démon qui est au service du désordre et de l’injustice s’appelle : SIONISME.

Les chevaleries chrétienne et musulmane unies libèreront notre pays. Notre témoignage avec vous, nous le proclamons haut et fort : nous sommes avec vous pour que le Messie et son Royaume soient établis sur cette terre de France, de Palestine et du monde. »

Les cadres du Pas et du centre Zahra sont remerciés pour leur soutien par une catholique intégriste (vidéo du Pas)

Cependant, cette « unité des croyants » ne se fait pas sans heurts. Pas facile d’allier le fanatisme des uns à celui des autres, quand chacun se déteste cordialement. Et pas sûr que le combat contre l’« ennemi commun sioniste » suffise à faire taire les querelles entre intégristes catholiques et fondamentalistes musumans. Sur son site, Forsane Alizza avoue d’ailleurs : « Ainsi nous saluons l’action de protestation du Renouveau français, bien que notre engagement se situe à des années-lumières de ce mouvement et que nous avons conscience que parmi leur troupe se trouvent des islamophobes patentés. […] Force est de constater que les Musulmans demeurent dans une léthargie humiliante à l’heure où le lobby judéo-maçonnique oeuvre jour et nuit pour attaquer les symboles et forces vives de notre communauté. » Et de regretter : « Cette action de protestation contre la pièce de Roméo Castellucci aurait dû être l’occasion pour les Musulmans de montrer leur amour de Issa, “Jésus” ( que la paix soit sur lui), au lieu de cela, ce sont des Chrétiens, adeptes de la Trinité qui ont pris les devants pour marquer leur opposition, alors que cette tâche incombe aux Musulmans. »3

Ce malaise concernant une alliance avec des gens pas forcément bien disposés à leur égard se ressent aussi dans les consignes diffusées par Forsane Alizza :

« Nous avons conscience que le délai est un peu court pour avoir un nombre de participants élevé et qu’il risque forcément d’y avoir d’avantage de Chrétiens que de Musulmans. Cependant , l’essentiel est que cette présence soit symbolique. Respectez bien les consignes du service d’ordre inchaalah. […] Nous ne défilerons pas avec les Chrétiens pour ne pas qu’il y ait d’ amalgame ou que l’on nous accuse de “récupération”. […] On vous demande de ne pas communiquer avec les médias et de laisser les Chrétiens faire leur manifestation tranquillement, car tout dérapage de langage ou de comportement sera attribué à notre groupe. La discipline, la fierté, la noblesse, et le respect seront les maîtres-mots de ce rassemblement. »4

De fait, ces musulmans ont été diversement accueillis pas les chrétiens : félicités par certains, regardés suspicieusement pas beaucoup d’autres. Il semblerait même, d’après certains observateurs, que les membres de Forsane Alizza, contrairement à ce qu’ils affirment sur leur site, n’ont pas vraiment été les bienvenus et ont été contraints de se réfugier dans le hall du Théâtre de la Ville, avec les journalistes, de sorte qu’à l’arrivée de la manifestation à Opéra, il ne restait que le Pas et le centre Zarha, qu’on pouvait entendre scander avec les chrétiens : « croyants insultés on en a plus qu’assez ! » On a pu également les voir arborer des bandeaux proclamant : « Respectez Moïse, Mahomet et Jésus », sur des bandeaux de fabrication identique à ceux des cathos. L’un de leurs leaders, le Cheikh Jamel Tahiri, s’est déclaré pour « la liberté d’expression oui, mais pas une liberté d’expression qui diffame et qui offense » : circulez, la messe est dite !

Le Cheikh Jamel Tahiri du Centre Zahra et Yahia Gouasmi, président du Pas et du Centre Zahra (vidéo du Pas)

Des antisémites séduits par l’ultrasionisme

Dans cette période de confusionnisme politique et de recomposition de l’extrême droite, ce n’est pas la première fois que l’on assiste à des alliances politiques entre divers courants de l’extrême droite qui d’habitude sont antagonistes et connaissent de fortes divergences politiques.

Lors des dernières Assises contre l’islamisation qui ont eu lieu le 28 décembre 2010 à Paris et où s’est retrouvé tout ce que l’Europe compte de racistes islamophobes5, s’est opéré un rapprochement pour le moins inattendu entre le Bloc identitaire, l’ex-mouvement de « gauche » Riposte laïque et la Ligue de défense juive (LDJ), groupe d’extrême droite nationaliste juif ultrasioniste6. On avait même pu observer à l’époque – et ce malgré des démentis de la LDJ – des membres de son service d’ordre assurer la « sécurité » de l’événement aux cotés du Bloc identitaire. Pour la petite histoire, on avait alors vu Forsane Alizza, qui aujourd’hui défile aux cotés d’islamophobes patentés au nom de l’« antisionisme », manifester alors contre cette grand-messe islamophobe.

De tels rapprochements idéologiques auraient étés inimaginables il y encore une dizaine d’années. Il ne s’agit cependant pas d’un cas isolé, puisqu’il arrive aussi aux racistes islamophobes anglais de l’English Defense League (EDL) de manifester aux côtés de représentants ultra nationalistes de l’extrême droite Israélienne. D’ailleurs, l’EDL, issue du British National Front, parti suprémaciste blanc de tradition antisémite, islamophobe, sexiste et homophobe a ouvert en son sein une section juive et une section homosexuelle7. C’est à y perdre son anglais !

Depuis les attentats 11 Septembre 2001, on sait que l’extrême droite est relativement divisée sur ces questions de religions. Tandis que des gens comme le Bloc identitaire ou certains courants du FN n’hésitent pas a prôner des alliances avec la LDJ et a écrire des appels à soutien en faveur d’Israël, perçu comme un rempart contre l’« islamisation » du monde occidental, d’autres courants comme comme Egalité et Réconciliation d’Alain Bonnet de Soral ou comme les nationaux révolutionnaires de Vox Nr restent sur des positions violemment antisémites, qu’ils recyclent en « antisionisme ». C’est d’ailleurs sur cette base que le mouvement soralien est prêts à s’allier à des musulmans intégristes comme le Centre Zahra au sein du Pas.

Ceci dit, ne nous leurrons pas : qu’elle considère que l’ennemi principal soit le juif ou l’arabo-musulman, l’extrême droite reste l’extrême droite : raciste, islamophobe et antisémite.

Il n’en demeure pas moins que ces alliances étranges, mêmes si elles restent pour le moment très ponctuelles voire marginales au sein de l’extrême droite, démontrent que l’on assiste à une montée inquiétante des idées réactionnaires qui tendent à s’implanter durablement dans la société.

Il n’est pas dit que cette nouvelle conjonction de groupe religieux radicaux et fascisants a priori totalement antagonistes, mais qui développent tous unanimement la même haine des femmes (surtout lorsqu’elles sont féministes), les mêmes discours racistes, sexistes ou homophobes n’en viennent pas dans un futur proche a redoubler d’activité et a passer a des actions communes plus radicales et violentes.

_______________________________________

1Parmi les alliances de circonstance douteuses, notons que quelques jours avant, le 15 octobre, un Juif intégriste s’était joint aux catholiques de SOS Tous Petits pour protester contre le centre IVG de l’hôpital Tenon, ainsi que le relate la pĥotographe officielle du mouvement : anne-kerjean.blogspot.com/2011/10/manifestation-de-sos-tout-petits-metro_9921.html

2 Voir ici l’un des communiqués du Pas: partiantisioniste.com/actualites/suite-a-la-manifestation-contre-la-christianophobie-communique-du-centre-zahra-france-0935.html

3Voir ici : forsane-alizza.com/toute-lactualite/blaspheme-contre-jesus-que-la-paix-soit-sur-lui-action-du-renouveau-francais-19391

4Voir ici : forsane-alizza.com/toute-lactualite/rassemblement-aujourdhui-a-paris-objectif-defendre-lhonneur-de-notre-prophete-issa-jesus-la-paix-sur-lui-19697

5 Voir ici : bloc-identitaire.com/actualite/1642/assises-contre-islamisation-europe-oskar-freysinger-paris-18-decembre et la: bivouac-id.com/billets/venez-nombreux-aux-assises-internationales-sur-lislamisation/

6 Voir ici sur: http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/12/16/les-assises-sur-lislamisation-pas-dinterdiction-mais/

7Voir ce reportage de l’émission « Spécial Investigation » sur Canal + diffusée le 30 mai 2011 : http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3357-c-special-investigation.html?vid=469624

This entry was posted in Etudes de cas and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

34 Responses to L’extrême droite oecuménique

  1. Pingback: Les collabos enragés « contresubversion

  2. « C est incroyable a quel point les antifas vivent dans un autre monde. Vous êtes simplement les nouveaux chiens de garde du système »

    Allez hop dehors.

  3. carnyx says:

    Bravo! Analyse tres juste du phenomene antifa!

  4. Merci de ta réponse pour ce qui est de radio libertaire et de cette dérive, elle était et reste effectivement très problématique.

    Pour notre part on reste très vigilants sur les pages de liens sur les sites que nous visitons, c’est vrai que certains camarades peuvent ne pas connaitre forcément tout ce qui se cache derrière tel ou tel site et qu’il y a un énorme travail d’information à faire la dessus.

  5. feudeprairie says:

    Il n’y est plus. Pour les organisations nous sommes ouverts, sinon nous aurions enlevé des liens comme celui de la FA (au vu de l’affaire de radio libertaire et de l’émission avec riposte laïque, qui avait été suivie d’une absence de réaction assez incroyable dans leur fédération).

  6. El Argentino says:

    Formidable! Il était temps que quelqu’un dénonce les dérives fascistes, conspiracionistes, nationalistes, racistes et antisémites de certains réseaux anti-system. Comment on fait pour vous aidait ?

    Saludos de la Argentina

  7. Merci Feu de prairie mais tu nous a toujours pas répondu pourquoi tu avais le site a l’indépendant sur ta page de liens.

  8. feudeprairie says:

    Attaque ridicule… L’extrême gauche sérieuse est la seule force politique à défendre les musulmans face aux politiques racistes de l’état français et de la réaction. Ni antisémitisme ni islamophobie chez nous, ceux qui travaillent avec nous le savent.
    « Islamofascisme » et autres néologismes pour fafs, non merci! Ni islamophobres ni pro-talibans, nous luttons contre tout aliénation, dont la stigmatisation des musulmans français.
    Ce qui n’est ppas le cas d’Alain Soral et de sa clique, qui malgré un discours pro-régimes islamiques déteste les musulmans de France et les immigrés en général, il n’y a qu’à voir ses commentaires sur les « racailles de banlieues », ce n’est pas pour rien qu’il est passé au FN. Soral a l’attitude inverse de la notre: haine des immigrés et des musulmans en France (qu’ils considère au mieux comme des pions) et soutien aux dictatures se faisant passer pour anti-impérialistes.

  9. NonoM says:

    Je me permet de poster aussi pour manifester mon soutien à votre blog.

    Surement un peu moins de gauche que vous, j’ai vu un ami tomber dans cette spirale populiste, relayant sur son mur facebook les vidéos de ce grand philosophe qu’est lelibrepenseur ou encore Alain Soral. Et croyez moi, c’est dur de débattre avec eux, car on est soit trop con, soit lobotomisé.

    Bonne continuation et bon courage.

    NonoM

  10. « Etrange,dans aucun tag,on ne trouve le terme « Islamophobie « 

    Nous l’avons pourtant évoqués dans l’article sur les intégristes catholique non ?

  11. Carcass says:

    Etrange,dans aucun tag,on ne trouve le terme « Islamophobie »…

    …Ah,j’ai oublié,maintenant on dit « islamo-faschisme…

    C’est sans doute pour ça que chez vous on ne fait que l’apologie du sionisme.

    Je vous laisse à vos commentaires notoirement pathétiques,qui se veulent omniscients comme à l’accoutumée…

    …Vous êtes les racistes,car derrière cette « supra-gauche » anti « faf »,vous cultivez la haine des Musulmans,et donc de vos prochains…

    …Pendant qu’en bon patriotes,en citoyens exemplaires,vous donnez vos culs à l’état sacro-saint qui est en train de paupériser la population jusqu’à l’os en vue d’une guerre civile…………..

    Ignobles moutons bêlants,cessez de vous croire au dessus des autres,de par vos commentaires,vos articles,et vos idéologies nauséabondes…….

    Un citoyen anti-cons

  12. Merci pour vos encouragements ca fait plaisir.

  13. feudeprairie says:

    Bon blog, traitant d’un sujet très important; le conspirationnisme étant basé sur des délires paranoïaques, son contenu réac en apparence progressiste se diffuse très facilement.
    Bonne continuation et solidarité de notre part.

    D. pour Feu de Prairie.

  14. Ca tombe bien, il n’est pas dans notre intention de l’accepter : on ne débat pas avec ses ennemis, on les combat.

  15. Laurent says:

    Bonsoir,
    Bah c’est tout à fait normal, Jésus est un grand personnage du Coran (Isâ).

    Je passais sur le site pour voir si vous aviez fait un article contre Michel Collon à propos de son article :
    michelcollon.info/Calomniateurs-d-Indymedia-Paris-et.html

    Il serait sage bien sûr, pour nous (conspis et compagnie) comme pour vous (antifas à joints et consorts) que bien sûr personne n’accepte ce débat.

    Cordialement

  16. Tout a fait, nous avons manqué de précision. Nous avions bien parlé la première fois qu’on nous a fait cette remarque de « lanques sémitiques » et de « peuples sémitiques » (pas au sens racial, mais au sens culturel et linguistique du terme), mais là, la fatigue a fait que nous avons été un peu rapides. Et là encore, nous avons sans doute parlé trop vite, car en effet, l’hébreu n’est pas une langue parlée par tous les Juifs, loin s’en faut. On peut donc dire qu’il y a des bassins culturels et des familles linguistiques et pas de races, nous sommes désolés de cette confusion. Nous ne prétendons pas non plus être à l’abri de certains préjugés, aussi, merci pour votre vigilance.

  17. Butch says:

    « Les arabes sont des Sémites, c’est dit »

    Oui, en effet c’est dit ! Et sur un blog qui prétend combattre le confusionnisme, c’est affligeant.

    A t on déjà vu des antifascistes reprendre à leur compte le concept de race au nom de la lutte contre le racisme ?

    Oui l’antisémitisme est le mot employé pour désigner communément le racisme bien spécifique envers les Juifs, mais ce n’est pas pour autant que les Juifs seraient des « sémites » (pas plus que les arabes d’ailleurs).
    Il y a des langues sémites, dont la plupart sont mortes. C’est la seule acceptation du mot qui soit correcte. Parmi ces langues on retrouve effectivement l’arabe et l’hébreu.
    Mais dès lors qu’on emploie le mot « sémite » pour ethniciser des personnes, comme vous le faites chers « conspishorsdenosvies », on ne fait qu’employer le mot à la façon des racistes (et antisémites) du 18ème siècle.

  18. Allez Hop le hans cany et ses insultes dehors.

  19. Hans CANY says:

    @ Ricky bidule-truc :

    Tu oses encore m’adresser la parole, toi, après t’être ridiculisé comme tu l’as fait, en commettant publiquement bourde sur bourde à mon sujet ??? Non mais, sérieux, entre nous…T’as pas honte ?!? 😀

    Allez ouste, du vent, de l’air, du balai, petit homme. Retourne plutôt te cacher, tu auras (peut-être) l’air (un peu) moins pathétique (quoique…) ^^

  20. Et au paganisme ? Vous y êtes opposé aussi ?

  21. Hans CANY says:

    En ce qui me concerne, je suis opposé de façon égale aux trois grandes religions monothéistes : judaïsme, christianisme et islam. On ne peut donc guère m’accuser de faire du favoritisme, en privilégiant l’une des trois contre les deux autres, voire deux des trois contre la troisième.
    Avec moi, au moins, y’a pas de jaloux ^^

  22. Ricky says:

    🙂 🙂 🙂

    Tiens le retour du « punk 77 » conspi Hans Cany-veau.

    Alors Hans il te reste combien de dictateurs a défendre j’avoue que nous rions beaucoup a paris , dans le milieu Keupon quand nous lisons ta prose.

    Pas mal aussi sur ton blog les articles de ta nouvelle copine Soralo-lepeniste Geraldine Feuillen mais comment feras tu pour t’acheter tes prochains disques de Blitzkrieg si tu participe à un de ses Bankrun

  23. Hans CANY says:

    Le judaïsme serait donc une race/ethnie, et non une religion, en fait ? On nous aurait menti ?? ^^

    Les adeptes du christianisme et de l’islam constituent-ils donc eux aussi des groupes ethniques spécifiques ?… ^^

  24. Voir notre FAQ, où nous avons clairement indiqué la définition que nous donnons à ces termes, pour éviter ces ambiguïtés (qui ne devraient pas avoir lieu d’être) : http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/faq/

  25. Sur l’antisionisme, nous sommes d’accord. Sur les deux autres termes, cela nous paraît beaucoup plus discutable et tendancieux. Nous avons déjà expliqué que le sens courant du mot « antisémite » est… raciste antijuif. Les Arabes sont aussi des Sémites, c’est dit, mais le sens du mot antisémite est beaucoup plus restrictif que racisme contre tous les sémites. C’est comme ça.

    Sur l’antijudaïsme, ça nous parait tendancieux aussi : soit on est contre toutes les religions, auquel cas on n’a pas à se revendiquer d’être contre l’une ou l’autre, soit on est pour certaines et contre d’autres, auquel cas c’est tendancieux car ça se rattache à un conflit religieux qui n’est pas forcément si éloigné que ça du racisme (le racisme étant souvent la suite logique de l’intolérance religieuse).

  26. Alban says:

    Justement. Le terme « antijuifs » a l’avantage de ne pas récupérer le terme de Taguieff « judéophobes » et de ne pas permettre aux gens du Centre Zahra de dire qu’ils sont aussi Sémites que les Juifs, si ce n’est plus.

  27. Hans CANY says:

    . Antisionisme : opposition au nationalisme juif pro-israélien (==> politique, lié ou non à des facteurs religieux)

    . Antijudaïsme : opposition à la religion mosaïque et à ses dogmes, et/ou rejet du concept de judéité qui y est lié (==> religieux)

    . Antisémitisme : haine des personnes d’origine sémitique, la judéité étant alors perçue comme constituant une « race » spécifique (==> racisme)

    Il est bien évident que les deux premiers n’impliquent pas nécessairement le troisième. Tout amalgame systématique, consistant à confondre volontairement antisémite, antijuif, et antisioniste, relève d’une démarche confusionniste particulièrement malhonnête.
    CQFD.

    PS : même l’emploi du terme « antisémitisme » est devenu réducteur et abusif. Puisque les Arabes, entre autres, sont eux aussi des…Sémites.

  28. Non, c’est un problème de mise en page qu’on arrive pas à résoudre : cette phrase est un intertitre et fait référence à l’alliance entre le Bloc indentitaire et la LDJ.
    Quelle différence faites-vous entre « antisémites » et « antijuifs » ?

  29. Alban says:

    Vous avez fait une erreur sous la photo des chiites : « Des antisémites séduits par l’ultrasionisme »… Vous vouliez dire par l’antisionisme ? Je pense par ailleurs qu’il faudrait mieux utiliser le terme « antijuifs » dans ce contexte…

  30. Thomas says:

    A la Seconde Guerre Mondiale, Japonais et Allemands étaient alliés alors que tous deux se croyaient la race supérieure.

    Dans la vie réelle la somme des intérêts communs compte souvent plus que tout le reste et c’est aussi pourquoi les théories du complot sont inopérantes car elles vont chercher dans le spectaculaire et l’essentialisme afin d’expliquer chaque évènement a priori contradictoire ou de grande importance.

  31. Alban says:

    C’est impossible théologiquement. Les chiites sont des déviants pour eux. Pour les salafistes, les wahhabites violents, pas les types proches des Frères musulmans. D’où la rivalité Arabie Saoudite/Iran. C’est bien pour cela que lorsque les Hariri ont voulu créer un contre-Hezbollah sunnite au Liban, ils ont recruté des jihadistes radicalisés dans les camps palestiniens du pays…

    Les intégristes chrétiens ou juifs ont la particularité d’être presque toujours nationalistes, donc ils pensent géopolitique aussi (d’abord). Le Renouveau français, c’est un groupe nationaliste avant tout. Les kahanistes sont aussi sionistes…. Les salafistes et jihadistes sunnites bandent pour le califat, pas pour un État-nation.

    La plupart des nationalistes convertis à l’islam sont devenus chiites (Tahir de la Nive) pas jihadistes vous remarquerez…

  32. Ils ne peuvent pas se voir, mais les alliances de circonstance ne sont pas impossibles non plus. Vous croyez vraiment que les gars du Renouveau français apprécient le Centre Zahra ou que les identitaires aiment vraiment la LDJ ? Pourtant, ces alliances deviennent possibles.

  33. Alban says:

    Salafistes et chiites (radicaux ou pas) ne pourront jamais se voir ; donc les mecs de Forsane Alizza risquaient pas de défiler aux côtés du Centre Zhara…

    Un chiite radical pourra parler avec des sunnites, n’aura rien contre, mais un sunnite salafiste ne parlera jamais à des chiites…

Comments are closed.