Grand Soir et gueule de bois

Quelques mois après l’affaire qui a opposé Le Grand Soir (LGS) à Article 11[1], on peut dire que la ligne éditoriale du site champion du copié-collé va de mal en pis. Si à l’époque, LGS avait proclamé n’afficher sur son site que moins de 1% d’articles d’auteurs douteux[2] (ce qui est déjà énorme, sans compter les nombreux cas non mentionnés par Article 11), force est de constater que ce taux a augmenté de manière exponentielle depuis, en particulier à l’aune des révolutions arabes, que LGS conspue comme étant des oeuvres de l’impérialisme occidental et qui lui ont donné l’occasion de multiplier les contributions suspectes.

Alors, à l’adresse de ceux qui continuent à le défendre, à l’adresse des associations de critique des médias qui lui envoient des droits de réponse honteux condamnant le travail de journalistes indépendants et militants sans rien connaître au sujet[3], à l’adresse de ceux qui préfacent les ouvrages de ses animateurs (n’est-ce pas Méluche[4] ?) et à l’adresse de ceux qui continuent de les inviter à la Fête de L’Huma[5], voici de nouveau un petit florilège des sources d’extrême droite et réactionnaires du Grand Soir, pour compléter la liste déjà fournie par Article 11. Bonne gueule de bois !

***

On commence par celles publiées ou republiées ces derniers mois à l’occasion des révolutions arabes :

InfoSyrie, un site édité par Riwal, entreprise du communication appartenant à Frédéric Chatillon, membre fondateur du Gud et qui compte Marine Le Pen parmi ses clients[6]. Ce site diffuse de la propagande pro-Assad. Depuis juin, au moins trois articles signés InfoSyrie a été publié sur LGS[7]. Parmi eux, LGS a aussi publié, venant d’InfoSyrie, un article d’Oussama Charabeh, « Franco-syrien spécialisé en finance de marché » actuellement basé à Dubaï, dont les écrits sur InfoSyrie sont aussi repris par l’ISM-France, Mondialisation.ca, Mai68.org, La Plume et l’Enclume, le site de Silvia Cattori, etc. Ceci sans compter les nombreuses autres références qui sont faites à InfoSyrie sur LGS au détour des notes de bas de page, par exemple par l’intellectuel algérien Chems Eddine Chitour ou la mère Agnès-Mariam de la Croix.

Chems Eddine Chitour : professeur à l’Ecole polytechnique d’Alger et directeur du laboratoire de valorisation des énergies fossiles (à savoir du pétrole) de cette même école, cet auteur fétiche du Grand Soir a tout d’un apparatchik du régime de Bouteflika. Propagandiste zélé, il s’est abondamment mobilisé contre les révolutions arabes, sur LGS et ailleurs. Habitué des sites conspirationnistes et d’extrême droite, on retrouve sa prose entre autres sur Mondialisation.ca, Oulala.net, Alterinfo, ContreInfo.info,Vigile.net ou MichelCollon.info. Il utilise dans ses écrits la notion de « nouvel ordre mondial » chère aux conspirationnistes[8].

La Mère Agnès-Mariam de la Croix :

Publiée elle aussi à trois reprises depuis mai (la dernière en date étant du 1er octobre) en défense du régime de ce cher Bachar El-Assad, cette mère supérieure du couvent Saint-Jacques de l’Intercis, en Syrie, est une habituée du site France Catholique, aussi cité, du coup, sur LGS. Sans surprise, on trouve sa trace également sur le Réseau Voltaire, InfoSyrie ou même sur le site du très douteux Comité Valmy. Avec elle, c’est le prosélytisme religieux qui a fait son entrée sur LGS. Voici donc désormais le genre de conneries qu’on peut publier sur ce site[9] :

« J’aimerai d’abord souligner que la politique n’est pas un domaine où je m’aventure, ce qui m’intéresse c’est le salut final de l’homme qui est son bien suprême. »

« Vraie sosie du Christ coranique l’arabisme mondialisé est un enfant-prodige qui parle dès son berceau la nouvelle langue planétaire. Il est le signe de la toute-puissante providence du sacro-saint monde virtuel qui brasse les idées des hommes comme le chef de cuisine mélange sa sauce au goût du jour. »

« En fait, ce qui nous pose problème n’est pas le phénomène des manifestations contre les régimes de notre région mais le timing, et l’accompagnement tendancieux qui est réservé à ces dernières de la part des chaînes satellitaires, en coordination parfaite avec certains gouvernements. Elles étaient préparées pour l’année, le jour et l’heure. »

« Le monastère Saint Jacques l’Intercis appartient à l’éparchie grecque melkite catholique de Homs, Hama et Yabroud. […] Aujourd’hui il abrite une communauté d’une quinzaine de membres appartenant à huit nationalités différentes. […] La communauté cherche à revenir aux sources du monachisme antiochien dans une perspective d’unité : celle de la personne humaine et celle de l’humanité, dans le mystère du Corps Mystique. Elle vit au jour le jour l’ici et le maintenant au Nom du Christ. Tendue de l’avant dans une attente eschatologique de Celui qui vient, elle veut préparer ses voies, en ramenant le cœur des pères vers leurs enfants et le cœur des enfants vers leurs. »

« Aujourd’hui il ne fait aucun doute qu’il y a ingérence étrangère[10], refusée fièrement par une partie de l’opposition. Aujourd’hui il ne fait aucun doute que l’opposition s’est muée en divers endroits en une insurrection armée qui commet des atrocités contre la population civile et contre les forces de l’ordre et l’armée[11]. »

Si reprendre une catho intégriste ne semble pas gêner les prétendus cocos que sont Maxime Vivas et Viktor Dedaj, animateurs du Grand Soir, on se demande ce qu’en pense le chantre de la laïcité Jean-Luc Mélenchon, qui a récemment préfacé un de leurs ouvrages.

Saint Jean (Bricmont) : l’une des têtes de file de la Belgian Connection du confusionnisme politique. Mobilisé sur LGS et ailleurs aux côté de son ami Saint Michel Collon pour soutenir la dictature kadhafiste, il ne cesse de pourfendre sur Facebook (où il se dit « anar ») les antifascistes qui selon lui sont les « fascistes » d’aujourd’hui. Suivant un raisonnement binaire, il refuse comme tous ses petits camarades de jeu d’admettre qu’on peut refuser la guerre en Libye ET ne plus vouloir de Kadhafi au pouvoir dans ce pays, à l’image des anarchistes libyens eux-mêmes (voir par exemple ce texte). Non : pour lui, si on est contre Kadhafi, on est forcément un méchant impérialiste à la solde de l’Otan. L’un de ses derniers faits d’armes sur Facebook consiste en la promotion du film hagiographique de Paul-Eric Blanrue sur le négationniste Robert Faurisson :


Face à Article 11 et à ses journalistes, il a choisi, au nom de la défense de la «liberté d’expression», de soutenir LGS et l’UPR, dangereusement menacés par une bande d’extrémistes avec le couteau entre les dents qu’il traite sur Facebook de « flics de la pensée » :




Le fait que l’UPR et son énarque de leader disposent de moyens incommensurablement plus puissants qu’Article 11 et ses soutiens pour diffuser sa propagande ne semble pas l’émouvoir outre mesure, ni même le fait qu’en révélant l’identité d’une journaliste et militante ils la mettent en danger et la contraignent au silence[12].

Saint Michel (Collon) : LGS continue de faire la promotion des ouvrages de cette autre grande figure de la Belgian Connection, par exemple d’Israël, parlons en ! le 8 juin dernier ou de Libye, OTAN et médiamensonges le 19 août dernier. Depuis, Saint Michel a participé à l’organisation d’une manifestation pro-Kadhafi qui a eu lieu le 3 septembre à Paris aux côtés des associations La Plume et l’Enclume et La Pierre et l’Olivier des négationnistes Ginette Skandrani et Maria Poumier :

Au cours de ce rassemblement, on a vu s’afficher de nombreux membres du Parti antisioniste[13].

On a aussi vu Saint-Michel aller traîner ses guêtres sur la page Facebook « Drapeau vert »  de Hans Cany.

Est-ce que cela va empêcher LGS de renouveler sa confiance à Saint Michel pour de futurs articles ? Rien n’est moins sûr !

Saint Pierre (Piccinin) : le troisième larron de cette Sainte Trinité, abondamment publié sur LGS depuis octobre 2010. Professeur d’histoire et de science politique (mais on ne sait ni où ni à quel niveau [Edit, après précision d’un lecteur : à l’Ecole européenne de Bruxelles]), ce Belge se revendique catholique mais se veut de gauche, si on en croit son profil Facebook.

Grand défenseur du régime iranien, il se vante sur son blog d’être repris par AlterInfo, Dazibaoueb, Ripoublik, Les Indigènes de la République (dont la cheftaine, Houria Bouteldja, dit pis que pendre des féministes des pays arabo-musulmans) ; mais aussi des sites catholiques intégristes comme Le Peuple de la Paix, l’Observatoire de la christianophobie, Catinfor, Riposte catholique, France catholique, Summorum Pontificum ou Osservatore Vaticano ; par Medialternative (un site confus)  ; par des sites musulmans tels que L’Islam en France et Al Imane ; enfin par Cercle Futur, un site facho suisse de la mouvance Mécanopolis-Genève Non Conforme[14].

A l’occasion, il tient des propos douteux sur Serge Dassault, qui aurait vendu selon lui contre l’avis de De Gaulle des mirages à Israël, non pour faire du business – comme chercherait à en faire n’importe quel marchand de canon quelque soit ses origines – mais parce qu’il était juif. A ce sujet, Saint Pierre parle d’une « affaire de haute trahison, rapidement étouffée car elle rappelait trop le cas Dreyfus », oubliant au passage que Dreyfus était innocent alors que, si on suit sa logique, Dassault serait coupable. En portant son accusation, Saint Pierre n’hésite pas à balancer au détour de parenthèses le patronyme de naissance de Dassault, Serge Bloch, pour appuyer de sa thèse, comme si c’était une preuve de la duplicité de l’industriel[15].

Une chose tout de même à sa décharge : il va sur le terrain (en Egypte, en Syrie, au Maroc, en Tunisie et ailleurs) et même ‘il parle des révolutions arabes en mettant systématiquement le mot  » révolution  » entre guillemets, ses écrits sur la guerre en Libye par exemple sont beaucoup plus équilibrés que ceux de ses petits camarades de jeu. Il adore se faire photographier sous tous les angles partout où il va, et on peut même le voir sur Facebook et sur son blog poser fièrement aux côtés de combattants du CNT libyen, une Kalash à la main. Bizarre que LGS ne hurle pas à la trahison !


Thierry Meyssan : on ne présente plus ce leader conspirationniste français. En dépit d’états de service ne laissant aucun doute quant à son orientation politique, LGS continue de le publier, son dernier article sur le site datant du 8 octobre dernier.

Russia Today : média officiel du gouvernement russe, qui comme chacun sait n’est pas impérialiste pour un sou. LGS en reprend souvent les écrits depuis juin dernier.

Radio francophone iranienne : un média officiel du régime iranien dépendant de l’Irib. LGS en a repris plusieurs articles en septembre 2011.

Bachar El-Assad : Le 22 juin 2011, LGS a publié un discours du massacreur du peuple syrien prononcé deux jours avant.

Mouammar Kadhafi : LGS a publié le 25 août 2011 un « message » du dictateur libyen, traduction d’origine inconnue (Hans Cany ?), repris aussi par Eva R-sistons. Le « message » est introduit par cette « note du GS »  : « c’est ici en général que nous recevons des commentaires de lecteurs outrés de voir publier « de tels textes » et pour nous reprocher d’être ainsi devenus les « piliers du régime de Kadhafi ». Et aussi, d’êtres classés par certains de « site douteux ». Question : comment faut-il qualifier ceux qui ne publient pas les propos de l’homme le plus recherché par l’OTAN ? Des « patriotes » ? »

Mahmoud Ahmadinejad : LGS a publié le 26 septembre dernier la traduction intégrale d’un discours à l’ONU du président iranien, alors qu’il continue de massacrer ses opposants.

***

Tous ceux-ci se sont particulièrement fait remarquer – voire sont apparus – sur LGS depuis la parution du papier d’Article 11, en tant que commentateurs des révolutions arabes et défenseurs des dictatures de la région. Mais il faut ajouter à cet inventaire à la Prévert tous ceux qu’Article 11 a, on ignore pourquoi, oublié, en dépit de leurs états de services relativement longs au Grand Soir :

Novopress : on vient d’apprendre (17 octobre, 03:30) via plusieurs commentateurs sur Twitter (qui parlent de « doublé gagnant du mauvais goût ») que LGS a publié il y a quelques heures du Novopress, soit rien de moins que l’agence de presse du Bloc identitaire :

Après vérification, ce n’est pas la première fois : LGS avait déjà publié du Novopress le 30 janvier 2010 :

On trouve aussi une référence à Novopress dès le 4 juin 2009, dans un article signé Christian Delarue et intitulé « Néo-solidarisme ou néo-socialisme », dans lequel il entend « discuter »  du solidarisme, sans rien dire de la popularité de ce concept à l’extrême droite. Chose d’autant plus incompréhensible que Delarue, troll rennais bien connu pour publier ses textes indigestes partout et pour spammer beaucoup de mailing-lists, occupe des positions au niveau national tant à Attac qu’au Mrap.

Carlos Latuff, dessinateur brésilien et vainqueur ex-aequo en 2006 dudit « Concours international de caricatures sur l’Holocauste », à savoir en réalité un concours de dessins négationnistes mis en place par le gouvernement iranien. Incompréhensiblement toujours présenté comme un homme de gauche même sur Wikipedia, LGS publie régulièrement ses dessins depuis de nombreuses années, y compris après qu’il ait reçu ce prix. Ainsi, pour l’année 2008 il a été publié trois fois, et une fois en 2009 (en illustration d’une interview de Saint Jean Bricmont). La dernière publication en date d’un dessin de Latuff sur LGS date du 18 avril dernier. Article 11 l’avait oublié dans sa liste des auteurs politiquement pas clairs publiés par LGS, voilà qui est réparé.

– Quand les dessins de Latuff ne suffisent pas à satisfaire la demande, les administrateurs du Grand Soir n’hésitent pas à aller fouiller dans les bas-fonds du Net pour trouver des images percutantes. On ne sait vraiment pas quels mot-clés ils ont tapé pour trouver celle-là, tant elle n’est pas référencée dans les grands moteurs de recherche. Et pour cause : on n’en trouve que de rares occurences sur d’obscurs sous-4Chan des pays de l’Est[16] :


On ne sait si l’auteur de l’article – un papier du reste plutôt correct sur la gauche chilienne – a été consulté sur le choix de cette illustration, mais rappelons tout de même à l’équipe du Grand Soir qu’entre 50 000 et 63 000 homosexuels minimum ont été déportés dans les camps nazis entre 1933 et 1944, la plupart y ayant péri. Rappelons lui également que les homosexuels continuent d’être persécutés, torturés, exécutés dans bien des pays du monde, dont plusieurs des dictatures chéries du Grand Soir, comme l’Iran.

Robert Bibeau : ce canadien, retraité du ministère de l’Education nationale québecois, a été publié à 42 reprises depuis 2010 sur LGS. S’il lui arrive d’y démonter (mollement) certaines théories du complot, en revanche, le problème avec lui est qu’il s’agit d’un antisémite notoire. Malin, ce fondu de nouvelles technologies cache ses pires textes sous forme de documents Word dans les tréfonds de son site très « web 1.0 » sur lequel il est impossible de naviguer.

On y trouve en particulier un « bêtisier sioniste »[17], qui ; loin de s’attaquer à la politique israélienne, s’en prend à la mythologie juive dans son ensemble. Pour parler des Juifs, il y reprend le terme très connoté d’« Israélites ». Par exemple, à l’entrée « Seul peuple élu par « Dieu » », on peut lire cette phrase, véritable blanc-seing délivré aux antisémites de tous poils : « Là encore le dieu des  Israélites  n’a rien signé, mais si on y croit ça peut expliquer la suprême arrogance élitiste des pratiquants d’un des judaïsmes et tous les crimes, puisque, comme dit le Talmud de diverses manières, « Tout ce qui n’est pas juif n’est pas humain » Mais après çà et entendant çà, allez vous étonner  que des goyim (des non-Juifs) font l’erreur de globaliser et généraliser et mettent tous les Juifs dans le même sac  ! »

Ailleurs[18], on peut lire cette phrase, dans laquelle il nie que si les nazis ont bien mis en œuvre l’extermination des homosexuels, des Rroms, des Slaves ou d’autres minorités ; les Juifs étaient quand même leur priorité et l’antisémitisme le racisme qui incluait tous les autres[19], avant de confondre « race » et « peuple », faisant un véritable contresens sur l’ouvrage de Shlomo Sand (c’est lui sui souligne) : « Avant et pendant cette deuxième guerre mondiale les NAZI développèrent toute une  hystérie réactionnaire, raciste et ethnocentriste d’abord  contre les communistes et les homosexuels qui furent les premiers qu’ils tentèrent d’exterminer, puis contre les  ROM (les gitans qu’ils ont faillis exterminés complètement, voir le livre L’holocauste oublié), les slaves et les gens de religion juive, qu’ils ont présentés comme une race mais qui n’en est pas une  comme là prouvé Shlomo Sand dans son œuvre « Comment le peuple juif fut inventé ». » Et pour cause : il n’y a pas de races humaines, et jamais Sand n’a prétendu que les Juifs formaient une « race ». Il s’inscrit d’ailleurs en faux contre ce discours, porté par certains Juifs suprémacistes, en Israël et ailleurs. Sand démonte dans son livre la mythologie nationale juive et israélienne, ce qui n’est pas pareil. On remarque en outre dans cette phrase de Bibeau que si les Juifs ne sont pas une race, il laisse entendre que les Slaves ou les Rroms en serait une. Dans ce cas, où situe-t-il les Blancs dans cette hiérarchie ?

Dans ce même texte, Bibeau procède d’ailleurs à une totale inversion des valeurs, faisant des sionistes dans leur ensemble des collabos des nazis. Or, s’il est exact qu’une infime partie du mouvement sioniste de l’époque, située à l’extrême droite, a cherché à nouer des liens avec les hitlériens, il est totalement faux de faire une telle généralisation. Les seuls qui développent ce genre de thèses à l’heure actuelle sont précisément les antisémites et les négationnistes.

S’agissant de la lutte des Palestiniens, Bibeau est plus royaliste que le Roi et écrit sur un ton martial, comme s’il en était :

« La résistance engendre l’unité des résistants. La collaboration engendre l’unité des  collabos et renforce la collaboration. L’unité de tous les collabos ne peut pas renforcer la résistance. Ce sont ces principes simples qui doivent servir à apprécier l’entente d’unification signée par treize organisations palestiniennes, pour la plupart membre de l’OLP, au Caire en Égypte il y a quelque temps.

[…] En effet, Israël craint l’orientation imprévisible d’éventuels nouveaux gouvernements syrien et palestiniens advenant que les cliques au pouvoir en viennent à être renversées. L’exemple libanais a déjà fortement ébranlé Israël ; l’entité sioniste n’a pas su écraser la résistance héroïque du Hezbollah libanais. La stabilité et la prévisibilité des réactions gouvernementales arabes sont préférables à la déstabilisation anarchique risquant de laisser émerger des régimes populistes anti-sionistes en Syrie, en Palestine, au Liban et en Égypte « démocratisées », voilà la doxa de l’État major de l’armée sioniste à Tel-Aviv, le véritable dirigeant de la base militaire américaine au Levant.

En Palestine, le dilemme est de maintenir au pouvoir la vieille coterie de Mahmoud Abbas, président de pacotille dont le règne est terminé depuis deux années en vertu même de la Constitution palestinienne, ainsi que de ses nouveaux alliés du Hamas, ou alors de voir émerger une nouvelle résistance absolument hors de contrôle soutenue par la rue partout dans le Makrech Arabe.

[…]

Convenons que des personnalités palestiniennes indépendantes cela n’existe tout simplement pas. Quand une nation toute entière de réfugiés, d’emprisonnés (11 000), d’emmurés vivant sous blocus militaire, se bat pour sa survie contre un État génocidaire[20], tout individu faisant partie de cette nation est soit un combattant de la liberté et de la résistance face à l’ennemi sioniste ; soit un défaitiste ou un collaborateur déclaré ou inavoué, ce qui revient au même, l’un s’est déjà vendu, l’autre est à vendre. Ce gouvernement provisoire sera donc un gouvernement de collaboration et de trahison nationale […].

[…] C’est la capitulation et la renonciation à leurs droits qui isolent les capitulards et entraînent la défaillance de leurs appuis solidaires, jamais la résistance. C’est la résistance à l’ennemi sioniste qui garantit l’unité des combattants, jamais l’inverse.

Espérons que le peuple palestinien et certaines de ses organisations de lutte nationale reprendront le flambeau de la résistance et de la libération totale de la terre palestinienne ancestrale jusqu’à l’éradication complète de l’entité sioniste, bastion depuis soixante trois ans de l’impérialisme occidental sur les terres arabes. C’est sur ces bases militantes de résistance résiliente que doit se forger l’unité des organisations qui adhèrent aux objectifs de libération nationale du peuple palestinien. »

On se demande vraiment ce qu’attend ce bourgeois bon tein pour aller prendre les armes au service de la « résistance ».

De manière générale, Bibeau affectionne le terme « entité sioniste » pour désigner Israël, terme abondamment utilisé par les antisémites qui utilisent l’antisionisme comme un faux-nez pour faire passer leurs idées nauséabondes. D’ailleurs il regrette que « Certains craignent l’expression « entité sioniste » pour désigner l’État israélien usurpateur, colonisateur, raciste et théocratique ». Reprocher à Israël d’être « théocratique » quand par ailleurs on soutient le Hezbollah : effectivement, c’est logique.

Parlant des Américains, Bibeau préfère le terme « Yankees », qu’utilise aussi, à l’occasion, Théophraste R., l’éditorialiste du Grand soir. Pourtant, il ne peut ignorer la connotation fortement péjorative qu’à ce terme en français.

Sur son site personnel, RobertBibeau.ca, il se vante d’écrire ou d’être repris par les sites suivants : Mondialisation.ca, Investig’action (Michel Collon), Centpapiers (le Mecanopolis canadien), Agoravox, Vigile.net, Oulala.net, Palestine-Solidarité, Alterinfo, Mai68.org, Cheikh-Yassine, Al-Oufok, Europalestine, le Réseau Voltaire, Palestine-Solidarité, ISM-France, Hémisphère Gauche (une scission de Dazibaoueb), etc.

Outre son site perso, il anime BoycottIsraelInternational.com, qui a exactement le même aspect visuel que RobertBibeau.ca et sur lequel on retrouve des dessins de Latuff. En outre, il est aussi connu sous le pseudonyme de Samidoun.

Enfin, grâce à Bibeau, LGS affiche désormais au moins un lien vers InfoGuerilla[21], un site conspirationniste et fasciste de la pire espèce.

Vincent Vauclin et La Dissidence, qu’on ne présente plus : LGS a relayé les écrits de Vauclin dès le mois de mai 2010 (trois publications en un mois), puis régulièrement par la suite. Ces derniers mois, les interventions de Vauclin sur LGS se sont multipliées, avec cinq publications depuis mai 2011 au moins, sans compter les divers appels émanant de La Dissidence relayés dans l’agenda du Grand Soir. Au total, on compte douze articles signés Vincent Vauclin sur LGS, dont son ridicule « Message aux forces de l’ordre » du 28 mai dernier dans lequel il rend un vibrant hommage aux forces de la répression étatico-capitaliste, tout en les invitant à rejoindre la « dissidence ».

ReOpen911 : LGS a comme de bien entendu annoncé la manifestation organisée par les fachos de ReOpen911 pour les dix ans du 11-Septembre et rendu compte du sondage biaisé commandé par cette association à HEC et qui prétend que 58 % des Français « douteraient » de la version officielle des attentats[22]. LGS publie des articles de ReOpen911 depuis 2008.

David Ray Griffin : LGS a fait la promotion ce 2 septembre du dernier l’ouvrage de ce conspirationniste américain, Un autre regard sur le 11-Septembre, paru aux Editions Demi-Lune. Sur Griffin et les Editions Demi-Lune, (re)lire notre article consacré à ReOpen911.

Counterpunch : sorte de Grand Soir américain animé par Alexander Cockburn et Jeffrey St. Clair, cette newsletter n’hésite pas à publier régulièrement le négationniste Israel Shamir, par ailleurs collaborateur «associé» de Wikileaks. Counterpunch est une des principales sources anglo-saxonnes du Grand Soir, si ce n’est la principale. LGS reprend très souvent (soit plusieurs fois par mois) ses écrits et Saint Jean Bricmont admire ce média qui favorise la libre expression y compris des thèses les plus criticables, et sur lequel il publie à l’occasion.

Alexander Cockburn : animateur de Counterpunch, Alexander Cockburn a vu trois de ses écrits repris par LGS. S’il rejette les théories conspirationnistes sur le 11-Septembre (il a écrit à ce sujet un long article dans Le Monde diplomatique de décembre de 2006 qui lui a valu les foudres des « truthers »), ce journaliste américain n’en a pas moins pris des positions conspirationnistes et réactionnaires sur d’autres sujets. Ainsi, il estime comme tout un pan de la droite réactionnaire que l’origine humaine du réchauffement climatique n’est pas prouvé et fait appel pour se faire du conspirationniste Martin Hetzberg, qui est en réalité un ex-expert en explosifs et qui n’a rien d’un climatologue. Proche de Noam Chomsky, Cockburn partage ses idées sur la liberté d’expression, ce qui l’a conduit à critiquer vertement en 1997 le gouvernement allemand pour avoir alors placé la Scientologie sous surveillance (se refusant toutefois à l’interdire). Depuis, il a été au coeur de nombreuses polémiques concernant ses positions sur Israël ou sur la question de l’antisémitisme, positions qui sont très proches de celles de Saint Jean Bricmont.

Diana Johnstone : collaboratrice habituelle de Counterpunch, Diana Johnstone était une militante active en son temps dans le mouvement contre la guerre du Vietnam. Elle aussi est une proche de Noam Chomsky. Suite à un article tendancieux paru dans le Guardian en 2005, elle a été accusée de nier le caractère génocidaire du massacre de Sebrenica, accusation qu’elle rejette.

Depuis, elle s’est illustrée en France et en Belgiqueen apportant son soutien à la librairie Résistances tenue par Olivia Zemor d’Europalestine lorsque celle-ci avait fait l’objet d’une attaque des fachos de la LDJ. Problème : parmi les soutiens on comptait aussi des antisémites patentés, dont John Bastardi-Daumont, qui devait devenir quelques temps plus tard l’avocat de Dieudonné et Faurisson[23]. Rappelons que la librairie avait été attaquée pour avoir invité Gilad Atzmon (voir ci-dessous) et Thierry Meyssan, qui ne sont pas moins fafs que la LDJ. Son texte de soutien à la librairie Résistances a été publié par LGS le 7 juillet 2009[24].

En 2010, toujours sur LGS, Johnstone apporte son soutien à Saint Jean Bricmont, vivement critiqué par l’Union des progressistes juifs de Belgique (équivalent belge de l’UJFP), pour ses prises de positions douteuses concernant Israël, considérant su’il s’agit là d’un « faux débat »[25]. On ne s’étonnera pas non plus de la voir soutenir sur LGS les dictatures « anti-impérialistes », la dernière en date étant la Libye de Kadhafi, aux côtés du même Saint Jean[26]. Un texte abondamment repris dans toute la fachosphère : Palestine-Solisarité, Michel Collon, Tlaxcala, etc.

Ailleurs sur le Net, on trouve trace de Johnstone sur le Réseau Voltaire ou GlobalResearch.ca et Mondialisation.ca. Sur ces deux derniers sites et sur LGS, elle a par exemple publié un article dénonçant les Black Blocs comme des « alliés objectifs » des flics lors du contre-sommet anti-Otan qui a eu lieu à Strasbourg en avril 2009, et mettant la répression subie alors en partie sur le dos des organisateurs de la manifestation qui ont accepté les conditions imposées par la préfecture pour autoriser la manifestation (mais avaient-ils le choix ?)[27].

Le 30 mars 2008, elle a fait paraître sur LGS un article intitulé «Le Kosovo : une colonie de l’Otan dans le Nouvel Ordre Mondial», un titre qui se passe de commentaires. LGS a publié dix-sept articles de Diana Johnstone depuis 2005.

Capjo-Europalestine : association dirigée par Olivia Zemor (voir ci-dessus) qui a l’habitude de publier sur son site des auteurs douteux, voire franchement fafs. LGS publie souvent ses écrits et autres appels à soutien, dernièrement par exemple lors du procès qui était intenté à Zemor dans le cadre de la campagne BDS. Pourtant, les accointances facho de la dame sont connues : preuve en est l’interview qu’elle a accordé le 22 juin 2011 au journaliste d’extrême droite Jean Robin[28].

Gilad Atzmon : ce jazzman britannique est un juif négationniste, ami de Paul Eisen et d’Israël Shamir et invité régulier de la librairie Résistances d’Olivia Zemor. Ses plus anciens articles publiés sur LGS datent de 2008, le dernier du 2 juin 2011, pour un total de neuf articles.

Dissident Voice : encore un Grand Soir américain, qui se veut «anti-impérialiste» et «antisioniste». Sous ce couvert, il fait la promotion de personnalités véritablement antisémites, comme Gilad Atzmon, dont le dernier livre est actuellement promu en «une». LGS adore : il reprend des articles de Dissident Voice depuis 2009, avec une forte accélération en cette année 2011 (cinq articles depuis le début de l’année, dont deux en septembre, sur un total de dix cités par le moteur de recherche du Grand Soir).

James Petras : encore un habitué des colonnes de Counterpunch et de Dissident Voice. LGS le publie régulièrement depuis 2003, avec dix-sept articles signés de sa plume au total. Professeur émérite de sociologie à l’Université Binghamton de New York, James Petras se définit lui-même comme un militant et écrivain « révolutionnaire et anti-impérialiste » et s’avère être un castriste convaincu. Il est membre du comité éditorial de Canadian Dimension.

S’il a soutenu le mouvement des sans-terre au Brésil ou des chômeurs en Argentine, il a aussi des engagements conspirationnistes : James Petras pense ainsi que ce n’est pas Al-Qaida qui a commis les attentats du 11-Septembre.

Par ailleurs, il entend lutter aux Etats-Unis contre le «lobby sioniste», en prônant la constitution d’une alliance dépassant les clivages politiques traditionnels, ce qui lui a valu des accusations d’antisémitisme de la part de plusieurs courants de gauche : voilà qui n’est pas sans rappeler la position de Saint Jean Bricmont, qui essaye dans l’espace francophone de promouvoir cette idée, à laquelle il ajoute une alliance souhaitable entre « antisémites réels ou supposés » pour mettre fin au « chantage à l’antisémitisme » mis en place par le « lobby pro-israélien »[29]. D’ailleurs, comme Saint Jean, Petras était présent à la conférence Axis For Peace organisée en 2005 par Thierry Meyssan. Est-ce là qu’il a soufflé son idée à l’intellectuel belge ?

Dominique Muselet : la traductrice attitrée du Grand Soir est une habituée des sites pas clairs. On la retrouve par exemple sur Info-Palestine. Surtout, elle fait partie de l’équipe du réseau de traducteurs Tlaxcala.es, qui a été fondé par Fausto Giudice et Marcel Charbonnier, deux pro­ches de Ginette Skandrani. Bien sûr, ce réseau n’hésite pas lui non plus à publier du Atzmon.

Pierre Hillard : une brève du Grand Soir publiée le 3à avril 2010 renvoie vers l’article qui fait désormais référence chez les conspis, « Histoire du Nouvel Ordre Mondial », publié par Hillard sur le Réseau Voltaire. Pour rappel, Hillard est une des principaux promoteurs en France des théories conspirationistes venues des Etats-Unis, et notamment de celles d’Antony Sutton que nous avons déjà évoquées dans un précédent article. Docteur en science politique, il a un temps enseigné à l’Ecole supérieure de commerce extérieur de Paris. Il intervient parfois sur Radio Courtoisie et a collaboré au think tank d’extrême droite Cercle Jeune France. Son look de curé ne passe pas inaperçu :

– Pierre Jovanovic : Si LGS n’a pas publié à proprement parler d’article signé Jovanovic, en revanche, l’animateur conspirationniste de Radio Ici et Maintenant est nommément cité dans au moins trois articles, si on en croit son moteur de recherche.

Mecanopolis : on ne présente plus ce site suisse conspirationniste et fasciste. LGS a publié un de ses articles le 5 septembre 2009[30], puis un article le citant le 2 juin 2011. Il semble par ailleurs qu’on puisse sans aucun problème citer Mecanopolis dans les commentaires, alors même que LGS refuse tout un tas d’autres commentaires, simplement parce qu’ils ne suivent pas la ligne imposée par le Politburo.

Julien Teil : LGS n’a publié qu’un seul article de Julien Teil (le 7 janvier 2010), mais c’est un de trop[31]. En effet, ce Suisse est un des principaux animateurs de Mecanopolis. Il s’est illustré ces derniers mois en Libye aux côtés de Thierry Meyssan, lors d’un épisode tragi-comique qui a agité toute la fachosphère et suscité une rocambolesque course au scoop entre Mecanopolis, Paul-Eric Blanrue, Jean Robin et Le Libre Penseur[32].

George Galloway : ancien blairiste et élu du Labour qu’il a quitté depuis la déclaration de guerre contre l’Irak [Edit : un lecteur nous précise : « Ancien Blairiste, vraiment ? Mais alors pourquoi s’est il présenté aux « primaires » du Labour en 1997 contre la candidate soutenue par Tony Blair ? Un Tony Blair pour lequel il n’a pas voté lors de l’élection de la direction du Labour en 1994, déclarant entre autres « I don’t give a fuck what Tony Blair thinks. » Quant à dire qu’il a « quitté » le parti, c’est aller un peu vite en besogne. Il en a été exclu. »], ce journaliste britannique est un fervent défenseur des régimes cubain et iranien. Il intervient souvent sur PressTV.ir, la télévision anglophone officielle du régime iranien [33]. Deux de ses articles ont été publiés en 2009 sur LGS.

Domenico Losurdo : habitué depuis plusieurs années du site du Grand Soir, cet hagiographe italien de Staline est un fervent soutien des régimes dictatoriaux se prétendant « communistes » encore en place dans le monde, notamment Cuba et la Chine (il a soutenu la répression au Tibet). Il admire également la Yougoslavie titiste et défend lui aussi le régime iranien, au nom de l’« anti-impérialisme ». Parmi les sites qui reprennent ou publient ses écrits, citons les désormais habituels ISM-France, Réseau Voltaire, Comité Valmy, Mondialisation.ca ou Bellaciao.

Etienne Chouard : ce personnage qu’on ne présente plus a été abondamment publié sur LGS en 2005 (mais alors il n’avait pas encore viré sa cuti et était une des figures de l’opposition au TCE), puis de nouveau mais plus rarement depuis 2008 (alors que ses accointances conspirationnistes et fafs étaient par contre déjà  évidentes).

Allain Jules : ce blogueur populaire dans les milieux conspirationnistes est tout à la fois ségoléniste, dieudonniste et kadhafiste. Il est cité dans trois articles du Grand Soir[34].

Laurent Dauré et Dominique Guillemin, deux cadres de l’UPR[35]. Le premier est également un membre actif d’Acrimed[36] (il a encore publié une série d’articles sur le site de l’association entre fin août et début septembre 2011), ceci expliquant peut-être la révélation de l’identité d’une des deux auteurs du papier publié sur Article 11 par l’UPR. En effet, celle-ci était (est ?) elle aussi membre d’Acrimed et cette révélation a eu lieu en représailles d’écrits qu’elle a produits ailleurs sur l’UPR et son grand gourou, François Asselineau. Quoi qu’il en soit, LGS a publié à deux reprises le duo Dauré-Guillemin alors que ceux-ci étaient encore membres du comité directeur du RIF (Rassemblement pour l’Indépendance de la France), une formation d’extrême droite présidée jusqu’à il y a quelques jours par Paul-Marie Coûteaux, animateur à Radio Courtoisie[37]. Dauré a de plus publié sous son nom seul un article sur LGS en 2009. A cela s’ajoute la reprise par LGS des « informations » mensongères de l’UPR dénonçant la journaliste d’Article 11.

La Lettre de Bastille-République-Nations (BRN) : LGS publiait jusqu’en 2009 les rendez-vous de ce journal souverainiste, dans la rédaction duquel on retrouve Laurent Dauré, mais aussi Bruno Drweski[38], un proche des milieux négationnistes, admirateur de la dictature biélorusse (qu’il promeut dans Rébellion, le magazine des nationaux-bolcheviques français édité et diffusé par la maison d’édition d’Alain Bonnet de Soral, Kontre Kulture). A noter que Drweski a en outre publié un article en son nom propre sur LGS. A son sujet, les auteurs du livre La galaxie Dieudonné, paru en 2011 aux éditions Syllepse, écrivent : « Bruno Drweski est maître de conférence à l’INALCO, ancien responsable de la revue La Pensée (liée au PCF). Il en sera écarté pour complaisance affichée envers les thèses négationnistes de Claude Karnoouh. Il se revendique cependant toujours militant du PCF (à Nanterre). Il accordera une interview à la revue toulousaine d’extrême droite Rébellion (n°28, janvier-février 2008). »[39] Drweski et Karnoouh animent ensemble la revue La Pensée libre. Quant à BRN, LGS n’est pas le seul média dit « alternatif » à se fourvoyer : depuis plus d’un an, le journal Fakir lui ouvre ses colonnes et BRN y anime librement sa propre rubrique.

Le Pôle de renaissance communiste en France (PRCF) : Si Article 11 a bien reproché à LGS de publier Annie Lacroix-Riz, ses journalistes ont oublié de mentionner l’importance des contributions en provenance du PRCF, l’organisation dans laquelle elle milite. Pourtant, les écrits du PRCF sont régulièrement relayés par LGS depuis 2008. Le symbole de ce groupuscule souverainiste qui se veut marxiste-léniniste est un drapeau soviétique croisé avec un drapeau français : tout un programme ! A noter que le PRCF est très proche du Comité Valmy, qui lui se veut républicain et gaulliste (voir ci-dessous). Avec d’autres groupuscules, ils ont formé ensemble en mai dernier un «Arc républicain du progrès», un nouveau collectif fantoche (encore un !) se revendiquant comme LGS de l’héritage du Conseil national de la Résistance (encore un !). Tout comme le Comité Valmy, le PRCF est très apprécié de certains milieux souverainistes de droite et certains de ses militants ont d’ores et déjà noué des contacts avec l’UPR[40].

Le Comité Valmy : ce groupuscule souverainiste gaulliste a été relayé à deux reprises en octobre et novembre 2010 par LGS. Tout comme pour le PRCF, des militants Comité Valmy ont noué des liens avec l’UPR[41]. Et tout comme le PRCF, le Comité Valmy est apprécié de certains souverainistes de droite. Oecuménique, son site publie tout à la fois des textes de l’organisation d’Asselineau[42] et des tribunes de l’ex-ministre de la police Jean-Pierre Chevènement (d’ailleurs publié une fois sur LGS). Parmi les sites mis en lien par le Comité Valmy, on compte un des nombreux blogs d’Eva R-sistons, à qui Article 11 a justement taillé un costard.

Jacques Richaud : un oubli compréhensible, puisque cet auteur méconnu mais chéri du Grand Soir, admirateur lui aussi de la dictature iranienne et de Kadhafi (entre autres) et qui se définit sur Agoravox comme un « Altermondialiste mais internationaliste, laîque [sic !] mais tolérant, antidogmatique mais sans complaisance pour l’Empire arrogant qui prétend imposer son modèle au monde »[43] a révélé sa véritable nature à l’occasion de la polémique. Stalinien patenté habitant Toulouse, neurochirurgien de son état et adhérent à Acrimed lui aussi, il s’est illustré sur LGS avec des commentaires tout à fait sympathiques à l’égard d’un des animateurs d’Article 11 : «’J-Double Burqua’ (JBB) ; le J2M du web » ou « le tout aussi anonyme JBB derrière sa ‘burqua mentale’ »[44]. Charmant ! « Antidogmatique », disiez-vous ?

Georges Stanechy : autre oubli compréhensible tant ce nom est lui aussi inconnu, mais qu’on se doit pourtant de citer tant il est publié sur LGS, sans doute par amour de son CV digne d’un véritable prolétaire : « Professionnel du développement à l’international» qui «travaille dans le domaine du conseil en gestion à l’international, de la création d’entreprises et du développement » (selon ContreInfo.info qui le publie également). Bien entendu, Stanechy est un fervent soutien des dictatures déjà abondamment citées plus haut – un de plus !

A l’image de Maxime Vivas – un des deux animateurs du Grand soir – qui se fait payer des voyages de presse au Tibet par le gouvernement chinois, Stanechy, lui, dîne avec des businessmen/et ou des dignitaires chinois et rend compte de leurs propos soutenant la politique impérialiste de la Chine au Tibet[45].

Il a enfin  publié le 22 août 2011 sur LGS une «analyse» félicitant le FMI (on croyait pourtant que c’était le grand méchant loup) pour son rapport encensant l’Iran et rendant hommage à la réussite ses politiques néolibérales et antisociales (qui ne semblent pas déranger nos «antilibéraux» et «anti-impérialistes» de pacotille)[46]. En relayant ce texte, LGS rejoint les analyses du pourtant honni Alexandre Adler, qui avait quelques mois plus tôt rendu compte de ce rapport sur France Culture à peu près dans les mêmes termes[47]. La honte ?

Frédéric Delorca : l’auteur de l’Atlas alternatif paru en 2005 au Temps des Cerises n’est publié qu’une fois sur LGS. C’est, là encore, une fois de trop : grand fan de Chavez et de Milosevic, il considère l’UPR, Michel Collon, Mondialisation.ca et quelques autres comme des « sites amis »[48].

Mise à jour, 17 octobre, 18:45 : Frédéric Delorca vient de publier un article dans lequel, tout en qualifiant notre travail de « liste mac-carthyste », admet : « Celle-là aura quand même eu un intérêt : elle m’a fait penser à détruire la liste de mes « sites amis » accessible sur la page d’accueil de ce blog. J’avais inclus dans cette liste toutes sortes de pages, depuis celles de Michel Collon jusqu’à celles de Znet, en passant par un ou deux blogs sans grande importance. Les trois lignes contre moi m’ont poussé à relire ces liens. Beaucoup d’entre eux me paraissent moins brillants que je ne les trouvais il y a 3 ou 4 ans. Le site « Les Indigènes du Royaume » par exemple, ou « Mondialisation.ca ». Alors pourquoi laisser ceux-là, et ne pas en citer d’autres ? Il faudrait passer son temps à actualiser ce genre de « liens » en disant pourquoi on les apprécie, ce qu’on n’aime pas chez eux etc. Un travail fastidieux et sans intérêt. Donc je supprime la rubrique. Merci à mes détracteurs/calomniateurs de m’avoir fait penser à ça ! » Dont acte.

Caleb Irri : « penseur double » abondamment publié par LGS, Caleb Irri est un blogueur qui est aussi habitué des colonnes de Bellaciao, de Dazibaoueb, du Post et d’Agoravox. On le retrouve sur Mecanoblog, sur ReOpen911 ou chez Michel Collon, qui reprennent ses écrits. Sur son site personnel, il affiche des liens vers Bellaciao, Agoravox, LGS, Eva R-sistons et Etienne Chouard et fantasme sur une « assemblée constituante ». Il prétend faire des exercices de « double-pensée », en référence au 1984 de George Orwell[49]. Encore un qui n’a rien compris à Orwell…

Gilles Bonafi : contributeur occasionnel du Grand Soir, Bonafi multiplie les blogs et les pages personnelles comme Jésus multipliait les pains (du moins si on en croit les Chrétiens). Outre un Skyblog, il dispose aussi d’un espace sur Agoravox, sur le site facho et conspi Oulala.net et d’un blog sur la plateforme Haut et Fort, particulièrement prisée de l’extrême droite. On le retrouve également sur Mondialisation.ca, Dazibaoueb, Vigile.net, le Comité Valmy, AlterInfo et chez Eva R-sistons, entre autres réjouissances.

Do de Mai68.org : Depuis environ un an, LGS semble adorer les écrits de Do, animateur de Mai68.org, un site conspirationniste délirant sur lequel il suffit pourtant de se rendre pour constater l’indigence du propos. Do lui-même se dit « anarchiste à tendance déséquilibré »[50] (sic) : une définition qui lui sied à merveille ! La nuit, il rêve que des monstres «sionistes» se cachent dans son placard ou sous son lit, prêts à le dévorer tout cru ou[51], plus prosaïquement, à «censurer» son site Internet[52]. Pour la petite histoire, le rationaliste Saint Jean Bricmont a trouvé du charme à ses écrits il y a quelques temps :

Maryvonne Leray : C’est également depuis 2010 que LGS publie régulièrement Maryvonne Leray, qui comptabilise pas moins de seize articles sur le site. Cette photographe amateure habitant la région nantaise anime Le Cri du Peuple 1871 (mleray.info), son site personnel sur lequel elle traite de politique. Ses billets sur la politique internationale ne sont que de mauvaises reprises des thèses fumeuses défendues ailleurs par LGS ou la Belgian Connection. Sa vision des luttes sociales est celle d’une stalinienne dogmatique. Sur Facebook, elle commente de temps en temps les billets de Saint Jean Bricmont. Sur son site, elle met en lien tout à la fois le Cuba Solidarity Project de Viktor Dedaj (l’un des deux animateurs du Grand Soir) ou Annie Lacroix-Riz, mais aussi des sites corrects comme celui de L’Humanité, Basta !, Resf 78, ou un site sur le génocide des Rroms. Cependant, Mecanoblog, le blog de Mecanopolis, apparaît à leurs côtés, transformant le tout en un mélange tout à fait indigeste !

Patrice Bardet : le troll de Cysoing (banlieue de Lille) qui pollue depuis des années les Indymedia, militant de la CGT et de la CSP 69 n’a publié aucun article sur LGS. En revanche, c’est un commentateur régulier du site – ainsi que de son alter-ego Bellaciao – qu’il n’a manqué en aucune occasion de défendre partout contre Article 11, avec comme à son habitude beaucoup de mauvaise foi. Parmi les obsessions habituelles de Bardet, les « sionistes » et les « anarcho-sionistes » dont il doit lui aussi cauchemarder la nuit.

Azim, insignifiant dessinateur conspirationniste, dieudonniste et soralien : LGS a été un des rares sites à faire la promotion de sa BD sur le 11-Septembre parue en 2010[53].

***

Soulignons tout de suite que nous n’avons cité là que quelques exemples parmi les plus évidents. Bien d’autres auteurs douteux publient sur LGS, au premier rang desquels les deux animateurs du site, Maxime Vivas et Viktor Dedaj, que nous n’avons pas mentionnés ici, tandis que chaque jour de nouveaux postulants viennent s’ajouter à la liste. Et ce sans compter les forums qui regorgent de propos plus que limite voire d’apologies pures et simples de théoriciens fascistes et de régimes autoritaires. Nous sommes donc impatients de connaître le résultat des nouveaux calculs savants dans lesquels LGS ne va pas manquer de se lancer pour tenter de minimiser la portée de ces publications. Si le taux d’articles douteux était selon eux de 1% avant l’été, qu’en est-il à présent, après réévaluation ?


[1] Voir les articles d’Article 11 publiés le 28 mars et le 4 avril derniers : http://www.article11.info/spip/Le-Grand-soir-analyse-des-derives et http://www.article11.info/spip/LGS-retour-sur-polemique

[2] Les savant calculs du Grand Soir peuvent être vérifiés ici : legrandsoir.info/analyse-de-la-culture-du-mensonge-et-de-la-manipulation-a-la-marie-anne-boutoleau-ornella-guyet-sur-un-site-alter

[3] Félicitations à Acrimed pour ce grand morceau de bravoure : legrandsoir.info/droit-de-reponse-d-acrimed-une-mise-en-cause-injustifiee.html

[4] Félicitations à Jean-Luc Mélenchon : legrandsoir.info/200-citations-pour-comprendre-le-monde-passe-present-et-a-venir.html

[5] Invitations annoncées à grands renforts de publicité sur LGS. Voir ici : elsie-news.over-blog.com/article-le-grand-soir-envahit-la-fete-de-l-humanite-83651015.html et là (l’annonce a visiblement disparu du site, remplacée par ce compte-rendu) : legrandsoir.info/le-grand-soir-etait-un-peu-chez-lui-a-la-fete-de-l-humanite

[7] Le 30 juin 2011 : legrandsoir.info/le-colonialisme-des-temps-modernes.html Le 10 juillet 2011 : legrandsoir.info/escroquerie-infosyrie-etait-au-meeting-pro-syrien-de-bhl.html Le 26 juillet 2011 : legrandsoir.info/syrie-rami-abdel-rahmane-fournisseur-quasi-exclusif-de-fausses-nouvelles.html

[8] Par exemple ici : legrandsoir.info/Doxa-occidentale-et-Nouvel-Ordre-mondial-est-ce-la-fin-d-une-epoque.html

[9] Extraits de deux articles : legrandsoir.info/syrie-entre-conflits-armes-et-dialogue.html et legrandsoir.info/syrie-schizophrenie-mediatique-l-interview-de-sofia-amara.html

[10] Bien entendu, il ne s’agit pas ici de celle de l’Iran, dont les Gardiens de la révolution participent à la répression. Au début de la répression, ils étaient 5000 : http://soliranparis.wordpress.com/2011/03/30/liran-aiderait-la-syrie-pour-reprimer-les-manifestations-a-daraa/. Par la suite, l’Iran a élargit ses opérations en Syrie : http://soliranparis.wordpress.com/2011/05/24/lirgc-iranienne-elargit-ses-operations-de-repression-en-syrie/. Enfin, l’Iran va construire des bases militaires en Syrie pour soutenir la politique d’El-Assad : http://soliranparis.wordpress.com/2011/08/17/liran-accepte-de-financer-des-bases-militaires-en-syrie-pour-aider-la-repression/

[11] On se demande bien comment une insurrection populaire pourrait « commettre des atrocités » contre des flics et des militaires surarmés et surentraînés, mais bon…

[12] En effet, on n’a plus lu d’écrits de cette journaliste sur ces sujets dans un média alternatif depuis cette polémique.

[13] Comme on a pu le constater sur place et comme Skandrani elle-même l’admet sur son blog : lavoixdelalibye.com/?p=723 L’appel à cette manifestation relayé par Michel Collon se trouve sur son site : michelcollon.info/Anti-guerre-manif-a-Paris-petition.html

[14] Voir ici : pierrepiccinin.eu/article-moyen-orient-l-iran-havre-de-paix-pour-les-chretiens-du-moyen-orient-63141992.html

[15] Voir là : pierrepiccinin.eu/article-france-nicolas-sarkozy-ou-le-gaullisme-en-miettes-61010796.html Pierre Piccinin écrit : « Charles de Gaulle lui-même s’était catégoriquement opposé à l’expansionnisme israélien, dont il avait dénoncé la politique de conquête et de domination en Palestine, dans un discours resté célèbre. C’est ainsi que, en 1969, à la suite d’une attaque israélienne sur le Liban (et deux ans après la Guerre des six jours et l’annexion par Israël du Sinaï égyptien, de la Cisjordanie et du Golan syrien), il refusa la livraison d’avions de combat commandés à la France par Israël, les Mirages. Des ingénieurs et officiers français d’origine juive choisirent alors de transmettre les plans du Mirage aux services de renseignements israéliens et Israël put entreprendre elle-même sa construction. Cette affaire de haute trahison, rapidement étouffée car elle rappelait trop le cas Dreyfus et impliquait l’avionneur Serge Dassault (de son vrai nom Serge Bloch), braqua d’avantage encore le Général de Gaulle à l’encontre de l’Etat israélien. »

[16] Une recherche Tineye nous en donne deux occurences, sur foto.krabjiem.lv et moronail.net.

[17] A lire sur son site (sous forme de document Word) : robertbibeau.ca/palestine/BETISIERSIONISTE3.doc

[18] Voir ce fichier, au nom éloquent : robertbibeau.ca/palestine/sionisteNazi.doc

[19] Chez les nazis, les Juifs étaient aussi responsables du prétendu développement de l’homosexualité, perçue comme une « perversion », autant que de la soi-disant promotion d’autres « races » destinées à faire « dégénérer » le « sang allemand ». Dans Lingua Tertii Imperii, le philologue juif allemand Victor Klemperer, s’il ne cite pas forcément ces deux exemples, en cite d’autres qui démontrent la primauté accordée par les nazis à l’antisémitisme. Ainsi, tous ceux qu’ils considéraient comme leurs adversaires politiques se voyaient affublés du qualificatif  « juif », qu’ils le soient ou non. C’était par exemple le cas des communistes, des Francs-Maçons, etc.

[20] Là encore, en traitant Israël de « génocidaire »; Bibeau procède à une inversion de valeurs cherchant à faire le parallèle avec l’Allemagne nazie, et typique d’une rétorique antisémite et négationniste. Or, si Israël commet bien des crimes de guerre – voire des crimes contre l’humanité – en Palestine, le qualificatif de « génocidaire » est plus que sujet à caution.

[21] Voir ici : legrandsoir.info/GRANDEURS-ET-DECHEANCES-DES-CONSPIRATIONNISTES.html

[22] A lire ici : legrandsoir.info/+58-des-francais-doutent-de-la-version-officielle-des-attentats-du-11-septembre+.html Pour un démontage de ce sondage, voir ici : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/191255;11-septembre-non-58-des-francais-ne-croient-pas-a-la-theorie-du-complot.html.

[24] Consultable ici : legrandsoir.info/PARIS-des-fanatiques-sionistes-pratiquent-le-vandalisme-en.html

[25] Consultable ici : legrandsoir.info/Lettre-Ouverte-a-propos-d-un-Faux-Debat.html Sur cette polémique, voir les textes produits par l’UPJB : http://paris.indymedia.org/spip.php?article4635 et http://paris.indymedia.org/spip.php?article4776.

[26] Voir ici : legrandsoir.info/qui-peut-sauver-la-libye-de-ses-sauveurs-occidentaux-pas-la-gauche-francaise.html

[27] Consultable ici : legrandsoir.info/Le-cycle-vicieux-de-violence-de-l.html Sur les Black Blocs en tant qu' »alliés objectifs » de la police, sa phrase exacte est : « Question fréquente : les casseurs du Black Block sont-ils des provocateurs travaillant pour la police ? Incapable d’enquêter sérieusement sur cette question, ma propre réponse intuitive est : subjectivement non, mais objectivement oui. »

[28] A voir ici : enquete-debat.fr/archives/olivia-zemor-le-gouvernement-condamne-le-blocus-dans-les-mots-pas-dans-les-actes

[29] Cf. la polémique avec l’UPJB citée plus haut (note25). Une polémique bien résumée sur article 11, qui donne les liens vers les textes originaux de Bricmont qui sont ici incriminés : http://www.article11.info/spip/LGS-retour-sur-polemique#forum22754

[30] Voir ici : legrandsoir.info/L-Union-europeenne-a-decide-de-reintroduire-la-peine-de-mort.html

[31] Voir ici : legrandsoir.info/Le-Debat-Public-sur-les-nanotechnologies-ademocratique.html

[32] Epopée dont LGS a relaté au moins un épisode, via un copié-collé du Réseau Voltaire et de Silvia Cattori : legrandsoir.info/+le-reseau-voltaire-denonce-la-tentative-d-arrestation-de-thierry-meyssan-par-les-rebelles+.html

[33]Sur ce sujet, voir cet article de Solidarité Iran paris, où il est aussi question d’ailleurs de la bande du Grand Soir et de Bellaciao :
http://soliranparis.wordpress.com/2010/09/11/iran-les-soutiens-francais-du-regime-1er-partie/.

[34] Voir ici : legrandsoir.info/recherche.html?cx=partner-pub-4397068416067908%3A6ww16eql74y&cof=FORID%3A9&ie=utf-8&sitesearch=legrandsoir.info&q=+allain+jules#472

[35] Voir la rubrique « Nos responsables » du site de l’UPR : u-p-r.fr/responsables

[36] Comme chacun pourra le constater ici : acrimed.org/auteur208.html

[37] LGS a publié ces deux gus le 18 février 2008,  le 30 septembre 2009 et le 19 octobre 2009 (Dauré seul). Or, les mêmes étaient invités par Coûteaux sur Radio Courtoisie en tant que responsables du RIF le 2 décembre 2009 : radio-courtoisie.over-blog.com/article-ljn-paul-marie-couteaux-2-12-40480651.html

[38] La liste des membres de l’équipe de BRN est consultable ici : brn-presse.fr/#L_equipe.D

[39] Michel Briganti, André Déchot, Jean-Paul Gautier, La galaxie Dieudonné – Pour en finir avec les impostures, Paris : Syllepse, 2011. Sur Drweski, voir la note 62, pages 24 et 25

[40] A lire sur le Facebook du grand gourou de l’UPR : facebook.com/topic.php?uid=367713397611&topic=14460 Voir aussi l’article de Rebellyon qui a déclenché la fureur de l’UPR contre la journaliste d’Article 11 : http://rebellyon.info/Attention-l-ultra-droite.html.

[41] Voir op. cit.

[42] Par xemple ici : comite-valmy.org/spip.php?article206

[43] Voir ici : agoravox.fr/auteur/jacques-richaud

[44] A lire ici : legrandsoir.info/analyse-de-la-culture-du-mensonge-et-de-la-manipulation-a-la-marie-anne-boutoleau-ornella-guyet-sur-un-site-alter#forum68540

[45] Voir sur son blog : stanechy.over-blog.com/article-5425588.html

[46] A lire ici : legrandsoir.info/iran-rapport-fmi-aout-2011.html

[48] Voir ici : delorca.over-blog.com/pages/Liens_vers_des_sites_amis-308804.html

[49] Voir ici : calebirri.unblog.fr/a-propos/

[50] A lire sur Le Post : lepost.fr/article/2009/12/17/1845533_anarchiste-a-tendance-desequilibre.html et sur son blog : mai68.org/spip/spip.php?article864

[51] Comme on peut le constater dans cet article, ou le mot sioniste et ses dérivés est comptabilisé pas moins de vingt-trois fois et mis à toutes les sauces, au service d’une analyse politique très pertinente : « Il faut bien savoir qu’indy-Paris a joué un rôle énorme dans la victoire contre le CPE en 2006. Mais cette victoire fut aussi une victoire contre l’antisioniste Villepin. […]En effet, à l’époque du CPE, Indy-Paris n’était pas totalement contrôlé par les sionistes. Ce qui fait que des antisionistes radicaux, comme moi, pouvaient poster à peu près tout ce qu’ils voulaient sur Indy-Paris sans être censurés. Surtout que j’avais très efficacement participé à la lutte contre le CPE, sans savoir que du même coup, je participais aussi à l’élévation et à l’avènement de Sarkozy, un sioniste très visiblement d’extrême droite, ce qui arrangeait bien les sionistes participant au comité de censure d’indymedia Paris ; car, pour eux, que Sarkozy soit très visiblement d’extrême droite, ils s’en foutaient complètement pourvu qu’il soit sioniste. […] La fermeture d’indymedia Paris a permis sa totale reprise en main par les sionistes. Et j’y suis maintenant insulté et diffamé chaque fois que j’y poste un texte en mettant un lien vers mai68.org pour indiquer la source. Les sionistes qui contrôlent Indy-Paris osent dire que je suis, et que mai68.org est, lié à l’extrême-droite ! Ils n’osent plus trop me traîter d’antisémite, car cette diffamation ne prend plus, surtout venant des sionistes. » etc., etc. A lire ici : mai68.org/spip/spip.php?article1657

[52] On ne compte plus les articles de Do sur la prétendue censure dont il serait l’objet. En voici quatre : lepost.fr/article/2010/04/22/2043716_voici-comment-mai68-org-a-contre-une-attaque-internet-massive-de-la-part-de-l-etat.html , lepost.fr/article/2010/04/08/2024008_mai68-org-est-il-censure-en-france.html , mai68.org/spip/spip.php?article1323 ,  mai68.org/ag/1604.htm

[53] On l’a découvert au moment de la polémique, où il n’arrêtait pas de spammer l’adresse de son site sur les forums d’Article 11. Voici l’article que lui a consacré LGS : legrandsoir.info/BD-Bush-Ben-copains-comme-cochons-par-AZIM-aux-editions-Paquet.html

This entry was posted in Etudes de cas, Faux amis and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

68 Responses to Grand Soir et gueule de bois

  1. Pingback: Conspihorsdenosvi[ll]es a migré vers NoBlogs « contresubversion

  2. homophobie chez dazibaoueb ? says:

    Voyez vous même sur Dazibaoueb, ambre34, alias Koreicho Elisabeth, fleurter avec ‘homophobie et l’antisémitisme.

    Pour preuve, elle publie une photo intitulée « la cage aux folles » de représentants politiques du Parti Socialiste, et les attaques en raison de leur orientation sexuelle , ce qui d’emblée démontre qu’il s’agît de propos homophobes. Elle ajoute comme commentaire  » Ah ben on va bien rigoler si le PS passe… », en voulant insinuer qu’il ne faut pas voter pour les socialistes sous prétexte qu’ils seraient des homosexuels, ce qui est discriminatoire.

    dazibaoueb.com/article.php?art=28833

    Ce qui est dingue, c’est que cette personne exerce le métier d’artiste plasticienne à des fins thérapeutiques, citons : « Je suis une femme de 45 ans, je suis artiste plasticienne. J’ai fait une trentaine d’expositions dans toute la France. Je suis animatrice bénévole et j’anime un atelier d’arts plastiques au sein d’un groupe en souffrance psychique (schizophrénie, etc… http://koreicho.livegalerie.com/

    Se pose donc une question d’éthique : comment une personne peut elle exercer dans le milieu de la santé publique, tandis qu’elle se livre à des actes d’homophobie et d’antisémitisme répété à travers différents sites sur internet ?

    Je donne un autre exemple : UNION NATIONALE DE FAMILLES OU AMIS DE PERSONNES MALADES ET HANDICAPEES PSYCHIQUES

    unafam69.org/index.php?pge=forums-repondre&id=817&f=2&s=690

    ANTISEMITISME AVERE

    J’ajouterais également que cette photo est aussi utilisée par des sites antisémites avec la mention  » cage aux folles  » pour désigner l’appartenance juive de Jack Lang et Bertrand Delanoë.

    Mais ajoutons également ceci que Koreicho Elisabeth est une adepte des sites conspirationnistes, comme par exemple mecanopolis. Toujours des preuves, uniquement que des preuves .

    Le commentaire suivant a été posté par Koreicho Elisabeth à cette adresse : dazibaoueb.com/article.php?art=26918
    Indiquant cette video du site mecanopolis :
    youtube.com/watch?v=1mui6Jb6OoE&feature=relate

    Le commentaire a été publié par ambre34 le 20/10/2011 19H34 , ce qui démontre une fois de plus que le site dazibaoueb n’a pas su se dédouaner de ses anciens démons antisémites, même si ce site prétend avoir changé de chef, en passant la direction du site de Rolland à Lafontan Marc. Même si le webmaster essaie de s’en dédouaner à son tour, il n’en reste pas moins que ce qui compose ce site reste emprunt d’éléments manifestement antisémites.

    Parmi les nombreux délires de cette dernière, vous trouverez qle fait qu’elle n’hésite pas à appuyer une origine sioniste à la bactérie E Coli :
    .onnouscachetout.com/forum/topic/20047-bacterie-ecoli/page__st__90

    En résumé, tout ce qui peut taper sur Israël , et sur tout ce qui est juif en général, est bon à prendre chez cette personne.

  3. Thomas says:

    Ce n’est pas ce qu’ils expliquent :

    « (Après réflexion, il s’agit probablement du lien vers Wikileaks en bas de nos pages.) »

  4. In The Mood For Love says:

    Le nouveau responsable de dazibaoueb est marc lafontan, de la ville de Rang de la Pointe, canada
    Phone:+001.4182583557

  5. That's The Rythm Of Babylon says:

    Le site legrandsoir.info a été sanctionné par Paypal pour cause d’antisémitisme et de conspirationnisme aggravé : http://www.legrandsoir.info/paypal-bloque-le-compte-du-grand-soir.html

  6. Anonymous says:

    La seule manière d’agir efficacement, c’est de dénoncer l’ensemble des antisémites , antisionistes, qui dirigent, consultent ou alimentent ces sites et ces blogs, en exposant leurs faits, et en les identifiant.

    On vous communiquera par la suite les liens précisant les informations concernant ce petit monde.

    We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us.

  7. Mézigue says:

    @ Antifa du 59
    Vos remarques me semblent intéressantes mais je crois que vous êtes dans l’erreur à vouloir lier de façon si étroite un sentiment particulier (la haine) et une faiblesse intellectuelle (la confusion).

    Il y a certainement des haineux à l’extrême-droite et chez ceux qui reprennent tout ou partie de ces thèses. Mais rester sur le terrain du seul jugement psychologique ne fait pas avancer les choses.

  8. Merci pour ton commentaire et toutes ces précisions.

    De toute manière comme tu dis rien ne semble gêner toute cette bande et ne dis t’on pas qui se ressemble s’assemble.

  9. Antifa du 59 says:

    Ce billet est tout simplement une pépite face à un océan d’obscurantisme, s’il a l’avantage de prendre le relais de certaines mises à jour, comme l’eut fait auparavant le site Article XI, il reste toutefois nécessaire de faire évoluer l’identification de ceux qui sont responsables de la propagation d’idées haineuses, confusionistes, voir les deux, sur internet. Si pour le moment internet ne permet pas de traduire ces gens devant les tribunaux pour maintes complications procédurales, l’action la plus efficace reste tout simplement d’identifier les agents porteurs de « haine confusioniste », ou de « confusionisme haineux », appelez cela comme bon vous semble.

    Le sujet de mon commentaire est le suivant : votre blog a su mettre en valeur l’orientation « rouge brun » qualifiant le mouvements de certaines personnes, se réclamant de gauche et laissant infiltrer des thèses d’extrême droite », comme ce qui émane du site legrandsoir.info ( le nom même de ce site est inexact, à partir du moment où il y a un représentant d’une importante édition se laisse prendre de court par des thèses d’extrême droite, il n y a plus lieu de parler de grand soir ) . Votre blog a identifié les sources , les flux en amont qui nourrissent la dérive de ce site. Je dois avouer qu’il s’agît ici d’un travail impressionnant.

    Par contre, il serait également indispensable d’identifier les sources en aval, c’est à dire les sites et les blogs d’arrière garde du réseau du grandsoir.info . mettre l’index sur legrandsoir.info est nécessaire pour lettre la main sur la racine, mais en attendant, ce site a eu le temps de laisser pousser les mauvaises herbes.

    Et quel en est le rôle exactement ? Vous avez isolé une racine, le site legrandsoir.info, vous avez isolé les éléments dont se nourrit ce sites ( les auteurs d’extrême droite et des conspirationnistes ). Dedaj et Vivas savent dorénavant qu’ils doivent redoubler de vigilance, car vous venez de pointer l’index sur eux. Ils savent d’autant plus qu’ils sont identifiés qu’ils savent concrètement, sur le terrain pénal et juridique, que ce que vous dîtes est véridique, et identifiable, prouvable. Entre temps, d’autres mauvaises herbes conspirationnistes apparaissent sur la toile, comme elles savent que vous avez identifiés legrandsoir.info, elles vont se nourrir partiellement du grandsoir.info, mais aussi des mêmes éléments nutritionnels conspirationnistes.

    Donnons quelques exemples : l’un des sites qui pourrait jouer le rôle de site miroir partiel du grandsoir.info, c’est le site dazibaoueb.fr , dazibaoueb.net et maintenant, dazibaoueb.com Ce site est géré par plusieurs personnes différentes, une association identifiée dans le 34, un certain Babelouest : Cousin Jean Claude (44) retraité du service bancaire à Orvault , un certain Marc Lafontan ( Québec ) , une certaine Ambre34 : Koreicho Elisabeth ( artiste peintre à la Grande Motte (34) ), liste non exhaustive des membres … on pourrait appeler cette association l’association des antisionistes antisémites bretons .

    Notez également que le site égalité et réconciliation de Alain Soral a dans sa liste d’ami ( dans le bas de page ) en lien l’un des sites de Viktor Dedaj sur Cuba , le naturel revenant au galop et ne trompant pas. apparemment, cela ne semblait pas troubler Viktor Dedaj de se retrouver dans la listes des amis de Alain Soral, parmi lesquels on comptait récemment le blog des intransigeants …

  10. Tietie007 says:

    « Les ennemis de mes ennemis sont mes amis », semble être la profession de foi du Grand Soir !

  11. F. Delorca says:

    Naturellement, dans un esprit de dialogue démocratique, je suis tout à fait ouvert à une discussion autour d’un verre avec les auteurs de la liste qui me qualifie par erreur de « fan de Milosevic »… (pour Chavez c’est plus complexe, mais mieux vaut en parler de vive voix, les discussions orales sont plus saines pour l’esprit public de notre pays que les longues tirades par écran interposé).

  12. Mézigue says:

    Bonjour Monsieur Delorca. Nous avions discuté du cas Bricmont ici :
    http://delorca.over-blog.com/article-bricmont-chomsky-et-la-loi-gayssot-56879356-comments.html#anchorComment

    Je suis, personnellement, en partie d’accord avec votre commentaire ci-dessus. En particulier sur ce que vous écrivez sur le danger qu’il a à dénoncer trop rapidement par la technique rhétorique de l’amalgame et encore plus sur le fait qu’il faut essayer de ne pas essentialiser les personnes – il faut laisser à chacun le temps de prendre conscience de ses erreurs car à le diaboliser sans nuances, on prend effectivement le risque – il faut tenir compte de l’orgueil … – de le renvoyer chez des gens bien pires.

    Toutefois cette position – qui me semble assez proche de celle de Jean-Yves Camus
    http://tempspresents.wordpress.com/2009/12/16/jean-yves-camus-l%e2%80%99etude-de-l%e2%80%99extreme-droite/
    et à laquelle j’envisage de répondre point par point – , a, elle aussi des limites. Je veux dire qu’elle devrait avoir UNE limite. Vous écriviez sur votre site que vous aviez été en contact avec Bricmont et donc que vous lui aviez communiqué vos critiques. En a-t-il tenu compte ? A-t-il quelque part clairement écrit qu’il condamnait fermement l’instrumentalisation que font de ses écrits les sectes négationnistes et les chefaillons d’extrême-droite ? A-t-il donc plus de respect pour ces derniers que pour ceux qui, comme vous, l’interroge mais ne le condamne pas définitivement ? Ne s’agit-il pas ici – on pourrait ici, toutes proportions gardées, faire un parallèle avec le « momentanément nazi » Heidegger – d’un silence complice ?

    Je laisse de côté la question de ceux qui « croient au cadre national comme moyen de défense contre « l’atlantisation » ou (« l’otanisation ») ». Je crois pour ma part que face au nationalisme et tout ce dont cette idéologie a été responsable à travers l’Histoire, il n’y pas de tierce position. Ce qu’ont d’ailleurs bien compris les penseurs de droite …

  13. F.Delorca says:

    Bon, merci d’avoir pris acte du retrait de ma liste de liens qui était une rubrique que j’avais un peu bâclée au début de la rédaction de mon blog en 2007. Par contre je vous confirme que je n’ai jamais été « fan de Milosevic ». Votre démarche contre l’extrême-droite et les pensées irrationnelles complotistes a du bon car en effet celles-ci sont nuisibles à la démocratie. De même que vous avez raison de dénoncer certaines dérives antisémites, les obsessions malsaines etc.Toutefois dans la liste que vous établissez vous finissez par placer sur le même plan des « égarements » qui ne sont pas aussi prononcés d’un individu à l’autre. Et vous amalgamez les pensées des uns et des autres au motif qu’ils ont cohabité à une tribune, ou dans les pages d’une revue ou d’un livre. Mais la cohabitation n’implique pas identité de vues, d’autant qu’il faut aussi regarder à quel moment elle a lieu (par exemple si X, fréquente Y membre d’un parti de gauche en 2004, ce n’est pas comme s’il le fréquentait en 2008 quand Y s’est rapproché du Front national). Vous diabolisez aussi un peu facilement les gens qui croient au cadre national comme moyen de défense contre « l’atlantisation » (ou l’otanisation) des esprits en les assimilant à l’extrême-droite. Cela mériterait de longues discussions et de longues analyses. A l’époque compliquée où nous vivons, il faut redonner leur place aux nuances plutôt qu’aux découpages « à la hache ».

  14. Google is a gun says:

    @ propos de Bellaciao

    on lira avec intérêt ceci : http://socio13.wordpress.com/2008/04/13/un-site-aux-moeurs-de-voyous-bellaciao/

    et notamment ce commentaire (et le suivant) :

    « Oui Bellaciao censure !

    Le 4 février 2009, vers 22 h 30, Bellaciao faisait paraître un article totalement négationniste d’un certain Professeur Chitour. Le titre de cet article en dit déjà long : « Benoît et la réhabilitation controversée par les Juifs des intégristes : Pour en finir avec la Shoah ».

    Je me contente d’en citer quelques passages. Après avoir publié une citation de Williamson qui commence par « Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz(…)Je pense que 200 000 à 300 000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz », Chitour commente : « Les pouvoirs officiels, notamment en France et en Allemagne répondent par l’inquisition : la loi interdit de nier la Shoah… Ainsi, depuis plus de trente ans, le Conseil Représentatif des institutions juives de France (Crif), convoque chaque année le pouvoir politique français pour l’admonester… ». 3 pages A4 d’appel à la haine entre les peuples, à la haine entre les dominés.

    Immédiatement j’ai adressé un message en réponse à ce texte détestable. Bizarrement, ma réponse ne passe pas alors que le texte en question reste bien en place, sans aucune réponse affichée. Je parviens à poster une contribution, non pas en réponse, mais un article à part entière. Voilà entre autres ce que j’y écrivais :

    « Je sais bien que les victimes palestiniennes de la politique d’extermination de l’état sioniste se portent, se porteront ô combien malheureusement aussi mal que les victimes de la barbarie nazie. Mais l’auteur ignoble de ce torche-cul sait très bien que ce n’est pas en reniant la souffrance des peuples entiers gazés par la puissance impérialiste allemande qu’on donnera plus de poids au juste combat des palestiniens pour leurs droits élémentaires… »

    Pendant une demi-heure, statu quo. Mon article paraît et celui de Chitour reste. Certaines réponses à ma contribution arrivent même qui expriment leur colère : eux aussi ont été scandalisés par l’article négationniste, eux aussi n’ont pas pu adresser de réponse à Chitour.

    Et puis flop. Plus rien. Plus d’article de Chitour, plus le mien non plus. Rentrez chez vous braves gens, tout est en ordre maintenant. Tout est en ordre ? Absolument pas. Depuis, il m’est impossible de publier sur Bellaciao. Toujours le même message genre : adressez-vous au webmestre (vachement démocratique en passant la gestion du site). Et mes mails ont la même efficacité que pisser dans un violon.

    Et l’affaire n’en reste pas là. Chitour continue de publier des articles sur Bellacio, dont un dernièrement au sujet de Cuba dans lequel il affirme que « les Juifs » ont une responsabilité dans le commerce triangulaire. Quant à moi, je suis toujours interdit de séjour…

    Oui Bellaciao censure. Mais pas n’importe qui ! »

  15. Rions un peu avec la pollution says:

    Episode n°1 : La guerre des boutons, le retour !

    « J’ai appris à me battre étant tout mioche : j’étais le plus jeune, souvent souffre douleur, mais je ne me suis jamais écrasé, certains en gardent des souvenirs cuisants

    Je l’ai dit à d’autres occasions : qui me cherchera noise aura à goûter du manche de pioche en frêne qui n’est pas virtuel »

    pas de chance 30 octobre 15:36, par patrice bardet
    http://lille.indymedia.org/article26104.html

  16. Non, nous ne faisons pas paraître les coms de trolls, les coms racistes, sexistes, antisémites, diffamatoires, etc. Et nous seuls jugeons du motif. Et non, nous ne sommes pas pour autant des « censeurs » : la censure est une politique étatique, on ne saurait reprocher à un site d’avoir sa ligne éditoriale et de refuser de publier n’importe qui ou n’importe quoi. Et puis par ailleurs, la plupart de nos contradicteurs peuvent aller nous conchier sur d’autres sites, nous n’y voyons pas d’inconvénient et ne les en empêchons pas. Au contraire : grand bien leur en fasse !

  17. bisounours says:

    Je sais pas ce que Hans Cany a au fond du crâne… Ma foi pourquoi pas s’en intéressé.
    Par contre la première partie de mon comment vous l’avez éludé. Je la repose différemment : Etes-vous des censeurs ? Faites-vous paraître , les commentaires de tous, en pensant que ça n’engage que celui qui l’écrit. Sinon, quelles sont vos critères de publications ? salut à vous

  18. 🙂 🙂 🙂

    Désolé mais c’est pas le genre de la maison pour les croix gammées dans les A cerclés, prière de vous vous adresser à Hans Cany il en connait un rayon la dedans.

    Allez faire un tour sur ses blogusculets il se fera un plaisir de vous répondre.

  19. bisounours says:

    ce qui vous distinguerez des fascismes, serait de publier les articles qui vous dérangent…. Un A dans un rond et une croix gammé semble parfois faire bon ménage

  20. petit poucet deviendra grand says:

    Pour info y en a un qui vous reproche d’avoir divulgué l’adresse qu’il a laissé traîner un peu partout sur le net.

    http://lists.indymedia.org/pipermail/imc-france-lille/2011-October/1023-3y.html

    Les bêtes sont au bon Dieu, mais la bêtise est à l’homme.
    [Victor Hugo]

  21. MK VI 999 M.41 says:

    Sophisme !

    A chaque fois vous répondez  »Oui et alors ?? » lorsque vous ne savez trop que répondre et vous enchainez par un raisonnement totalement sophiste et donc par nature sans fondement !

    ( A oui et on me bannit pas comme ça moi messieurs y’a que la vérité qui blesse !)

  22. Oui, et alors ?

    Ce n’est pas parce que Sarkozy, Bush et d’autres du même acabit en parlent que ça en fait une notion pertinente pour analyser les relations internationales. Au contraire, même…

  23. A terré says:

    Pas mieux, « nol »

    Tu (vous?) dis(tes) dans cet article :
    « Il utilise dans ses écrits la notion de « nouvel ordre mondial » chère aux conspirationnistes. »

    … chère aussi à sarkozy, bush & CONsors;

    Pouvez-vous affirmer ici, devant tout le monde, que les deux zozos de cette vidéo n’en parlent pas eux-mêmes ? (>> http://www.youtube.com/watch?v=XB1nfr9GRGo)

  24. nol says:

    Quelle liste intéressante ! Quel joyeux amalgame ! Et quel délicieux parfum de ….comment dire, McCarthysme d’extrême gauche ? C’est ça que j’ai toujours aimé, chez les gauchos français, ce goût inavoué mais joussivement concierge pour la dénonciation des « erreurs » de positionnement de ses petits camarades, cette obsession de pureté idéologique, et son corollaire l’excommunication du voisin. C’est sûr, avec vous la grande bourgeoisie comme vous dites n’a pas de souci à se faire, elle vous bénirait presque..J’aurais bien vu l’auteur de cet article en Torquemada à une autre époque. Pour paraphraser un conseiller de Bush en 2003, vous pouvez passer tout votre temps à débrouiller la confusion des autres et la vôtre propre, vous n’êtes toujours qu’à la frange de l’histoire, vous ne pouvez qu’essayer de la commenter pendant que d’autres vous imposent leur réalité.
    Certains vous accusent d’être à la solde de la CIA, je ne vous ferais pas un tel honneur, mais à mon avis vous pourriez sans complexes aller demander des subventions.

  25. Laurent Dauré says:

    Ne vous enflammez pas, je ne pense pas que je vais vous apporter de nouveaux lecteurs ou contribuer à la saturation de votre serveur. Je me suis contenté d’envoyer mon droit de réponse à trois des sites qui ont repris votre article. Nous sommes très loin d’ « un peu partout sur le net ».

    Vous estimez m’avoir infligé une déculottée alors que j’ai démontré que vous aviez fait un travail de sagouin. Belle inversion des rôles. Mais je comprends qu’il soit plus satisfaisant narcissiquement pour vous d’envisager les choses ainsi.

    Je vous laisse à votre jubilation malsaine et mal placée.

    Laurent Dauré

  26. Merci pour cette vidéo. Le gars qui parle est Jean-Luc Pujo, président des clubs « Penser la France », sur le site desquels on trouve des remarques glauques comme « La France ne se résume pas à une race, à une ethnie » : ça veut dire que d’autres pays s’y résument ? Et bien entendu, pour eux, la France c’est Liberté-Egalité-Fraternité, point à la ligne.

    Sur les liens entre Lacroix-Riz et Cheminade, on savait par contre.

  27. Visiteur says:

    Les soldats de l’An II (évoqués le 20 octobre 2011 à 10:34) ont bon dos. Dans une vidéo de 2010

    dailymotion.com/video/xdhsww_discours-de-jeanluc-pujo-manifestat_news

    on retrouve nos marxistes-léninistes du PRCF s’acoquinant avec un drôle de zig prônant l’alliance du «meilleur de la droite» et du «meilleur de la gauche» pour contrer, je cite, «l’empire de la finance» assimilé à «un fascisme». Soit, mots pour mots, le détournement sémantique véhiculé par un Soral et quelques autres tordus.

    A signaler aussi une autre vidéo où l’on peut admirer la «remarquable» historienne devant un parterre de disciples de Cheminade et donc de Larouche :

    dailymotion.com/video/x5njza_le-choix-de-la-defaite-annie-lacroi_news

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Cheminade#D.C3.A9tracteurs

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyndon_LaRouche

  28. Le « remarquable » travail historique de Lacroix-Riz autour de la « synarchie » fera l’objet d’un prochain démontage. On ne l’oublie pas !
    Et le fait que des néo-nazis ukrainiens lui en veuillent n’en fait pas pour autant ni une camarade, ni même quelqu’un qui nous est sympathique. Et puis d’où sort cette histoire encore ? On n’arrive pas à en trouver trace.

  29. C’est rigolo, mais parmi les tous derniers articles publiés sur votre site, on trouve par exemple celui-ci : initiative-communiste.fr/wordpress/?p=9922

    Pas du tout pro-Kadhafi, c’est vrai… Et en disant ça, on ne défend pas le CNT pour autant.

  30. MANESSIS says:

    Il ne faut pas mentir:reportez vous à notre site et vous constaterez la vérité sur nos déclarations sur le Tibet,la Libye ou l’Iran, en aucun cas vous ne trouverez ce que vous prétendez.
    Kadhafi a livré le secrétaire du PC Soudanais au fasciste Nemeyri qui l’a pendu (avec des dizaines d’officiers et cadres du PCS) et vous croyez qu’on soutien un type pareil!
    mais en revanche nous n’oublions pas que notre ennemi principal est chez nous! C’est l’impérialisme français.

    UN EXEMPLE DE NOS DÉCLARATIONS (voir sur notre site)

    Hypocrisie, confusion et Kadhafi.

    Hypocrites, ils le sont assurément.

    Les chefs des gouvernements américain, anglais, français, l’UE et la sainte clique autrement baptisée « communauté internationale ». Ces pouvoirs qui ont soutenu et bien souvent initié toutes les dictatures sanglantes que le monde ait connu, initié et soutenu tous les Pinochet, les régimes des Colonels, les égorgeurs de Jakarta, ces pouvoirs qui ont déversé des tonnes de bombes, d’agent orange et de napalm sur des civils de Hiroshima à Hanoï, de Belgrade à Bagdad, ces pouvoirs donc pleurent sur les Libyens et dénoncent Kadhafi.

    Disons le clairement, leurs gesticulations pseudo humanitaires, leurs larmes de crocodiles sont un brouillard cherchant à cacher la rapacité des « fondés de pouvoir » des grands groupes capitalistes qui rêvent déjà de s’emparer des richesses des pays arabes, du moins celles qu’ils n’avaient pas encore.

    Car n’oublions pas que Moubarak n’était au pouvoir que parce que financé par les États Unis. Que Kadhafi avait déjà vendu son pays à British Petroléum et au capital étranger, que Ben Ali n’existait que par la volonté des impérialistes. Que les trois dictateurs bâtissaient des fortunes colossales en volant leurs peuples.

    Certes il fut un temps où les régimes Égypte, de Tunisie ou de Libye étaient anti impérialistes et jouaient un rôle progressiste dans la région. D’autant que dans le rapport de forces mondial, l’Urss pesait de tout son poids. Mais comme la bourgeoisie française en 1789 qui par la « Loi Le Chapelier » interdisait aux travailleurs de s’organiser en coalition ou établissait le vote censitaire pour exclure les masses populaires des élections, ces bourgeoisies nationales devenaient chaque jour plus réactionnaires,plus anti démocratiques et plus anti patriotiques. Finissant par devenir, comme les régimes qu’ils avaient renversé (Farouk en Égypte, Idriss en Libye, El Amine Bey en Tunisie), des marionnettes des impérialistes.

    Pour les communistes soutenir les régimes anti impérialistes dans leur lutte contre les menaces impérialistes est un devoir. Dénoncer les manigances des impérialismes aussi. Mais dès lors que les peuples entrent en lutte contre des régimes bourgeois, corrompus et (re)devenus des chiens de garde des impérialistes il est tout autant de leur devoir de soutenir les peuples.

    Comptons que les peuples arabes déjouent les plans impérialistes et trouvent le chemin de la véritable émancipation, le chemin du socialisme avec les communistes héroïques de ces pays.

  31. MANESSIS says:

    Inutile de polémiquer à l’infini.
    Nous sommes communistes.
    Nos membres sont pour une part des FTP-MOI (notre président Léon Landini ou Tchakarian du groupe Manoukian) des gens qui ont lutté contre le fascisme à l’époque où cela équivalait à la torture et à la mort.
    SVP dirigez vos coups vers les ennemis de classe. Taper et calomnier les communistes ne vous apportera rien de bon. Respectez ceux qui, contrairement à vous, ont risqué leur peau.
    Enfin nous sommes patriotes et internationaliste (lire le livre de G.Gastaud « patriotisme et internationalisme »), nous mêlons le drapeau rouge de la révolution et le drapeau tricolore des sans culottes et des soldats de l’An II. Cette question est close pour les communistes depuis le Congrès de l’Internationale Communiste où Dimitrov a tranché ce débat.
    Allons soyez sérieux et de bonne foi et luttons ENSEMBLE malgré nos différences contre le fascisme et la réaction.

    AM

    PS Respectez Annie Lacroix Riz dont le remarquable travail historique est pour nous tous un point d’appui. Jugez et discutez du contenu de ses livres soyez un peu responsable et ne joignez pas votre voix à celle des néo nazis ukrainiens contre elle.

  32. LGS ne plaît pas aux fachos ? Mais pourquoi donc y publient-ils ?

  33. Marie says:

    C’est une légion de (véritable) honneur que vous dressez là !
    En somme, vous ne pouvez pas blairer tout ce qu’on aime.
    Pas de chance pour vous, ça doit être frustrant tous ces péquenots qui ne se laissent pas terroriser…
    Le Grand Soir (et la moitié de l’annuaire du téléphone que vous citez) ne plaisent pas aux maurrassiens, aux fachos, aux petites mains des factions de l’étranger, et coetera ? Bigre.
    Relisez La Fontaine : « On ne saurait contenter tout le monde et son père ».
    Et allez vous coucher. Ça ira mieux demain.

  34. Ca n’enlève rien à vos discours nationalistes et surtout à vos fréquentations douteuses Type « le grand soir ». Suffit juste de voir les liens qui sont sur les blogs de vos membres.

    De plus soutenir des dictatures « non alignées » comme la Chine ou l’Iran ou Khadafi comme votre copain Collon n’enlève rien a votre réveil tardif contre l’extrême droite.

    En plus, c’est assez hypocrite de se dire « antifa » tout en fricotant, comme le fait Lacroix-Riz, avec la bande à Meyssan et à Cheminade.

  35. MANESSIS says:

    article du PRCF

    CAMOUFLAGE, TRUCAGE, MASQUAGE, LES TROIS MAMELLES DE LA BETE.
    Le fascisme a toujours avancé dissimulé.
    Jamais il n’a dit « je suis la dictature terroriste du grand capital ».
    Pour la bonne raison qu’il n’aurait pu tromper qui que ce soit en annonçant la couleur. Pour acquérir une base de masse le fascisme doit mentir. Et il ment avec effronterie. Citons en exemple des bribes du programme des nazis en 1920 :
    « 7. Nous exigeons que l’État s’engage à procurer à tous les citoyens des moyens d’existence.
    11. La suppression du revenu des oisifs et de ceux qui ont la vie facile, la suppression de l’esclavage de l’intérêt.
    13. Nous exigeons la nationalisation de toutes les entreprises appartenant aujourd’hui à des trusts.
    14. Nous exigeons une participation aux bénéfices des grandes entreprises.
    15. Nous exigeons une augmentation substantielle des pensions des retraités.
    17. Nous exigeons une réforme agraire adaptée à nos besoins nationaux, la promulgation d’une loi permettant l’expropriation, sans indemnité, de terrains à des fins d’utilité publique – la suppression de l’imposition sur les terrains et l’arrêt de toute spéculation foncière. »

    Et encore on pourrait citer des milliers de pages où les fascistes utilisent un vocabulaire de gauche ou d’extrême gauche pour semer la confusion et le doute sur ce qu’ils sont. Les Soral, Dieudonné, les Identitaires, « Riposte laïque », et autres groupuscules fascistes ne peuvent pas ne pas tenter de camoufler leur racisme, leur antisémitisme, leur vocation à être les troupes de choc de la grande bourgeoisie. Sinon, qui se tournerait vers eux ? A l’heure où, du fait de l’auto liquidation du PCF par ses directions et du trouble idéologique que cette mutation du PC en vulgaire satellite du PS a provoqué, des citoyens désorientés peuvent être séduits par les proclamations démagogiques des fascistes camouflés en révolutionnaires, tentons d’éclairer la mouvance « bruns-rouges ».
    Savoir lire la prose fasciste et voir derrière les masques le visage hideux du fascisme n’est pas un exercice bien difficile. Il faut simplement constater que ces gens là ne soutiennent jamais le mouvement populaire en lutte. Jamais ils ne soutiennent les grèves. Jamais ils ne s’attaquent aux racines économiques et sociales du capitalisme. Ils dénoncent un capitalisme abstrait mais déclarent comme Soral : « la grève ne gène que les pauvres ». Au contraire, ils divisent les travailleurs entre noirs et blancs, arabes ou non, fils d’esclaves ou de maîtres, c’est la guerre de tous contre tous pour le seul profit du grand capital. Et pour ce faire il faut truquer : le fasciste Soral veut « un Chavez français », le fasciste Dieudonné veut lutter contre le sionisme, le fasciste ….défend la laïcité ! Jamais ils ne se baladeront avec des croix celtiques ou gammées, cela c’est pour les fascistes à l’ancienne, les Gollnisch ou JM Le Pen. Non, nos fascistes « new look » à la Pierre Cassen ou Serge Ayoub veulent une « troisième voie », « une quatrième », s’unissent entre eux, se divisent, se retrouvent mais surtout parviennent à tromper des républicains sincères qui vont jusqu’à faire des conférences dans les bouges de ces néo-fascistes.
    Ces dangereux aventuriers déguisés en rebelles, ces conspirationnistes camouflés en anti impérialistes, ces anti sémites masqués en anti sionistes, dissimulent mal que leur seul maître est le MEDEF et que leur rôle consiste à établir des passerelles entre progressistes et fascistes pour entraîner les premiers vers le sombre, le mortifère chemin emprunté par bien des jeunes sans formation, sans éducation politique, vers la SA, la LVF ou la Milice, Occident, les Skinheads fascisants ou « Egalité et Réconciliation ».
    Le devoir des communistes est de mettre en garde contre ces leurres, ces pièges que constitue cette mouvance baptisée « Bruns-Rouges » mais qui ne sont que bruns et noirs comme la bête immonde dont ils ne sont qu’une nouvelle incarnation et un nouveau masque.
    NO PASARAN !

    Deux affiches de « Egalité et réconciliation »….Confusion, brouillard, amalgames….les armes du néo fascisme.

  36. Bien vu, et merci pour l’info. On imagine que la réplique est à la hauteur de la déculottée qu’il estime avoir subie. Tant mieux s’il s’étale partout : ça nous fait de la pub.

  37. Tant mieux pour vous, grand bien vous en fasse. Quant à vos problèmes avec Marie-Anne Boutoleau, allez les régler avec elle, pas avec nous.

  38. Visiteur says:

    Pour info il a envoyé la même chose ici ;http://lists.indymedia.org/pipermail/imc-france-nantes/2011-October/1019-a4.html

    Et sans doute un peu partout sur le net.

  39. Laurent Dauré says:

    Lorsque l’on écrit que quelqu’un était invité à une émission de radio déjà diffusée, il est implicite que l’on veut dire qu’il y a effectivement participé. Si l’on veut dire qu’il était invité mais qu’il n’y a pas participé, on le précise explicitement. Essayez-vous de me faire croire que vous vous êtes procurés auprès de Radio Courtoisie un enregistrement (payant) de l’émission en question et que vous l’avez écouté ?

    Pourquoi devrais-je nier que j’ai appartenu au RIF puisque c’est la vérité ?

    Je n’ai pas l’intention de défendre le RIF, qui peut légitimement être qualifié de parti d’extrême droite (encore plus maintenant qu’à l’époque où j’y étais adhérent, le RIF étant maintenant un partenaire officiel du Front national). Je demande simplement aux lecteurs de lire le texte que j’ai publié sur la page Facebook de l’UPR et de considérer le fait que le RIF ne m’apparaissait pas comme tel lorsque j’y ai adhéré. J’y étais venu sur la base du principe « alliance provisoire entre des citoyens de gauche et de droite pour redonner au peuple français sa souveraineté et son indépendance », principe qui était souvent claironné mais très peu appliqué.

    J’ai progressivement découvert la véritable nature du RIF. Comme je le dis dans le texte, la composante de gauche du RIF était très minoritaire (probablement moins de 5% des adhérents). Elle se limite maintenant à un seul et unique adhérent.

    A vrai dire je cherchais au RIF ce que j’ai trouvé plus tard à l’UPR ; je ne connaissais pas le parti de François Asselineau lorsque j’ai adhéré au RIF.

    Concernant la participation de Marie-Anne Boutoleau à la rédaction de l’article (au moins sous la forme d’une livraison d’informations aux auteurs), je maintiens ce que j’ai dit.

    Laurent Dauré

  40. Grand bien vous en fasse, si ça peut vous soulager…

  41. MK VI 999 M.41 says:

    Je viens de vous trouvé un surnom à vous comme vous nous en avez trouvé un ! Vous nous surnommez  »conspirationnistes » sans aucune réserve ce qui ne reflète que votre mépris et votre ignorance ! Alors pour me mettre à votre niveau, et c’est super chaud de descendre aussi bas, j’ai moi aussi trouvé un surnom qui reflète mon mépris tout égal à votre égard : les stupidationnistes !

    Dites moi ce que vous en pensez ? Ça vous correspond ??

  42. Nous avons reçu une demande de droit de réponse de Laurent Dauré. Nous la publions ci-dessous. Plusieurs remarques :

    – Nous n’avons pas écrit qu’il avait participé à l’émission de Radio Courtoisie, mais qu’il y avait été invité, ce qu’il confirme. Le fait qui nous intéressait dans l’article issu du blog de la radio que nous citons n’est pas le fait qu’il y ait ou non été, mais le fait qu’à cette date il était membre du RIF, ce qu’il nous confirme là encore. Qu’il ait fait parti de son comité directeur en tant qu' »invité » ou pas ne change rien à son appartenance à ce moment-là à cette organisation d’extrême droite.

    – Nous n’avions pas connaissance du texte paru sur Facebook qu’il nous fournit : merci à lui de nous donner des billes.

    – Enfin, concernant les remarques perfides sur Marie-Anne Boutoleau : non, elle n’a pas participé à la rédaction de cet article. Nous n’avons pas eu besoin de ses lumières pour trouver ces informations sur lui, qui sont toutes disponibles publiquement sur le Net, pour peu qu’on prenne la peine de les chercher.

    ________________________________

    Madame, Monsieur,

    Dans l’article « Grand Soir et gueule de bois » publié sur votre site Internet le 17 octobre 2011, il y a deux erreurs factuelles – l’une mineure, l’autre énorme – et une grave omission dans la partie qui me concerne (j’ai remarqué d’autres erreurs dans le reste du texte mais je laisse le soin aux personnes concernées de vous le faire savoir) :

    *1- Petite erreur : *contrairement à ce qui est écrit sur le site Internet de Radio Courtoisie (une source que les auteurs de l’article jugent fiable apparemment…), je n’étais pas membre du Comité directeur du RIF, j’y avais le statut d’ « invité ».

    *2- Grosse erreur :* contrairement là aussi à ce qui est écrit sur le site de Radio Courtoisie (ah, les « enquêtes » sur Internet…), je n’ai pas participé à l’émission de Radio Courtoisie que les auteurs indiquent (avec une grande satisfaction, j’imagine) ; j’avais été invité mais je n’y étais pas allé. Vous pouvez le vérifier en écoutant l’enregistrement de l’émission.

    J’ai donc la preuve irréfutable que les auteurs n’ont pas écouté l’émission pour se faire un avis. Ils ne cherchent pas à étayer leurs attaques par des références à des propos avérés ou à des actes significatifs, ils ne disent donc rien du contenu des trois articles publiés sur Le Grand Soir qu’ils mentionnent (que leur reprochent-ils ?). J’ai bien compris que les auteurs voulaient seulement me salir *à tout prix *(pour atteindre Le Grand Soir par ricochet). Il s’agit manifestement d’une vengeance de la part de la * »journaliste et militante »* dont le nom de plume est Marie-Anne Boutoleau. Celle-ci sait très bien que les conditions dans lesquelles son vrai nom a été porté à la connaissance de François Asselineau (un transfert de courriels sans intention maligne) ne sont pas celles qu’elle fantasme dans son scénario idéal. Elle se venge donc d’une action qu’elle m’attribue fautivement, tout en étant consciente de son mensonge. Une sacrée performance morale.

    *3- Grave omission :* les auteurs de l’article n’ont pas non plus lu ou voulu rendre compte de ce texte (deuxième page) dans lequel je m’explique longuement sur mon passage au RIF :

    facebook.com/topic.php?uid=367713397611&topic=15603

    Etant donné que les auteurs semblent me suivre à la trace sur Internet (passionnant, n’est-ce pas ?), je suis étonné qu’ils n’aient pas connaissance de ce document qui, toute personne raisonnable et honnête en conviendrait, mérite d’être signalé si l’on parle de mon appartenance passée au RIF.

    Extrait : * »**Il ne suffit pas de prétendre que l’on veut rassembler les « souverainistes » de gauche et de droite pour se donner les moyens de le faire. Par ses prises de position, par les sujets qu’il aborde dans les conférences qu’il organise, par les thèmes qui reviennent dans les écrits de ses dirigeants, le RIF se positionne franchement à droite. C’est un mouvement réactionnaire, peu sensible à la chose sociale, islamophobe, très proche du Front national pour tout ce qui concerne les « sujets de société ». C’est son droit mais comment peut-on prétendre rassembler « les souverainistes de tous horizons » en adoptant un tel positionnement ? C’est bien sûr impossible et les dirigeants du RIF le savent très bien. »*

    Je vous demande de bien vouloir corriger dans les meilleurs délais les erreurs que je viens de mentionner et d’indiquer de façon visible aux lecteurs de votre site mon texte sur le RIF. Ensuite que chacun se fasse son propre avis (informé) sur mon « cas ».

    Cordialement,

    Laurent Dauré

    P.S. : Le texte de ce message a été établi à partir du courriel que j’ai envoyé hier à « Marie-Anne Boutoleau », qui nie avoir participé en quoi que ce soit à la rédaction de l’article « Grand Soir et gueule de bois ». *Nota bene : je ne la crois pas. En effet il y a dans le texte des éléments qu’elle seule pouvait détenir ; elle a donc au moins collaboré avec les auteurs.*

  43. 🙂 🙂 🙂 sans oublier l’aéroport de Denver

    le grand méga hyper ultra complot avec la terre creuse

  44. Tout dans la finesse n’est ce pas ?

  45. Mais de quoi vous parlez ? C’est vous qui vous enfoncez.

  46. vudedroite says:

    Si vous pensez vraiment que c’est un site financé par la CIA ou que sais-je, pourquoi perdez-vous votre temps à poser des questions dans les commentaires ? Vous croyez déjouer un complot grâce à google ?

  47. mohammed says:

    C’est pas grave que les bases de San Antonio ne vous disent rien, ornella, elle, aura compris l’allusion et transmettra à ses financeurs. pour le reste, ne perdons plus notre temps. elle s’enfonce

  48. Conspi_les_nazis says:

    Cette liste, approximative, erronée voire bidon, me rappel d’autres listes et d’autres méthodes, d’un autre temps. Vous n’êtes pas très loin d’Adolph.

  49. Ricky says:

    On est plus a ça prés chez le grand soir voila un petit pas si nouveau que ça dans l’équipe, rien de moins que Julien Teil du site conspirationniste et d’extréme droite suisse « mecanopolis » qui vient d’être publié ce 17 octobre 2011.

    Mecanopolis qui sont aussi des copains de Saint Jean Bricmont , qui leur a accordée une troisième interview il y a peu de temps.

    legrandsoir.info/+la-guerre-humanitaire-film-documentaire-de-julien-teil+.html

    Pauvre Saint Jean Bricmont il prétend toujours que il n’y a que les fachos qui le laissent s’exprimer, rien de nouveau il nous avait déjà fait le coup en accordant par le passé des interviews a « Clap 36 » la boite de prod dieudonniste de Francesco Condemi et Béatrice Pignéde deux membres du « parti anti sioniste » de Yahia Gouasmi .

  50. Un anar qui se respecte says:

    Je vous trouve bien gentils avec « Saint Jean » (j’adore ce pseudo !). Vous auriez pu rajouter ses interviews à Mecanopolis : mecanopolis.org/?tag=jean-bricmont

    Marrant, pour un gars qui se dit « rationaliste » et qui à peu près au même moment s’engueulait avec Soral (aux côtés de ses amis de la « Belgian Connection » Olivier Mukuna et Saint Michel), de donner une interview au pire des médias obscurantistes et soraliens du moment.

    On se souvient aussi de son débat en avril dernier avec Monseigneur Léonard, l’un des pires cathos réacs de Belgique, au court duquel ce dernier avait été entarté… Ce qu’a regretté Saint Jean.

    Sur le fond, c’est bien un « anar » de pacotille : il défend le nationalisme, et même le stalinisme. Il écrit des choses de ce style : « Losurdo montre que les pratiques de déportation ou de travail forcé, dénoncées comme « monstrueuses » quand elles étaient dues aux staliniens, étaient parfaitement acceptables pour l’Occident libéral lorsque celui-ci les appliquait aux peuples colonisés. Ce livre offrira peut-être un antidote à la culpabilisation dans laquelle beaucoup de communistes sont enfermés depuis des décennies. » En voulant critiquer l’idéologie dominante occidentale du « deux poids deux mesures », au lieu de dire, comme le devrait tout anarchiste, que les crimes contre l’humanité sont inacceptables de quelques bords qu’il vienne, il adopte le point de vue totalement inverse : puisque l’idéologie dominante relativise l’un (la colonisation), relativisons donc les autres (et donnons lui ce faisant, raison quelque part de relativiser la colonisation).

    Dans le même ordre d’idée, il dit ailleurs (remplacer X par « colonialisme ») : « Les crimes de Staline, dont, contrairement à ceux de X, j’ai entendu parler depuis ma jeunesse, sont constamment révélés ou redécouverts. Par contre, lorsqu’on parle de X, on entend souvent dire que c’est une vielle histoire, que tout le monde connaît. Il est très mal venu de souligner l’idéalisme des militants communistes, les réalisations économiques de l’URSS à l’époque de Staline ou le rôle essentiel de celles-ci dans la défaite du nazisme. Par contre, on peut difficilement parler de X sans rappeler que, quand même, il y avait des aspects positifs et que les motivations des bénéficiaires de X étaient « complexes ». » Positionnement difficilement compréhensible pour un « anarchiste » : précisément, s’il y a bien un mouvement qui refuse (ou devrait refuser) de faire une différences entre les crimes des totalitarismes et ceux de la colonisation, c’est bien le mouvement libertaire. Prétendre contrer une idéologie dominante en faisant la promotion d’une autre n’a rien d' »anarchiste », surtout quand on connaît les crimes qu’on commis les uns comme les autres en différentes périodes de l’histoire contre les libertaires qui refusaient de se plier à leur autoritarisme.

    Dans un autre texte, il s’interroge : « Où est passé la fierté nationale française ? »

    Mais dans un éclair de lucidité anarchiste (?) et rationaliste (?), il est capable de reconnaître : « Bien entendu, tous les nationalismes ont quelque chose de mythique et d’intellectuellement indéfendable – pourquoi être fier d’être né ici et pas ailleurs ? Mais pas plus que les religions, qui sont souvent encore plus irrationnelles. »

    Pour tout de suite après enjoindre la gauche à ne pas laisser le « nationalisme » à la droite, avec une nouvelle pique contre l' »antifascisme » : « Mais alors que presque toute la gauche applaudit au rôle progressiste de la théologie de la libération et pour certains, de la résistance islamique (Hamas ou Hezbollah), presque personne ne veut admettre qu’il pourrait y avoir un aspect objectivement progressiste dans une certaine version du nationalisme français, celle qui était présente dans la Commune de Paris, le front populaire et la résistance. (…) Un nationalisme, qui contrairement à sa version de droite, insiste sur la tradition issue de la Révolution, sur la singularité française et sur son indépendance. Un nationalisme qui, étant politique plutôt qu’ethnico-racial, ne s’oppose pas à un véritable internationalisme (sic) (…) Une ironie de l’histoire veut que la gauche actuellement dominante soit issue idéologiquement de la “nouvelle gauche” des années 60, laquelle est née de la critique du PCF et, en particulier, de la mollesse de son opposition aux guerres impériales. Mais ce nationalisme progressiste a aujourd’hui quasiment disparu, de même que le PCF (…) Le discours nationaliste est entièrement aux mains de la droite et consiste en une exaltation d’une identité éternelle et mythique, qu’on a essayé pitoyablement et en vain de “définir” – sans arriver à autre chose qu’à une vague islamophobie. Le PS suit, en ajoutant une dose de “laïcité” et de “droits de l’homme”, ou de la femme, plutôt rhétorique. Tout cela va de pair avec une soumission croissante envers l’étranger — les Etats-Unis, Israël ou la bureaucratie européenne. Mais à la gauche du PS, la « riposte » consiste à insister encore plus sur l’auto-dénigrement. C’est-à-dire que ce qui domine aujourd’hui sont précisément les deux faces du pétainisme : prendre exemple sur l’étranger et dénigrer la spécificité française. Le paradoxe, c’est qu’une bonne partie de la gauche, souvent celle qui se croit la plus « antifasciste », assume le rôle de dénigreur, en refusant de percevoir la nature duale du nationalisme français. »

    Vous retrouvez l’ensemble de ces citations dans ces trois textes :
    – michelcollon.info/Staline-histoire-et-critique-d-une.html
    – legrandsoir.info/Le-fascisme-le-stalinisme-et-X.html
    – legrandsoir.info/Quelques-remarques-sur-le-nationalisme-francais.html

  51. Et l’aéroport de Denver dans tout ça ? Et Haarp, et les chemtrails ? Jouent-ils aussi un rôle dans la direction de FO ? Et les illuminatis ? Nous sommes tout ouïs…

  52. Victor says:

    Un peu déçu de ne pas avoir reçu de réponse à mon précédent post, je récidive donc ici.
    Et alors ? Et bien quand on sait, par exemple, que FO est une création de la CIA, il faudrait être d’une naïveté à toute épreuve pour ne pas soupçonner que les renseignements américains n’ingèrent plus dans nos affaires politiques. Ainsi, sans aller jusqu’à dire de Sarkozy qu’il est un agent de la CIA, ses liens avec l’agence sont avérés. Et il est plus que probable que les services secrets américains financent plus d’un couillon chargé de dénoncer tous les réels opposants politiques français en inventant ou répertoriant des faux pas ou des liens divers avec quelques personnalités réellement ou supposément sulfureuse. Votre job, en somme.

  53. 🙂 🙂 🙂

    Vous avez oublié le fameux aéroport de Denver où se cacheraient certains de nos membres.

  54. mohammed says:

    Je signale pour information que le site est hébergé, tout comme le site Rebellyon, aux États-Unis d’Amérique, très précisément à San Antonio (Texas).

    [source 1= »http://geo.flagfox.net/?ip=76.74.254.120&host=conspishorsdenosvies.wordpress.com » language= »: »][/source]

    Il faut noter que San Antonio est une ville où la présence militaire est très forte, avec le Fort Sam Houston, la Lackland Air Force Base, la Randolph Air Force Base et Brooks City Base. La Lackland Air Force Base abrite notamment certains des services de renseignements et d’influence les plus en pointe de l’armée américaine : http://en.wikipedia.org/wiki/Air_Force_Intelligence,_Surveillance_and_Reconnaissance_Agency

  55. Victor says:

    Le planqué qui se cache derrière ce site n’a vraiment rien d’autre à foutre ?
    Marx, Orwell, Michéa.. Bordiga aussi, des oeuvres impressionnantes à découvrir et lire, avant de perdre son temps à autant amalgamer que Samy Ghozlan et son BNVCA (à l’origine de l’affaire du RER D)

  56. 🙂 🙂 🙂
    Russia Today un média « alternatif » bigre nous ne l’aurions pas imaginé

  57. Mahmoud says:

    Merci pour tout ces liens, je ne connaissais pas tout ces sites qui font un travail d’info alternatives à la presse mainstream!

    Oser attaquer RussiaToday, à moi d’être soutenu par la CIA j’aurais pas osé!

  58. 🙂 🙂 🙂 Vous avez oublié les illuminatis, les reptiliens, les francs maçons, le petit homme de Roswell et bien d’autres encore. Ils se cachent tous derrière ce blog.

  59. « Je suis très déçu de ne pas figurer dans cette liste façon RG pétainiste » : Fallait publier sur LGS. On ne vous y pas trouvé, ce n’est pourtant pas faute de ne pas vous y avoir cherché… Cela dit, si vous avez bien à l’occasion publié chez eux, merci de nous indiquer vos références : nous nous ferons un plaisir de vous ajouter à la liste !

  60. Alain Benajam says:

    Je suis très déçu de ne pas figurer dans cette liste façon RG pétainiste. Vous êtes les fachos réels messieurs et bien tristounets. Défendre l’ordre établis et le conformisme en plus n’est pas toujours honorable.
    Salut les petits flics, vous auriez fait merveille sous Staline.
    Alain benajam
    alain-benajam.com
    PS: allez voir mon article sur le fascisme vous vous reconnaitrez

  61. yan says:

    de deux choses l’une :
    Ou l’auteur de cet article a les reins solides, ce qui veut dire qu’il a l’appui d’organismes, comme la CIA par exemple. Et alors il peut dormir pour le moment sur ses deux oreilles. Et son amalgame ne vise que ses ennemis réels associés pour la frime à des pseudo-complots néo-alto-bolcho-facho-nazo-islamo-ecolo-socialo-libéro-nationalo-impérialo-royalo-republicano-christiano-boudhisto-grossiero-LGS-LVF-PCF-NKVD-KGB-Gonganju et que sais je encore ?
    Ou il joue un jeu dangereux car, puisque ces accusations ne s’appuient sur presqu’aucune source vérifiée ce qui laisse planer la menace d’un procès en diffamation facile à gagner, le nombre de personnes et de cercles attaqués ici est si impressionant (et amené à s’étendre car les personnes désignées ici sont par ailleurs membres d’autres rédactions, cercles, partis, associations, centres de recherches, etc …. qui se sentiront visées par ce délit de proximité, principe stalinien que l’auteur de l’article manie assez grossièrement) si bien que l’auteur de l’article va bientôt se retrouver face à de très graves et massives réactions. Tout le monde ne peut pas s’appuyer sur des réseaux d’amis aussi puissant pouvant jouer à établir sans crainte des fiches de police, comme un Taguieff par exemple, alors attention !!! si j’étais à la place de l’auteur, je retirerais cet article, et j’irai d’abord vérifier mes sources et faire un entretien avec les personnes et les groupes que j’attaque sans les avoir jamais rencontrés au préalable! Car il faut d’abord démêler le vrai du faux avant de se jeter dans l’arène ! donc attention !!! vous risquez gros si vous n’avez pas une armada prête à vous soutenir. Diffamer ce n’est pas un jeu. Le net ne permet pas tout ! prudence !

  62. Où a-t-on écrit que les conspirations n’existaient pas ? Sinon, bien d’accord avec vous sur ceux qui font la guerre contre le « terrorisme ».

  63. Philippe Errembault says:

    Hahaha, Il faut bien vivre dans le monde de Bisounours pour croire que les conspirations n’existent pas… Naïf, va. Ceci dit, c’est ça être normal : Les psychologues sociaux savent depuis longtemps que l’humain normal préfère toujours déformer ses perceptions pour continuer à croire que le monde est juste. C’est vrai que si ceux qui font la guerre contre le terrorisme se rendaient compte à quel point ce qu’il font est inique, il est probable que la honte pousserait beaucoup d’entre eux au suicide.

  64. solimusik says:

    C’est auprès du Père Hillard qu’Alain Bonnet de Soral a retrouvé la foi pour son « catholicisme de combat » dans la sainte paroisse de l’Action Française : http://rebellion.hautetfort.com/media/00/00/1736419805.jpg ?
    C’est dingue ce mélange de conspi, nationaliste,royaliste…

    Merci pour cet article et pour votre vigilance… LGS va encore crier au loup…

    amitiés

  65. MK VI 999 M.41 says:

    Alors ça pour balancé une liste non-exhaustive d’articles et de gens soi-disant conspirationniste, anti-démocratique, honteux, amorale, etc et tous votre répertoire de dénominatifs habituels. Alors la il y’a du monde !

    Mais pour dénoncé l’imposture qu’est le MEST, ya personne !! Vous me direz c’est quoi le MEST et ben renseigné vous et vous verrez à quel points ce système que vous défendez bec et ongles n’existe que pour vous la mettre super profond !

Comments are closed.