Rencontre avec Michel Briganti, auteur de « La Galaxie Dieudonné »

Nous relayons ci-dessous une invitation à une conférence-débat autour du livre La Galaxie Dieudonné  qui aura lieu en présence d’un des auteurs au local de la CNT à Paris le jeudi 10 novembre à 19 heures. Cet excellent bouquin aborde de manière claire l’histoire du retournement de Dieudonné et dresse un tableau détaillé de ses réseaux, qui recouvrent un certains nombre de personnages et d’organisations dont nous parlons régulièrement ici : Thierry Meyssan, Alain Bonnet de Soral, le Parti antisioniste ; ou dont nous parlons moins mais qui sont tout aussi révélateurs : le clan Le Pen, le suprémaciste noir Kemi Seba, les juifs ultraorthodoxes « antisionistes » Neturei Karta, Raël et le lobby français des sectes, etc.

La galaxie Dieudonné – pour en finir avec les impostures (Syllepse, 2011).

Michel Briganti, co-auteur du livre, viendra présenter son travail aux Vignoles le jeudi 10 novembre 2011 à 19h :

Confédération Nationale du Travail
33, rue des Vignoles
Métro Avron (ligne 2) ou Buzenval (ligne 9)

Quatrième de couverture :

« Depuis ses premiers « dérapages » il y a près de dix ans, Dieudonné a rassemblé autour de lui des soutiens hétéroclites.

« Sept familles » gravitent autour de celui qui se présente comme le « trublion de la politique ». D’abord constituée le temps d’un scandale ou d’une élection, la nébuleuse participe ensuite d’un projet plus large et ambitieux. Un nouveau cycle historique de l’extrême droite semble se cristalliser.

Réseaux, contacts, convergences et parcours des -diverses composantes de la « galaxie Dieudonné » sont ici minutieusement examinés et analysés : -négationnistes, conspirationnistes, « rouges-bruns », vieux routiers de l’extrême droite, fondamentalistes musulmans, -illuminés, se retrouvent et se croisent.

C’est le carrefour des liaisons dangereuses où l’antisémitisme se pare des oripeaux de l’antisionisme et le nationalisme se dissimule derrière le droit à la différence.

Ce livre au plus proche des sources invite à un voyage au bout de la nuit. L’investigation dévoile -l’imposture d’un histrion qui prétend parler au nom des damnés de la terre. L’enquête arrache le masque derrière lequel se dissimule une extrême droite révolutionnaire en guerre contre l’«Empire ». »

This entry was posted in Rendez-vous and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

313 Responses to Rencontre avec Michel Briganti, auteur de « La Galaxie Dieudonné »

  1. Vous approuvez ses conneries donc oui vous l’êtes.

  2. Romain says:

    Je dois dire que je ne comprend pas bien la finalité de votre démarche. Vous semblez dénoncer les personnes qui crient à la conspiration ou croient en la théorie du complot mais également les personne qui se battent pour certaines causes et d’autres qui sont réellement dans la révolte. Je ne prends pas parti, il est vrai que comme partout il y a du bon et du moins bon dans ces « contestations ».
    J’ai toutefois une question, j’aime beaucoup l’humour et les relatives provocations de Dieudonné, dans votre vision manichéenne du monde suis-je fasciste?

  3. BAUHAUS says:

    j aime bien les spectacles de dieudo, je suis aller les voir au theatre de la main d’or
    je voulais voter melenchon en 2012 mais au vu du fameux bouquin ci dessus je suis devenu un affreux homme d extreme droite.
    ou est la lumiere ? pour qui dois je voter l année prochaine ?
    dieudo m a dit que sa reference politique c etait hugo chavez, je ne savais pas hurgo chavez etait d extreme droite? avez vous des infos à ce sujet ? hugo aurait il fait un coming out politique sans m avoir prevenu ?

  4. Tout les clichés y passent a ce qu’on peut vérifier dans ce commentaire « bobos apatrides », « vrais fançais », « contribuables » de quoi de qui ?

    Voir la Faq:

    http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/faq/

  5. jis says:

    cela ressemble à une conférence peu intélligente de bobo apatrides dirigés par le papa apatride qui finance grace au contribuable français et lui (le vrai français) n’est pas apatride et crois en son pays et en sa liberté d’expression de tous sur tous les sujets !

  6. Thomas says:

    « vous parlez de camp alors que je vous parle de faits. Nous continuons sur la même thématique. Comprenez-vous ? »

    Non je ne comprends pas. Entre outre le négationnisme est avant tant un camp politique. La meilleure preuve est que n’importe qui peut s’en réclamer, sans même être historien.

    « Un parti qui ne respecte pas la République doit être supprimé. S’il n’est pas supprimé c’est qu’il est légitime. »

    Ca me semble une évidence mais puisqu’il faut le préciser, je vous dirais que le FN ne peut effectivement pas être ouvertement raciste, antisémite et j’en passe sous peine d’être dissous. C’est pourquoi il masque ses thèses et use de la novlangue. Accessoirement, bien des gens d’extrême-droite n’ont pas conscience d’être l’un ou l’autre ou estiment que ce n’est pas si grave que ce qu’on en dit.

    « Dernière chose, veuillez suivre ce lien : »
    Devoir supporter Faurisson ET Levaï ? Non merci…

  7. Mézigue says:

    @ Philippe

    Quant on lit des gens comme vous, on comprend mieux pourquoi Primo Levi s’est suicidé.

    En effet, il avait compris que le temps allait venir où, les derniers témoins vivants du plus odieux des crimes contre l’humanité ayant peu à peu, puis tous, disparus, il y aurait des gens pour nier des faits précis au nom, par exemple, d’un hypercriticisme plus ou moins délirant
    http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gation_de_la_Shoah#M.C3.A9thode_hypercritique
    ou encore de « l’argument » de la rétro-analyse qu’utilise la théorie du complot
    http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gationnisme#Argument_de_la_r.C3.A9tro-analyse
    Il a pu être informé des premiers procès perdus (comme les suivants ) par le plus célèbre des négationnistes.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Faurisson#Proc.C3.A9dures_judiciaires

    Mais, heureusement pour lui, lui aura été épargné de lire les questions faussement naïves ou franchement débiles que des internautes (du genre négationnistes lâches) se posent (ou font semblant de se poser) parce qu’ayant visionné un vieux sénile obsessionnel, ils croient être passés ainsi du stade de naïfs, à celui de subtils chercheurs en Histoire.

    PS : Si vous avez signé »dans les années 90″ une telle pétition, j’en déduis que vous n’êtes plus tout à fait un jeune homme. Alors la question se pose de savoir ce que vous cherchez à prouver … et dans quel but. Le fait que vous embrayez maintenant sur la « respectabilité » qui « devrait » être due au Front National donne à penser que vous ne venez pas ici pour « chercher la vérité » mais bien pour nous communiquer la vôtre : celle d’un petit propagandiste du négationniste d’extrême-droite.

    Je vous donné le conseil d’aller faire vos simagrées sur le site de Jean Robin. Ce conseil était judicieux puisque vous en êtes maintenant à commenter ce qu’a bien pu dire Ivan Levaï …

  8. Cette histoire de chambre à gaz reconstituée à Auschwitz I est largement connue. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a jamais eu de chambre à gaz à cet endroit, ni qu’il n’y a jamais eu, à Auschwitz II, quatre chambres à gaz à grande capacité qui fonctionnaient 24h/24.

    Au sujet de cette fameuse reconstitution, qui il est( vrai a donné du grand à moudre à vos idoles, vous pouvez lire ceci : http://www.phdn.org/negation/krema-i.html

    Sur Auschwitz en général, c’est ici : http://www.phdn.org/histgen/auschwitz/

    Même Wikipedia parle de cette histoire, c’est voue dire ce que valent les pseudo-révélations des négas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Auschwitz#Auschwitz_II_.28Birkenau.29

    Bon, vous vous êtes assez exprimé ici, il y en a marre de lire vos salades et on n’a pas vocation à offrir une tribune à des négas : on vous vire.

  9. Philippe says:

    Merci Thomas de votre réponse,

    vous parlez de camp alors que je vous parle de faits. Nous continuons sur la même thématique. Comprenez-vous ? Je demande à ce que l’on parle de faits, que l’on démontre des faits. Un camp (politique)n’est pas un fait. Mais parlons de camps, si vous le voulez bien. Par exemple, on m’a évoqué le « clan Le Pen » ici. Le punching-ball officiel depuis plus de 30 ans. Je vous demande juste de réfléchir à ça : le Front National existe depuis plus de 40 ans. Si ce parti est anti-républicain, ne respecte pas la constitution et son préambule (la Déclaration des droits de l’homme), si pis il prône le racisme, le fascisme et la ségrégation, pourquoi aucun député, sénateur, ministre ou président n’en a jamais demandé la suppression; comme ce serait la moindre des choses en République. Un parti qui ne respecte pas la constitution doit être dissous point-barre. Mais aucun élu ne fait ça alors que ce devrait être son premier réflexe. Que signifie cela, alors que Charlie Hebdo avait lancé une pétition dans les années 90 précisant que le FN devait être dissous (pétition que j’avais signée) ? Soit le FN est un parti légitime en République, soit il ne l’est pas. Cette manière de poser la question vous paraît-elle logique ? Depuis plus de 30 ans, on nous explique que le FN est un parti illégitime, voire illégal mais aucune personne en poste capable de stopper ce courant malodorant n’a jamais rien fait d’autre que le critiquer plutôt que de le supprimer. Pourquoi ? Pas au nom de la liberté d’expression. Un parti qui ne respecte pas la République doit être supprimé. S’il n’est pas supprimé c’est qu’il est légitime.

    Dernière chose, veuillez suivre ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=zPD3ZufgSEc . Veuillez écouter tout, et si vous ne voulez pas écouter tout écoutez à partir de la 6ème minute. Ivan Levaï parle qu’il a vu de ses yeux vus quelque chose qui ne peut pas exister si on consulte le site Phdn que l’on m’a donné en lien. Ce site précise que les chambres à gaz ont été détruites avant l’arrivée des Russes à Auschwitz, Or, Ivan Levaï dit (sans qu’on puisse lui en vouloir puisqu’on l’a trompé) qu’il a vu la chambre à gaz. Ce qu’il a vu c’est un lieu que l’on prétend avor été une chambre à gaz sans préciser rien d’autre au visiteur (on pourrait très bien parler de reconstitution, préciser que l’originale a été détruite). Faurisson a peut-être tort mais comment qualifier le fait de tromper les gens en présentant un lieu de supplice où en fait rien ne s’est passé ? La vérité vaut pour tout le monde. Cherchons juste la vérité.

  10. Thomas says:

    « Comment peut-on évoquer l’idée de légitimer une thèse en la contestant ? Comment peut-on prétendre que le seul fait de débattre d’une question peut la légitimer ? »

    Débattre d’une thèse, outre qu’on donne la parole en face, c’est aussi estimer qu’elle a lieu de citer. C’est un dialogue commun où l’on indique qu’on peut après-tout adopter cette thèse plutôt qu’une autre. C’est aussi revenir à lui donner de l’écho.
    Or il y a des thèses qui se contredisent mais dont on ne débat pas. Idem avec certains individus intellectuellements malhonnêtes. Il n’y a pas de débat à avoir des négationnistes. Ils n’ont qu’à faire leurs conférences entre eux ou en Iran. Des gens continueront d’être négationnistes mais nous n’avons pas à considérer leur opinion comme valable et recevable. C’est le sens de combattre des « idées ». Rien à voir donc avec le dialogue ou le débat politique.

    « Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il soit impossible de se poser éventuellement la question sans être classé dans un camp ou dans l’autre. »

    Les icônes du négationnisme sont elles toutes dans un camp bien précis. A vous d’en tirer les conclusions.
    Et si vous croyez que ce n’est qu’une querelle historique sur les chiffres et la probabilité, cette proximité ne semble pas vous gêner. Pourquoi ?

  11. Philippe says:

    Mes propos sont clairs, Si quelqu’un ne comprend pas ce qu’il lit ici, ce n’est pas moi. Je réponds en citant une de vos sources et il était bien évident que je parlais d’une question de principe en parlant de l’opinon publique en général et non de moi en particulier, qu’il faille le préciser prouve votre niveau d’incompréhension et de présupposés à mon égard, Vous pouvez me mettre dans une catégorie dans laquelle je ne suis pas en me traitant de tous les noms que vous voudrez, avec le niveau de mépris que vous voudrez, ça ne changera rien à ce que je suis, ce que je pense et qui n’est aucunement ce que vous avez pu en déduire en lisant de travers (ou en diagonale) ce que j’ai pu écrire. Possible que je ne sache pas raisonner, en revanche vous et le collectif « Conspis » savez résonner, A partir du deuxième message, toujours la même attaque, assorties de coups plus ou moins bas et de réponses à côté de la plaque.

    Ps= sur l’un de vos liens la critique du rapport de Fred Leucher est très intéressante.

  12. Mézigue says:

    Sérieux ? Vous croyez être « la majorité du public »  » et/ou « l’opinion publique » ? Non la majorité du public n’est pas « débile ou sympathisante du fascisme » mais vous incontestablement.

    Vous ne savez tout simplement ni lire, ni raisonner correctement. C’est même pour ces raisons que la prose négationniste arrive à convaincre un esprit faible comme le vôtre.

    A vous aussi je conseille un site plus approprié à votre niveau. Allez discutailler sur le site du simplet Jean Robin. Il adore les gens comme vous.

  13. Philippe says:

    Figurez-vous que je suis en train de lire avec intérêt un des documents dont m’avez gentiment envoyé le lien. Citation entière : « Très vite, cependant, les historiens perçoivent le danger de
    s’engager dans un tel débat au risque de légitimer des thèses sans autre fondement que la
    publicité répétée qu’on leur donne. Une pétition venue de l’EHESS, à l’initiative notamment de Pierre Vidal-Naquet, déclare (non sans une certaine maladresse de forme) « qu’il ne peut y avoir de débat sur l’existence des chambres à gaz ». Elle met définitivement un terme à la
    tentative de Robert Faurisson d’engager « un débat scientifique » ».

    Comment peut-on évoquer l’idée de légitimer une thèse en la contestant ? Comment peut-on prétendre que le seul fait de débattre d’une question peut la légitimer ? Sauf à considérer a priori que la majorité du public est constitué de débiles ou de sympathisants fascistes et que de plus on n’a pas d’arguments massues à opposer à une thèse totalement infondée ? Ca, c’est du sophisme en pierre massif doublé d’un mépris de l’opinion publique. Tout le problème de cette question précise est résumé là : on oppose à des arguments scientifiques et vérifiables des principes moraux et des a priori. Par exemple ici, au lieu de vérifier les propriétés de l’acide prussique et de me démontrer qu’il n’est ni inflammable, ni explosible, on me traite de « néga » et on passe à autre chose.

    L’invective n’est pas ma manière de fonctionner et vos remarques ne m’affectent aucunement. Ma position est celle du questionnement sur un point précis qui devraient finalement n’avoir guère d’importance. A partir du moment où des millions de personnes sont mortes dans les camps et parce qu’on les avaient y parquées de manière absolument inhumaines, la manière précise dont elles sont mortes n’a pas une importance démesurée au regard de l’histoire et des responsabilités des uns et des autres. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il soit impossible de se poser éventuellement la question sans être classé dans un camp ou dans l’autre. Et pour finir sur la source que j’ai citée, c’est en refusant de parler de cette question qu’on la légitime. S’il est si aisé d’y répondre alors que ce soit fait et plus jamais la question ne se posera.

    Bonne continuation.

  14. Mézigue says:

    @ Philippe

    Le Collectif Conspis hors de nos vi[ll]es a raison, vous êtes un bien un négationniste. J’ajoute que vous en êtes un du genre peureux car vous n’avez même pas le courage de vos propres croyances odieuses. Plutôt que vos contorsions sémantiques (toujours aussi obscures), pourquoi n’écrivez-vous pas en toutes lettres ET EN VOTRE NOM que vous êtes persuadé que les chambres à gaz n’ont jamais existé ?

    Est il besoin de répondre au reste de votre lamentable commentaire supplémentaire mais totalement inutile ?

    Vous écrivez que vous êtes bien informé mais vous ne donnez aucune source. Avez-vous seulement été lire les textes donnés en liens ci-dessous sur http://www.phdn.org/. Et dans ce cas où sont vos réponses aux solides arguments de gens qui connaissent BIEN MIEUX QUE VOUS les sources de votre petite propagande négationniste ?

    Que vous soyez, à l’évidence, incapable d’un raisonnement un peu élaboré (comme l’indique la façon dont vous écrivez) n’est pas grave en soi. Ce qui est grave est que cette médiocrité soit mise au service d’une cause si débile.

    Franchement, je n’ai rien contre vous personnellement mais vous devriez arrêtez internet si vous ne voulez pas devenir paranoïaque au point de croire en permanence, comme tous les lecteurs débiles de Faurisson, qu’on vous « cache la vérité » sur l’histoire de la seconde guerre mondiale.

  15. Philippe says:

    Je n’ai pas vocation a faire long feu ici ou ailleurs. J’espère, évidemment, avoir droit à une réponse d’une autre nature néanmoins. Quoique ! Votre message illustre parfaitement l’un de mes propos alors merci à vous.

  16. Coucou le néga ! On laisse Mézigue vous répondre s’il le souhaite, mais vous n’allez pas faire long feu ici.

  17. Concernant ma supposée naïeveté ou ma bêtise, je ne saurai trop m’avancer. Concernant mon information sur les différents sujets, elle existe et je ne m’arrête pas à la visite de sites, ni aux dires ou aux écrits des uns et des autres.

    Par exemple, j’ai vu tous les spectacles de Dieudonné ainsi que les sketchs (souvent ratés ceux-ci, je trouve) réservés à internet. La plupart des personnes qui ont un avis négatif ne les voit pas.

    Concernant ma phrase « incompréhensible » la faute de raisonnement est dans le terme même négationniste, en fait. Dès que vous traitez quelqu’un de négationniste cela signifie qu’il ne reconnaît pas un fait qui a existé. Il est donc ostracisé en un mot du champ de la logique, de la raison. Or, concernant Faurrisson, il ne nie pas les camps, ni les exécutions. Il afffirme que des chambres à gaz n’ont pas pu exister. Pourquoi ? Il est en fait extrêmement complexe de tuer quelqu’un par gaz homicide, en tout cas si le bourreau souhaite rester en vie après l’exécution. Toutes les mesures de sécurité nécessaires pour tuer un condamné à mort en Amérique prouve la difficulté de la tâche. Vérifiez donc par vous-même si vous ne me croyez pas : le zyklon B est un gaz inflammable et explosible, ce gaz utilisé comme désinfectant pour les vêtements nécessite des précautions infinies pour les personnes qui manipulent ces vêtements. Dans de nombreux témoignages de personnes qui étaient dans les camps, il est évoqué des personnes qui entrent dans les chambres juste après la gazage, sans protections,, ce qui n’auraient pû entraîné que leurs morts immédiates, certains mêmes disent qu’ils fumaient en transportant les cadavres ce qui est inenvisageable quand on a affaire à un gaz inflammable et explosible.

    Concernant le point prècis des chambres à gaz : il n’en existe (ou subsiste) aucune trace dans les camps, aucun plan d’aucune sorte, aucune facture d’aucune sorte, aucun document d’aucune sorte n’ont été retrouvés relatifs à ce sujet dans les archives. L’existence repose sur les seuls témoignages. Après on peut me dire : pourquoi ces gens mentiraient ? Je n’en sais rien, tout ce que je dis c’est que les argumentations techniques de Faurrisson tiennent parfaitement la route.

    Dernière chose concernant l’évolution de l’histoire dite « officielle ». Jusqu’en 1961 il était reconnu que presque tous les camps avaient disposé d’au moins une chambre à gaz homicide. En 1961, il a été précisé, sans que cela fît scandale à l’époque, qu’en fait il n’y en avait eu que dans les camps de l’actuelle Pologne et dans quelques uns situés en Tchécoslovaquie. Pourtant il y a des témoignages répertoriés sur la présence de ce dispositif concernant tous les camps. Là, c’est l’histoire officielle qui précise donc, par ricochet, que certains témoignages n’étaient pas recevables sur ce point précis.

  18. Mézigue says:

    Il aurait à discuter sur cette idée très schmittienne de « désigner l’ennemi » et donc finalement de tout réduire à la division en deux camps mais je suis entièrement d’accord avec vous pour dire que si il y a bien un ennemi avec lequel – contrairement à ce que croient certains anti- impérialistes – aucun arrangement n’est possible, c’est l’extrême-droite fascisante qui, par sa nature même, ne peut que tricher avec la démocratie.

  19. En même temps, faire de la politique c’est aussi savoir distinguer ses amis de ses ennemis. Et très clairement, en ce qui nous concerne, même si on peut considérer qu’il y a plus de deux camps, certains sont vraiment inconciliables avec nos idées : impossible par exemple pour nous de nous allier à un néo-nazi, un faf ou même, dans un autre champ politique, un ultra-libéral.

  20. A lire vos précédents commentaires, on a du mal à vous croire.

  21. Exactement Thomas. Le fait d’avoir des ennuis ou non avec la police n’est absolument pas suffisant pour déterminer le bon côté de la barricade.

    Quant à vous dcal : qu’est-ce qui vous permet de dire que nous n’avons jamais d’ennuis avec la police ? Les antifas sont certainement plus surveillés et plus réprimés que les conspis, dont les thèses et les actions ne sauraient réellement inquiéter le pouvoir en place, puisqu’elles se trompent de cible.

  22. Justement, on a déjà allumé cette Lillia dans un texte précédent : http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/2011/09/12/135/

    Voilà. Et comme en plus de diffuser ici des écrits fascistes vous vous montrez insultant : on vous vire !

  23. Mézigue says:

    Seul quelqu’un appartenant au camp de la bêtise obtuse peut croire qu’il n’y a que deux camps et qu’il est dans le bon.

  24. Thomas says:

    Les groupuscules néo-nazis aussi ont des problèmes avec la police.
    Quand au bon côté de la barricade Soral explique très clairement que c’est celui des CRS.

  25. dcal says:

    Mezigues et sa condescendance…
    Les deux camps semblent définitivement irréconciliable.
    Vu les soucis qu’ont les « conspis » avec le pouvoir, la police et la justice, je me dit que j’ai choisi le bon camp en terme de lutte anit-impérialiste.
    Tandis que les « anticonspis », eux, n’ont jamais de problème avec la police, c’est bizard..
    Ohé, les gars! Vous n’êtes pas du bon côté de la barricade!!

  26. dcal says:

    Merci de faire la comparison. Vous avez sans doute plus de facilité à comprendre BHL, puisqu’un enfant même peut le comprendre.

  27. dcal says:

    Ceci dit, il est vrai que la mention « pas tous », était inutile. Si je dis: « les Musulmans ont conquis l’Espagne au XII éme siècle », ça choque personne. Et vous verrez que c’est comme ça que l’Histoire le retiendra: » Au cours de la deuxième moitier du XX éme siècle, les Juifs ont conquis la quasi totalité de la Palestine ».
    Les historiens sont-ils des racistes « virulents », peut-être. En tous cas moi je suis parfaitement capable de faire la différence entre un peuple et ses élites.

  28. Mézigue says:

    Quant bien même vos spéculations sur mon âge auraient le moindre fondement, qu’est-ce que cela change mon bon NNEPESP ? Depuis quand l’intelligence et l’ouverture d’esprit sont fonction du nombre d’anniversaires qui nous ont été souhaité ? Il faut être un petit bourgeois pas encore délivré de son oedipe pour avancer ce genre « d’argument » ridicule.

    Evidemment si le micro-texte de ce blog vous semble génial, je comprends que la piètre prose du tout petit pamphlétaire d’extrême-droite vous paraisse savoureuse.

    Qui vous dit que je ne lisais pas la prose de votre guru ? Elle m’intéresse, au contraire …
    http://paresia.wordpress.com/2010/10/15/alain-soral-ou-la-schizophrenie-du-logos/#comments

  29. Mézigue says:

    Merci Thomas d’avoir résumer d’une façon si exacte le contenu de ce que je me refuse à appeler un livre. Même un Alain de Benoist – pourtant si bien disposé à son égard – n’en a pas dit du bien dans son magazine (alors qu’il l’avait pourtant fait pour les merdes en papier d’un Jean Robin !). Du coup l’illuminé et/ou fumiste (comme le sont tous les gurus) l’a traité, m’a-t-on dit, de « rat de bibliothèque ». Ambiance, ambiance…

    La boursouflure de ce personnage ne semble plus avoir de limites. Après s’être prétendu « sociologue », s’être permis d’insulter Chomsky (!!!), le voilà à se prendre pour un géopoliticien de génie et un prophète ! Il peut bien mépriser le simplet d’enquêtes & Débats ; même ce dernier a tout de même conscience de ses limites et on peut toujours espérer que le barbu mollasson évoluera.

  30. Thomas says:

    Ah et j’oubliais la plus grosse escroquerie du bouquin. Ainsi sur la couverture de « Comprendre l’empire » il y a le sous-titre alléchant : « Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ?  » Or c’est tout simplement la toute dernière phrase du livre, avec une échéance fixée à 2012. Je cite en page 238 :

    « 2012 : soit la dictature de l’Empire ou le début du soulèvement des peuples. La gouvernance globale ou la révolte des nations. »

    Et c’est tout. Aucun développement, aucune réponse et s’en est presque décevant : aucune prophétie.
    Je crois que même un type d’extrême-droite peut comprendre que ce livre est une arnaque.

  31. Thomas says:

    La prose glorifiante ne m’étonne pas vu que les disciples croient vraiment avoir affaire à un prophète moderne.

    A part ça le fameux « Comprendre l’Empire » est surtout un fameux foutage de gueule. Essayez de vous imaginer qu’en seulement 120 pages Soral se contente d’aligner – sans exagérer – un mini-édito (voir moins) par page. Pour un bouquin censé décrypter le Système c’est osé. Mais surtout c’est inutile à lire puisque la lecture des intitulés de chacun se suffit. Intitulés, souvent à rallonge, qui la plupart du temps ne sont pas justifiés et que le texte qui suit n’est là que pour extrapoler ou donner des exemples fumeux. Je vous fais le test au pif à partir de la page 100 :

    Les lobbies et les communautés.
    Majorité dominée, minorités agissantes, inexistence de la communautée nationale et impuissance de l’individu citoyen.
    Le pouvoir ou la minorité dominante.
    Les mafias de cinéma.
    Les réseaux en terme d’échelle : ordre des jésuites, triades chinoises, b’nai b’rith…
    Maçonnerie, idéal affiché, but caché et niveaux d’initiation.
    Le réseau maçonnique, mensonge démocratique.
    Omniprésence de la franc-maçonnerie, sauf dans les études universitaires.
    Sang et dieu : persistance et solidité des solidarités ethniques et religieuses dans la modernité (les communautés).
    Cinéma et apologie mensongère du héros solitaire.
    Être collectif et rivalité mimétique.
    Action individuelle, utilité collective : les deux niveaux d’existence de l’être communautaire
    Laïcité, satanisme.
    Maçonnerie et nouvel ordre mondial..

    Et tout ça fait… 13 pages !
    Comment le gourou justifie pareil procédé ? Je le cite en introduction :

    « Peu universitaire dans sa forme, par respect pour le lecteur, mais fruit de cinquante années d’expériences combinant lectures et engagement sans lequel il n’est point de compréhension véritable, »

    Génial, non ? Et un peu plus loin il y a un passage tout aussi énorme :

    « Quant à la motivation de l’auteur, le pourquoi d’une telle prise de risques pour si peu d’adhésion –
    domination impériale oblige – peut-être une envie d’entrer dans la légende plus forte que celle d’entrer
    dans la carrière ? L’ivresse de la vérité qui finit par s’imposer comme une religion ? Cet ennui mortel
    aussi qu’on ressent à force de ne côtoyer dans l’Olympe que des salauds, des soumis et des cons. »

    Ce n’est même plus une pensée politique mais un bouquin de secte.

  32. Nul n’est prophète en son pays. says:

    Mézigue :
    Quant à toi, ce n’est même pas la peine de me confirmer le béotien que tu es lorsque tu refuses catégoriquement de lire les écrits d’Alain Soral.
    J’imagine même que tu n’as même pas la moitié de son âge, ce qui ne t’empêche pourtant pas d’ouvrir grand ta gueule de fat et d’ignare pour vomir les pseudo-concepts (antifas) que la propagande te fait avaler.

    Qu’est-ce qu’un antifa ?
    Sur ce site, Lillia y répond à merveille ! Merci à elle.
    forum-convergences.com/t411-les-antifas-d-aujourd-hui-petite-histoire

    « Fascisme » et « antifas » : les 2 fesses d’un même cul !

  33. Nul n’est prophète en son pays. says:

    Je dois bien avouer une chose, paradoxalement à ce que je laisse paraitre, j’apprécie les adversaires dans votre genre. Car, comme je le dis souvent, avec des bras cassés en guise d’adversaires, non seulement le combat n’a pas lieu d’être, mais il est à moitié gagné d’avance !

    (Quenelle. Prenez, mangez en tous 😉

  34. Mézigue says:

    Dès le troisième commentaire NNEPESP montre son vrai visage de petit sot-raëlien* et change de ton …

    *Ecrire, sans rire, à propos du vieux beau narcissique et illuminé : « un authentique intellectuel et l’un des meilleurs érudit français en politique » montre qu’il s’agit bien là d’un phénomène de secte avec emprise total du guru sur ses sujets …

  35. Concernant les menaces de mort, aucune preuve : nous n’avons pas eu accès aux échanges mail entre Alain Bonnet de Soral et ce jeune militant. Connaissant la capacité à mentir de Monsieur Bonnet de Soral, nous n’y accordons aucun crédit. D’autre part, le lâche « érudit » fasciste menace ce jeune homme d’agression, tout en déléguant la chose à ses sbires, comme à son habitude.

    Et puis, en matière de menaces de mort, de fascisme et de totalitarisme, le nobliau aigri n’a aucune leçon à donner. Cf. la fin de cette vidéo, c’était en 2003 déjà : egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-dans-Paris-Derniere-2003-8750.html

    Nous lisons et écoutons beaucoup Bonnet de Soral sur le Net (forcément, l’étude du personnage l’exige), mais pour son Comprendre l’Empire, on attendra de le trouver dans les bacs à soldes. On ne va pas lui donner des sous en plus, non ?

    Quant à l’expression « vous racheter une conduite », elle relève tout à fait de la mentalité soralienne : l’auto-critique à la sauce stalinienne et les camps de rééducation pour les opposants !

  36. Nul n’est prophète en son pays. says:

    Vos combats ? l’antifascisme c’est ça ?

    Vous paroles ne reflètent pas vos actes…
    Vous êtes ni plus ni moins que des auxiliaires de police bénévoles qui ne font que combattre des véritables «mouvements antisystème» de citoyens éveillés !

    Et quand on voit avec quel zèle vous faite cela, comme ce parfait exemple de l’inénarrable « intellectuel au cerveau retourné » et « démocrate dans l’âme » : Clément Moulin, qui professe des menaces de mort contre Alain Soral,.. (je précise que c’est une méthode du fascisme)
    Remarque, c’est la seule action qu’un jeune ignorant lobotomisé peut intenter contre un authentique intellectuel et l’un des meilleurs érudit français en politique.

    Humblement, je vous donne un bon conseil pour vous racheter une conduite :
    Lisez son livre «Comprendre l’Empire» tout en prenant soin de vérifier tout ce qui vous semble être faux à première vue, avant de prétendre pouvoir combattre ses idées (sans violence, ni coup bas).

  37. Mézigue says:

    Bonjour NNEPESP. J’ai lu plusieurs fois votre commentaire en me régalant.

    Savez-vous que vous avez énormément de talent et de style ? Avez-vous déjà songé à écrire dans la presse ? Ce sont pourtant pas les titres qui manquent pour accueillir votre géniale et sagace prose : Flash, Le Choc du mois, Minute, Rivarol, Réfléchir et Agir, etc

  38. On aimerait bien en effet qu’il n’y ait plus de fafs dans la société, mais nous n’avons cela dit aucune intention violente à votre égard, justement parce qu’on n’est ni des fafs ni des flics.

    En revanche, on souhaite fermement que vous dégagiez de nos luttes, ça oui. Et considérant que votre présence en leur sein est une agression, ne comptez pas sur nous pour tendre l’autre joue.

  39. Sauf s’il y a du neuf à ce sujet, pas dans l’immédiat. Le cas est désormais assez bien documenté ailleurs.

  40. Nul n’est prophète en son pays. says:

    Ah! j’ai failli oublier de vous poser une question.

    Vous qui avez si peu de répartie, qui passez votre temps à nous traiter de « fachos! » en guise d’argument…
    Votre slogan est «Conspis hors de nos vi[ll]es».
    Ce qui indique clairement que vous voulez qu’on dégage de la Société française. N’est-ce pas ?!
    Mais je me demande en quoi est-ce que «on», je précise en prenant pour exemple Dieudonné, en quoi est-ce que Dieudonné vous pourri la vie ?
    Il vous oblige à regarder ses sketchs et ses déclarations ?
    Il est omniprésent dans les médias de masse ?
    NON !

    Alors c’est Vous qui raisonnez en Fascistes ! Vous êtes des fascistes doublés de crétins qui s’ignorent !!
    Ce sont les antifas qui débarquent à des conférences et à des séances de dédicaces d’E&R pour y foutre le bordel !
    Mais dites-moi un peu si la conférence anti-Dieudonné de Michel Briganti a été perturbée par des fans de Dieudo ou des membres d’E&R ?

    CQFD

  41. Nul n’est prophète en son pays. says:

    (Mettons un peu à l’épreuve la liberté d’expression sur ce site, peut être fasciste ?)

    Je constate que la pitoyable répartie de la personne, lâchement cachée dérrière ce site pour s’exprimer en toute impunité, se cantonne à traiter d’abrutis ceux qui ne pensent pas comme lui et ses camarades…
    C’est donc signé de sa part, puisque le propre d’un con est de croire que le monde entier est tout aussi stupide que lui, voire même d’avantage !… Et que les esprits vils, machiavéliques, calculateurs, malintentionnés, n’existent que dans les fictions ! Et non en ce bas monde,, nan nan, pas de ça chez les bisounours… «Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes» qu’on vous dit !

    Bon, cela étant dit, aussi, il serait bien que vous pardonniez à Dieudonné ses maladresses lorsqu’il vous extirpe quelques instants de votre sommeil à l’aide des rires intenses qu’il provoque grâce à son prodigieux talent d’humoriste subversif qui défie comme nul autre la pensée commune qui accompagne servilement l’autorité.

    C’est grâce à ces gens admirables, malheureusement trop peu nombreux au royaume des cieux qui appartient aux ignorants, que malgré tout les Sociétés policées progressent contre la tyrannie des 1% qui gouvernent.

    Vive l’humour et la liberté d’expression !
    Vive Dieudonné !!! celui qui parvient à nous détendre grâce à l’exploit de nous faire rire avec un sujet abominable parce que bien plus réel qu’on peut l’imaginer ! À un point tel que les lobotomisés préfèrent garder la tête sous le sable plutôt que d’émerger et de faire face aux horreurs de notre Société criminelle.

  42. Mézigue says:

    @ Collectif Conspis hors de nos vi[ll]es
    Avez-vous l’intention de faire un billet sur Pierre Cassen (alias « Cyrano ») et ses amitiés avec d’une part les identitaires et d’autre part avec Jean Robin ?

  43. Mézigue says:

    La production intellectuelle de BHL est certes « quasi nulle » , mais elle est pourtant d’un niveau assez élevée si on la compare à vos commentaires …

    Mais quelqu’un qui trouve satisfaisant sur le plan intellectuel le dernier libelle du moine illuminé brun-rouge, Sot-Râle, n’a pas toute sa tête.

  44. dcal says:

    Il ne s’agit nullement d’une confusion dans les termes. Les « Juifs ». je savais qu’en vous donnant un petit os à rogner comme celui-ci, vous alliez vous jetez dessus et me sortir votre cathéchisme… Pas loupé! Au détriment bien-sur du fond, comme d’hab’
    Je vais quand même continuer mon raisonnement. Comme je l’ai montré, l’antiracisme institutionnel est un racisme: « condescendance laïcarde visant à maintenir une certaine couche de la population dans une sorte de sous-citoyenneté ».
    Or vous n’êtes pas sans savoir que cet anitracisme intitutionnel est une émanation du sionisme. Julien Dray, BHL (eh oui encore lui! Qui n’est pas le diable mais une personne très influente. Non par sa production intellectuelle quasi nul mais par sa fortune).
    Voilà pourquoi la lutte antisioniste est la lutte antirascisme authentique du moment. Vous retardez monsieur!
    Bon , je vois que vous avez bien lu le livre de mr Briganti. Pour équilibrer, je vous conseille viviment le best-seller du moment: « Comprendre l’Empire ».

  45. JC says:

    Vous n’avez donc rien d’autre à faire?
    Ne croyez-vous pas que médire sur des soit-disants fachos est un combat d’arrière-garde?
    Hého! Réveil!
    Y’en a qui se prennent des bombes sur la gueule pendant ce temps…

  46. Non, pas ce que « les Juifs » (même s’il ne s’agit pas de tous, précaution oratoire superfule) font en Palestine mais ce que le gouvernement israélien fait en Palestine.

    Cette simple confusion dans les terme suffit à démontrer que votre antisionisme, loin d’être antiraciste, cache un antisémitisme virulent. Qu’attendre d’autre d’ailleurs de la part d’un fan d’un ex-comique reconverti dans la politique, fondateur d’un parti antisémite, admirateur d’un intellectuel négationniste qu’il fait acclamer par un Zénith rempli à ras bord, père d’une fille baptisée par un prêtre sédévacantiste bien connu en présence de Jean-Marie, parrain de cette pauvre enfant ?

  47. dcal says:

    NON! Antiracisme et sionisme ne vont pas ensemble. Le sionisme EST une idéologie raciste. Je suis donc antisioniste par antiracisme.
    C’est la nature même du racisme qu’il faut expliquer. Un des archétype du racisme, pour moi c’est Jules Ferry, voyez! Celui qui affirme qu’il appartient à une civilisation superieurement développé, et qu’il a donc pour devoir de l’imposer aux autres, aux « barbares », y compris par la force.
    Ce que les Juifs (pas tous je vous l’accorde) font en Palestine dans une totale impunité, ce qui commence à en agacer sérieusement plus d’un, comme notre bon Dieudonné

  48. Plutôt que de « facultés mentales réduites », terme qui tend à psychologiser des adversaires politiques, il faudrait sans doute mieux parler de « capital scolaire et culturel faible ». C’est plus précis, et a le mérite de mieux expliquer certaines des raisons qui font que Soral séduit un certain public. En évitant l’écueil de la psychologisation, il évite aussi celui de la culpabilisation. Car au fond, Soral ou Dieudonné profitent d’un public crédule, mais si ce public est crédule, ce n’est pas par manque de « facultés mentales » mais pour des raisons sociologiques, non ?

  49. Thomas says:

    Non. Ils vivent comme de parfaits communautaristes et souhaitent que ce soit la norme pour tous.
    Et je ne sais pas ce que signifie « laïciste ».

  50. Antiracisme et antisionisme peuvent être compatibles, antiracisme et sionisme aussi, sans parler du racisme et de l’antisionisme ou du racisme et du sionisme. Certes, et alors ? Comme si on pouvait en tirer la moindre conclusion. Et puis quel rapport avec cet « antiracisme institutionnel » que vous évoquiez précédemment ?

  51. Mézigue says:

    Vous exprimez très clairement les idées que j’ai sur ces questions.

    Merci.

  52. dcal says:

    Je rapellerai, pour en revenir à notre sujet, qu’antiracisme et antisionisme sont parfaitement compatible et cohérent. Le sionisme étant répertorié comme « idéologie raciste », par l’ONU elle-même. Du moins jusqu’en 1973, date à laquelle cette mention a miraculeusement disparu.
    Ce qui nous ramène à ce que nous disions un peu plus haut sur cette page: Je pense en effet que l’islamophobie sert objectivement les interets de l’impérialisme israelien. Et que les moyens pour entretenir le feu islamophobe sont des plus douteux (voire carrement criminels).
    Sans vouloir pousser plus avant cette polémique, je pense qu’il y toujours moyen de s’entendre avec des gens sincèrement épris de justice et de paix.

  53. Sauf qu’on n’a rien à voir avec SOS-Racisme, association pour laquelle nous n’avons aucune sympathie en ce qui nous concerne (notamment pour cette raison). Cela dit, ce n’est pas parce que l’antiracisme a été récupéré par la « gôche » de gouvernement et dans une certaine mesure utilisé pour faire passer la pilule de l’aggiornamento néo-libéral de la mitterandie que la lutte antiraciste en perd pour autant tout sens. Le racisme existe toujours et l’antiracisme reste un moyen efficace de distinguer les progressistes des réactionnaires. Cela dit, la lutte antiraciste, si elle ne se situe pas dans une perspective clairement anticapitaliste et antifasciste est une coquille vide. C’est le cas de l’antiracisme à la SOS-Racisme, nous avons la présomption de penser que ce n’est pas le cas du nôtre. On vous laisse réfléchir à ça.

  54. dcal says:

    L’anti-racisme institutionnel, c’est l’idéologie dominante depuis les années 80, et dont vous ne vous êtes pas départi.
    « Touche pas à mon pôte » vous vous souvenez?
    Dans ce simple slogan, tout est dit: La condescendance laïcarde visant à maintenir une certaine couche de la population dans une sorte de sous-cityonneté.
    Je vous laisse réfléchir à ça.

  55. Bon, on ne va pas refaire le débat sur la propriété intellectuelle, qui est hors sujet ici. Remarquons simplement que même si ce livre était sous licence libre, « libre » ne veut pas forcément dire « gratuit » (la confusion, qui existe en anglais, n’existe pas en français). Remarquons que même la maison d’édition sous licence libre In Libro Veritas fait payer certains de ses ouvrages, y compris dans leur version PDF. Remarquons aussi que si vous préférez lire sur écran (ce que pour notre part, nous avons du mal à comprendre, mais c’est une question de goût), libre à vous de « pirater » le livre ou, si vous préférez la version papier, de le voler. Nous ne pensons pas que les auteurs en prendront ombrage. Remarquons enfin qu’il existe des bibliothèques, et notamment des bibliothèques municipales, dont l’accès est en général fort peu coûteux voire totalement gratuit si vous êtes désargenté (ou même si vous ne l’êtes pas) et/ou si vous ne souhaitez vraiment pas acheter ce livre ou un autre. L’avantage de la bibliothèque aussi, c’est que vous y rencontrerez des êtres humains : le livre est aussi un objet qui enrichit nos vies sociales « in real life ».

    Facile quoi qu’il en soit de donner des leçons sur le consumérisme, mais pas sûr non plus que le tout « gratuit » n’en soit pas aussi parfois une forme. On vit dans un monde qui n’est pas idéal, mais c’est le seul qu’on a : dès lors, à moins de vivre en autarcie, on est obligé de faire quelques compromis – qui ne sont pas forcément des compromissions – avec le système économique qui le régit, ne serait-ce que pour ne pas mourir de faim. C’est vrai aussi pour cet autre besoin essentiel qu’est l’accès à la culture. Et cela ne doit pas nous empêcher d’avoir un idéal, ni de travailler à la construction d’utopies concrètes pour le faire vivre. Mais cela ne pourra pas se faire en vivant reclus derrière son écran, ni même en vivant reclus tout court (ces deux options étant des choix de vie individuels tout à fait respectables mais ne pouvant constituer à eux seuls – parce qu’ils sont individuels – des perspectives de changement social – et donc collectif – sérieuses).

  56. Si cette citation est bien de Pasolini, c’est sans doute ce qu’il a voulu dire : jamais le fascisme ne pourrait se faire de nouveau aimer sans cet inversement des valeurs, sans usurper la qualité d’ « antifascisme » et sans faire du même coup passer ses ennemis (les antifascistes sincères) pour des « fascistes ». Exactement ce à quoi jouent tous les Bonnet de Soral, Vauclin et compagnie et leurs complice de « gôche » de plus en plus bruns comme Saint Jean Bricmont.

  57. Où voyez-vous une telle référence dans les écrits de la CNT ? On n’est pas dans les forums de la CNT ici, et les contributeurs comme Thomas s’expriment en leur nom propre. Par ailleurs, ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce qu’il a voulu dire : à savoir que les pseudo-anti-impérialistes à la Bonnet de Soral ou tels que vous (c’e’st bien vous qui venez de vanter les mérites des régimes russes et syriens) se situent également dans cette logique de « guerre des civilisations » chère à Bush Jr. Simplement, l’ « axe du bien » n’est pas le même selon qu’on est soralien ou bushiste. On peut aussi choisir de n’être ni l’un, ni l’autre.

  58. Mézigue says:

    @ Laurent
    Nous sommes probablement d’accord sur le principe mais je vous répète que la fabrication d’un livre, et le travail intellectuel que cela représente pour ceux qui l’ont écrit, méritent une juste rémunération. Quel est votre propre travail et accepteriez-vous de ne jamais être rémunéré pour celui-ci ?

    Si vous êtes familier d’internet, vous devez savoir que même sur les sites de revues comme Persée ou Cairn, l’accès gratuit n’existe pas sur les numéros les plus récents.

    Pour le livre dont nous parlons, il vous faudra donc également attendre …

  59. Oui, enfin, c’est à double-tranchant : Bricmont utilise cette expression pour dire que ce sont les antifascistes (qui combattent par exemple ses amis négas) qui sont des fascistes. L’inversion des valeurs fonctionne dans les deux sens chez ces Messieurs-Dames…

  60. Brûler des livres et dresser des listes ? ????

  61. dcal says:

    « Soral et DIeudonné, soit disant de farouches républicains et anti-communautaristes préfèrent s’allier avec ces religieux ultra-othodoxes qu’avec d’authentiques laïques Israéliens »
    Ces religieux ultra-orthodoxes sont des gens intègres. Quant à Soral et Dieudonné, si ils sont laïques, ils n’en respectent pas moins les religieux intègres. Ils ne sont pas laïcistes, comme vous, arogants et sur d’eux même.
    Autre précision c’est le communautarisme victimaire qu’il fustige et non pas les communautés, si celle-ci se plient aux lois de la République.
    Petites précisions qu’il va falloir intégrer messieurs!

  62. Laurent says:

    « Qu’est-ce que c’est que ce charabia ? »
    Une vérité, une information peut et doit être partagée gratuitement

  63. Mézigue says:

    « Un ordinateur ne se duplique pas gratuitement, un document d’information oui. » Qu’est-ce que c’est que ce charabia ?

    Je veux en venir à ce que vous preniez conscience de l’absurdité de vos revendications (vous n’en prenez pas la voie …)

    Je n’ai pu me rendre, moi non plus, à cette « conférence anar ».

    Vous défendez la position que vous voulez et moi j’ai la liberté d’en montrer l’inanité …..

  64. Laurent says:

    Un ordinateur ne se duplique pas gratuitement, un document d’information oui. Mais où voulez-vous donc en venir … est-ce moi, qui ne suis pas allé à cette conférence anar, qui vais devoir défendre le partage de l’information pour tous ?

  65. Thomas says:

    Comme celle de Tariq Ramadan ?

  66. Mézigue says:

    Vous ne répondez pas sur l’utilisation que vous faites de l’ordinateur grâce auquel vous vous exprimez et qui, comme tous les objets qui vous entourent, ont été fabriqué grâce aux travail de gens dont vous ignorez apparemment tout et en particulier les souffrances. C’est pour cette raison que votre « pensée » est creuse et/ou infantile.

  67. Laurent says:

    « Quid de » … le principe du partage de l’information (pour tous) passe devant, loin devant le mercantilisme (quelques-uns). C’est de l’information, ça peut se dupliquer. Pourtant vous le savez

  68. Laurent says:

    Ce qui me gêne surtout, c’est qu’en cette période de crise grave, l’objectif c’est de brûler des livres et dresser des listes.

  69. Mézigue says:

    Vous avez raison, mieux vaut en rigoler. Ce pauvre Dcal semble croire qu’être un élève attardé et un peu parano est le lot de tous ici.

    Quant à mon pauvre père – qui s’approche maintenant de plus en plus de la tombe – j’ai aussi beaucoup de mal à l’imaginer sans rire me faire un cours sur « l’anti-racisme institutionnel »

  70. Thomas says:

    J’imagine mon père me faire un cours d’anti-racisme et je rigole ! Merci à vous 😉

  71. Thomas says:

    Plus sérieusement, l’expression « l’axe du bien contre l’axe du mal » s’adresse à des gens comme vous. Vous êtes l’autre face d’une même pièce, vous les anti-impérialistes de pacotilles qui par faiblesse intellectuelle préfèrent inverser les rôles et ainsi s’imaginer des combattants de la liberté. Ainsi que lit-on comme pays amis dans la conspisphère ? Russie-Iran-Syrie-Venezuela… Quant à la réalité de la vie et des intérêts de pouvoirs dans ces pays, c’est le dernier de vos soucis.

  72. dcal says:

    C’est juste que vous ne parvenez pas à compdrendre mon discour. Ca ne rentre pas dans les cases de votre cerveaux formaté par l’anti-racisme institutionnel, relayé par votre papa et vos profs, Mr l’anarchiste

  73. Thomas says:

    Vous avez raison et d’ailleurs c’est une période de réconciliation puisque la Russie vient enfin de rentrer à l’OMC !

  74. Thomas says:

    « « pour revenir sur la scène politique, le fascisme devra s’appeler anti-fascisme » »

    Je n’en connais pas l’origine mais je reprends volontiers cette citation !
    Car c’est précisément ce à quoi nous assistons avec des cohortes d’impéralistes s’affichant anti-impérialistes, des capitalistes s’affichant anti-capitalistes et, oui absolument, des fascistes se disant anti-fasciste.

  75. dcal says:

    Les insultes à mon égard ont démaré 8 nov 2011 à 7:12, dans un commentaire de sieur Mézigue. Je me suis permis de me lâcher à mon tour, je le regrette. Devant tant d’ignorance, de mauvaise foi et de mépris..
    Et je tiens à préciser que si je suis effectivement un sympathisant d’E&R, mes propos n’engage bien évidemment que moi.
    Bon courage à tous et toutes!
    Et longue vie au nationalisme!

  76. Thomas says:

    C’est certain que si pour vous un extrémiste doit avoir une sale gueule et le couteau entre les dents, vous pouvez trouver quelqu’un comme Faurisson raisonnable.

    Enfin il n’y a strictement aucun point commun entre le sketch de Cohen & Bokassa et ceux de Dieudonné aujourd’hui. Bokassa était un personnage ouvertement antisémite et là pour faire rire. Le Dieudonné d’aujourd’hui fait des « blagues » au mieux de très même mauvais goût et veut être prit au sérieux.

  77. dcal says:

    « L’axe du bien contre l’axe du mal ». Je pensai pas qu’à la CNT on allait jusqu’à faire référence à mr Bush jr.

  78. Mézigue says:

    Je ne sais si je suis « obsédé par les homophobes, les fachos et les antisémites » mais je suis vraiment fasciné par votre bêtise.

  79. Thomas says:

    « essayez peut-être d’examiner et comprendre réellement ce qu’il dit, et pas de regarder seulement les apparences, et vous verrez que les raisons qui l’ont amené à soutenir un Kadhafi ou un Ahmadinejad n’ont rien à voir avec une fascination pour les régimes autoritaires) »

    Ce qui ferait d’eux des idiots utiles. Mais en réalité ils sont loin d’être des idiots.

  80. Mézigue says:

    @ Laurent
    Pardonnez-moi mais votre conception de l’anarchisme donne l’impression d’être assez infantile …

    Quid de ceux qui ont enquêté, de ceux qui ont mise en forme cette enquête, de ceux qui ont fabriqué, le papier, l’encre, la colle et tout ce qui permet de façonner un objet-livre ?

    Et vous, êtes-vous un complice de la loi du marché parce que vous avez un ordinateur ?

  81. dcal says:

    @Laurent
    Parce que tu penses encore que ces Mézigue et Thomas sont des anars?
    Je tiens ici à saluer le génie visionnaire d’un certain Pier Paolo Pasolini qui a dit un truc du genre:
    « pour revenir sur la scène politique, le fascisme devra s’appeler anti-fascisme »
    Quand tu vois l’instinct grégaire et le verouillage intelectuel, le mépris et la betise, tu commences à avoir une idée de ce qu’est un fasciste…. selon leur propre définition. tordant non?
    Ils sont obsédés par les « homophobes », les « fachos » et les « antisémites », mais ils n’en ont jamais vu. Alors ils s’en inventent, comme des gamins qui cherchent à se faire peur…

  82. Thomas says:

    Les anti-impérialistes à la solde de l’Union Soviétique se disaient aussi pacifistes. On sait ce qu’il en a été.
    Aujourd’hui rien n’a changé et il en faut toujours pour choisir un camp liberticide plutôt qu’un autre. Tantôt par idéologie, tantôt par intérêts.

    Enfin avoir une obsession sur « le lobby Juif » ce n’est pas que dérangeant : c’est révélateur.

  83. Mézigue says:

    @ Philippe
    Votre commentaire est intéressant car il semble émaner d’une personne n’ayant pas de préjugés, ni d’orientation politique trop marquée mais dont on ne sait pas si « l’innocence » se rapproche de la pure naïveté ou de la bêtise.

    Apprenez tout d’abord que très nombreux sont ceux qui ne vous ont pas attendu pour écouter ce que Faurisson dit ni attendu pour lire ce qu’il a écrit. Ces mêmes personnes ont également lu, en dehors des très nombreux témoignages de personnes rescapées des camps, les réponses que des historiens ont fait aux spéculations de l’ancien maître de conférences de l’université Lyon dont on sait, depuis le rapport Rousso – que je vous invite à télécharger ici :
    http://www.educpros.fr/uploads/media/16774_Rapport_H-Rousso.pdf , que ses rapports avec l’extrême-droite ne date pas d’hier …

    Sur la réfutation du négationnisme, je vous invite à lire avec attention la fiche Wikipedia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gation_de_la_Shoah#Bibliographie
    à vous procurer en bibliothèque les livres sur le sujet. Comme par exemple celui de Valérie Igounet
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9rie_Igounet
    et, en attendant, plutôt que de vous en tenir à une vidéo … de lire les textes que vous trouverez ici :
    http://www.phdn.org/

    Mais ce n’est pas seulement à votre ignorance que je envie de vous faire une remarque – après tout avant que d’être véritablement informés nous sommes toujours ignorants – mais sur votre faute de raisonnement – chose plus grave à mon avis.

    Vous écrivez : « ce qu’il expose n’est pas une négation de ce qui aurait été mais une affirmation de ce qui n’a pas pu exister »

    Pourriez m’expliquer ce que ce galimatias peut bien signifier ?

  84. Comme c’est mignon !

    Mais on n’est pas dans une procédure judiciaire ici, mais dans un combat politique. Et avec des ennemis, on ne débat pas : on les combat.

  85. « enfin juste une chose concernant Thierry Meyssan : essayez peut-être d’examiner et comprendre réellement ce qu’il dit, et pas de regarder seulement les apparences, et vous verrez que les raisons qui l’ont amené à soutenir un Kadhafi ou un Ahmadinejad n’ont rien à voir avec une fascination pour les régimes autoritaires » : Peut-être alors que ça a à avoir avec le fait que ces mêmes régimes le paient ?

    A part ça, le « glisser de quenelles dans vos p’tits culs » et autres joyeusetés, venant de personnes ayant des sympathies pour des hommes politiques homophobes, ça ne vous paraît pas douteux ?

    Et si le conspirationnisme n’est pas l’apanage de la seule extrême droite, il est tout de même au fondement de nombre de ses discours : http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/2011/10/18/les-theories-du-complot-conspirationnistes-et-droites-extremes/

    Quant aux couples heureux malgré leurs divergences politiques : on ne nous avait jamais sorti cet argument, mais il nous fait sourire. Merci pour ce grand morceau d’analyse politique.

  86. Merci. Et un conseil : consultez un psy ! 😉

  87. Michéa, non, mais certaines de ses thèses prêtent le flanc au confusionnisme… Nous y reviendrons.

  88. Pour se faire son idée sur Faurisson, c’est par là : http://www.phdn.org/negation/faurisson/index.html

    Sur Dieudo : peut-être parce que ça fait longtemps qu’il ne fait plus de sketches mais des meetings politiques ? Par exemple en faisant acclamer Faurisson avec le clan Le Pen au premier rang ? Au fait, vous avez aimé son sketch antisémite sur DSK ?

  89. Laurent says:

    « Désolé, mais il va au moins falloir faire l’effort de l’acheter. »

    Elle est bien bonne celle-là, des anars qui poussent à l’effort d’achat pour un livre (l’information, l’accès à l’information, le savoir dupliquable à partager) qui se téléchargerait facilement depuis Internet.
    Désolé mais je ne tombe pas dans votre pub, je le téléchargerai dès que ça sera possible. Et j’imagine que ce soir, après la conférence qui a actuellement lieu au moment où j’écris ces lignes, comme de par hasard le livre sera proposé à la vente aux spectateurs « mais parce qu’il faut bien nous donner des sous-sous c’est la loi du marché ».
    A vous lire ça ressemble de plus en plus à une opération de teasing simplement commerciale

  90. Mézigue says:

    Merci Pascal

  91. François says:

    Vous aviez bien compris qu’il s’agissait de « discréditation » :p

  92. pascal says:

    merci Thomas pour ta réponse, au moins elle est argumentée et intéressante et dépourvu de mépris !!!!! Mézigue sans commentaires………………..

  93. Mézigue says:

    Damned, nous sommes faits, François a découvert nos manigances !

    En tous cas, mea culpa, je ne savais pas que je faisais de la discrétisation*. Je croyais, tout au contraire, que je n’étais pas assez discret …

    *http://fr.wiktionary.org/wiki/discr%C3%A9tisation

  94. David Krampz says:

    Quel rapport avec l’extrême droite ? Je ne vote pas ! Je ne milite pas ! Je ne fais parti d’aucune association ou mouvement politique ! Aucune organisation ! Ni Anarchiste, ni chaotique, ni religieuse ni même de soutien pour Dieudo ou Gaspar Noé ou Lepen (dont je ne sais rien, dont je me fous !).
    Ton pays, tes préceptes, ta politique, ta lutte sociale, de tout ça je me fous…
    Y’a pas de différence entre un patron et un ouvrier pour moi, entre un politique de gauche et un autre droite, ou d’extrême, quelque soit la direction ! Y’a pas de différence entre vous dans votre confort moderne et mes voisins au Cambodge dans mon bidon ville. Même entre un flic et un marginal.
    Y’a qu’une chose qui différencie les individus entre eux et quelque soit le bord ou le niveau social : sa soif de combattre/compétition/changer les choses, son arrivisme, son arrogance, sa volonté d’affrontement et son rapport avec l’argent…
    Y’a pas de fil conducteur dans mon précédent texte ? Et alors ? T’as cru que j’avais un discours « social » avec la maitrise de l’Art d’avoir toujours raison ?
    Ouais je peux me tromper et dire des conneries, je suis même champion, j’ai un débit de conneries supérieur à la moyenne… Mais tu sais quoi ? Toi tu vois en groupe, avec tes idées reçues sans pouvoir les contrer ou réfléchir autrement, ça froisserait tes convictions.
    Vis les choses, voyages et parle avec les gens, devient humble, t’en a besoin.
    Moi je suis un CON, un vrai con, mais un con pas si con que ça.

    De plus, pour achever ma nouvelle bévue, je pense pas que le clan Lepen soit vraiment de ce qu’on appelle l’extrême droite. Surtout si elle a référence à Hitler.

    Hitler était un socialiste, un national socialiste 😉
    Et d’ailleurs, il a pas que des défauts ce môssieu, je suis sûr que s’il avait eu un ami pour lui montrer les réalités du monde, il aurait été moins cruel. Il a relancé l’économie en Europe alors que nous vivions une crise économique de grande ampleur.
    Et il est l’inventeur de la célèbre coccinelle… 😀

    Enfin, moi je me méfie toujours de ce que les « gagnants » écrivent envers les « perdants ». C’est le problème de l’Histoire, c’est pas toujours la même selon le pays où tu nais. Les accusations sont toujours éxagérées hahaha

  95. François says:

    Explication du fonctionnement de défense de ce site et de tous ses adorateur aveuglé par leur ignorance.

    -Insulter de négationniste, révisionniste, extrémiste, conspirationniste ou même antisémite tous ceux qui aurait un avis divergent du leur.

    En effet vos méthode de discrétisation sont connu et classique et vous dénonce directement comme des personne nationaliste et extrémiste. Pourtant tout le contraire de ce dont vous affirmer combattre.
    D’ailleurs il n’y a qu’a se balader sur votre site et lire la plupart de vos articles et ses commentaires pour se rendre compte que derrière vos rhétoriques il n’y a quasiment jamais d’argument pour appuyer vos idées.
    Vous êtes démasqué.

    Cordialement.

  96. Mézigue says:

    @ Thomas
    Vous avez raison de souligner une, parmi d’autres, des incohérences de ces deux pitres mais quelle importance puisque leur public est, de toutes façons, composé (en dehors des antisémites confirmés) par des gens dont les facultés morales et intellectuelles sont tellement réduites qu’on en a de la peine pour eux.

    Nous en avons ici même un ou deux exemples caricaturaux.

  97. Philippe says:

    Bonjour à tous,

    je conseillerai juste à tous de réellement se documenter par eux-mêmes sur une personne avant d’avoir une petite idée sur elle. Par exemple, demandez-vous juste qui sont Dieudonné et Faurrisson, ce qu’ils ont fait, dit puis réflechissez.

    En ce qui me concerne j’imaginais Faurrisson comme une sorte de néo-nazi suintant la haine et niant, outre les chambres à gaz, les camps de concentration. Le terme « négationniste », une certaine paresse intellectuelle et le black-out total sur son travail m’encourageait à ça. Et je tombe un jour sur une video de ce monstre : un homme calme aux propos pesés qui passent son temps pour étayer sa thèse à exposer des documents, dont des plans de camps de concentration. Ben, alors il nie quoi, ce gars !!!???, Sûrement pas les camps mais la possibilité d’une certaine technique d’extermination dont il tente de démontrer qu’elle était tout bonnement impossible techniquement. Il ne nie pas qu’il y eut des victimes, des souffrances, des atrocités. Il ne se félicite pas que le Reich ou Hitler ait concu des camps. Il dit juste que les témoignages sur un point précis (et juste sur ce point précis) ne tiennent pas la route au regard des connaissances techniques et des faits.

    Après on peut penser ce qu’on veut de ses idées politiques par ailleurs mais ce qu’il expose n’est pas une négation de ce qui aurait été mais une affirmation de ce qui n’a pas pu exister, même si 400 témoignages disent le contraire. Et si jamais on reconnaissait que les chambres à gaz n’ont pas existé il est bien évident que cela ne justifierait en rien une politique de ségrégation par la mise en camp de concentration,

    Pour Dieudonné, et pour faire court, souvenez-vous du sketch « Cohen et Bokassa » quand il était avec Elie. Pourquoi ce que Bokassa dit dans ce sketch (que personnellement je n’aime pas trop, justement pour cette outrance) a fait rire des gens sans que l’on pense à de l’antisémitisme et pourquoi maintenant que Dieudonné fait des spectacles qui n’atteignent jamais le niveau de ce que disait Bokassa dans ce sketch(pour mémoire « en 40, Hitler aurait pu finir le travail ! » (sic) » on le traite en paria. En plus ses détracteurs ne regardent même pas ses spectacles, s’imaginant une suite de sketchs antisémites alors qu’il n’en est rien.

    Bref, documentez-vous, faîtes-vous votre idée avec des informations de première main.

  98. Mézigue says:

    Voilà notre bon Julien qui se lance dans la psychanalyse. C’est vertigineux et surtout d’une originalité exceptionnelle …

    J’aime bien votre dernière phrase mon petit Julien, elle montre quel espèce de minus habens vous êtes à croire qu’inviter un vieux sénile sur une estrade pour faire rire des demeurés mentaux est le comble de la lutte politique …

    Vous êtes un parfait représentant du public de ce pitre : agressif, abruti et fier de l’être.

  99. Thomas says:

    Posons la question dans le sens qui importe : Pourquoi sont-ils antisionistes ? Eh bien parce que selon eux le sionisme est contraire à la Torah, à la volonté divine, et qu’ils ne vivent qu’en fonction de cela. Il suffit pour s’en convaincre de voir à quoi ressemble leurs quartiers en Israël. Et là où c’est comique c’est que les Soral et DIeudonné, soient disant de farouches républicains et anti-communautaristes préfèrent s’allier avec ces religieux ultra-othodoxes qu’avec d’authentiques laïques Israéliens. Il faut dire que ces derniers n’appellent pas à la suppression totale de l’Etat d’Israël comme les ultra-orthodoxes en question.

    Quant à savoir si eux-mêmes peuvent être antisémites et négationnistes, je réponds oui. L’extrémiste de toute sorte se moque bien des contradictions. Et quand bien même, en fréquenter ne semble clairement pas les gêner.

    Enfin ça reste un drôle d’argument (le soutien d’un rabbin/juif comme caution de non-antisémitisme) quand ont lit régulièrement les tirades des conspi-fachos sur les sionistes alliés objectifs d’Hitler, l’antisémitisme des fondateurs et dirigeants Israëliens ou tout simplement « la religion de l’argent » qui les ferait vendre pères et mères. Dans un cas c’est possible, dans l’autre non. « As usual » quoi.

  100. guillaume says:

    effectivement considérer Etienne Chouard d’extrème droite , tout est dit…..
    ce monsieur propose des solutions pour que le pouvoir revienne a tous (tirage au sort) , et que l’on sorte de cette pseudo democratie;
    jean claude michéa d’extrème droite tant qu’on y est!
    pas de temps a perdre avec les anti conspirationnistes , qui sont soit inconscients , soit malhonnetes intellectuellement ou les deux peut etre…

  101. pascal says:

    comme j ai dis je ne rentrerais pas dans ce débat, mais j ai juste une question et j’en resterais la…… ces rabbins sont ils antisémites ????? veillez m’excuser pour mon piètre orthographe, je ferais des lignes ce soir promis……j’ aurais juste aimé avoir la position de dieudonné sur tout ça…… je vous salut bien bas et vous promet de ne plus polluer votre débat de mes petit arguments de petit gens que je suis, mais répondez juste a ma question merci et bonne continuation a vous…….

  102. Julien says:

    A Mezigue
    Et non c’est plus fort que vous, incapable de vous contrôler (vous avez pensé à la psychanalyse?) toujours plus d’insultes et toujours aussi peu de concret et de fond, vous n’avez pas peur de vous ridiculiser à force mon pauvre ami? Vos réactions névrosées à mon égard montrent bien que vous avez été neutralisé intellectuellement, il ne vous reste que la colère et la frustration que l’on retrouve à chaque ligne de vos « commentaires ». Votre colique du 7 novembre était un pavé laborieux remplit de fiel et sans argument cohérent, pourquoi y répondrais-je? Vous étes très actif pour ce qui est de déblatérer vos insultes derrière un clavier comme tant d’autres courageux activistes du web, finalement c’est très bien vous participez à montrer l’arnaque de votre « cause ». Et Faurisson avec Dieudonné oui en effet c’était assez drôle et surtout très courageux, normal que vous n’ayez pas compris.

  103. Mézigue says:

    Nous sommes impressionnés mon cher pascal, votre défense des « basses de la démocratie » (et les aigus alors ?) montre que vous êtes un véritable démocrate. Je vous soupçonne d’avoir suivi les cours de philosophie politique du Professeur Jean Robin.

    Vous êtes très perspicace. Si nous avons effectivement si peur de Dieudonné c’est parce que nous savons que du fait de sa lucidité politique exemplaire et de son extraordinaire humour, nous serions ridicules face à lui.

  104. Thomas says:

    Amen ?

  105. Thomas says:

    Oui, c’est peut-être pour ça. Ou alors pour faire semblant de l’avoir lu en copiant-collant des passages hors contextes. De longues heures de trolling en perspective… Désolé, mais il va au moins falloir faire l’effort de l’acheter.

    Et quand bien même, l’intérêt du piratage est plutôt de s’accaparer gratuitement les produits de masses et de diffuser les autres une fois que le temps à fait son ouvrage. Là il vient à peine de sortir et son auteur mériterait quelques rémunérations, non ?

  106. Thomas says:

    Outre qu’évoquer des témoignages personnels (impossibles à vérifier) n’apporte aucun argument que ce soit, votre très longue réponse est dénué de tout fil conducteur. Ca n’a strictement aucun sens mais après tout à quoi s’attendre d’autre venant de quelqu’un qui compare Dieudonné à Bakounine ? Un sacré phénomène en effet.

  107. Thomas says:

    Ce qui motive et fonde les propos d’une personne est plus important que ce qu’elle peut dire. Quand Dieudonné dénonce les crimes d’Israël ou les USA on sait très bien qu’il ne dénoncera que ceux-ci et pour les raisons que nous sommes plusieurs à indiquer : nationalisme, antisémitisme et sans doute aussi pour sa gloriole de faux-rebelle et l’argent qui s’accompagne.

    Alors plutôt que de vous dire que Dieudo à raison sur tel point je vais vous suggérer de l’oubliez et d’aller lire des gens plus sérieux et désintéressés sur le sujet. Persister signifiera que vous partagez les mêmes idées réactionnaires. A moins que vous puissiez apporter des preuves qu’on se trompe sur son compte.

  108. pascal says:

    bonjour a tout le monde…je me permets de partager ce petit lien, et oui j ai une culture youtube et le l’ assume n’en déplaise a certain….. on ne peu en tout cas reprocher a dieudonné de ne pas être ouvert au débat, et au lieu de se pourrie comme des enfants a coup de messages de plus en plus pathétique je pense que le plus simple c est d inviter dieudonné a votre fameuse conférence, je suis sur qu il viendrais avec grand plaisir débattre avec vous…… quoi de plus normale de laisser la parole a l accusé ?? c est comme ça que ça se passe dans un procédure de judiciaire non ???? a moins que vous ayez peur de lui ???? mais j en doute vous êtes courageux non ??? alors je vous demande de lancer un invitation officiel a dieudo, ce sont les basses de la démocratie………. je ne répondrais pas aux message car pour moi il n y a que dieudonné qui est apte a se défendre car c est de lui que l on parle et lui seul….. j ai pas envie de me justifier du fait d apprécie cet homme, je sais pourquoi j aime dieudonné et je n ai a m en justifier envers personne…… merci de m avoir écouté et comme dis dieudonné a la fin de son dernier spectacle « aimez vous les un les autre »……………………http://youtu.be/WnFUIx7OdTQ

  109. Mézigue says:

    Ah oui mon petit Julien ? Perds-tu la mémoire ? Moi j’attends toujours ta réponse à mon commentaire du 7 novembre 2011 à 10:40.

    Vous avez raison. Nous avons pas la même conception de l’ironie. Ce qui vous faire rire, vous, ce sont, semble-t-il, les bonnes grosses blagues vulgaires des néo-beaufs et ce surtout quant elles s’accompagnent d’insultes aux survivants d’un génocide…

    Faurisson avec Dieudonné, ça c’ est vraiment désopilant ! Ne trouves-tu mon petit crétin de Julien ?

  110. suis-je un faschiste? says:

    Bonjour à tous,

    juste pour dire une chose toute simple: j’aime bcp Dieudonné (ses sketchs et son humour si noir) et je trouve les analyses de Soral parfois éclairantes dans le sens où elles prennent à contrepied ce qu’on lit dans les grands media.
    Après il faut faire le tri, et son obsession du lobby juif est parfois dérangeante, je vous l’accorde.

    Toutefois les deux s attaquent quand même à des ennemis objectifs de la paix (Israel, Etats Unis, France), et de l’égalité: l’hégémonie de la finance.

    Je trouve donc ça dommage que vous certains concentrent leurs efforts à taper sur ces gens – plutôt que tous unissent leurs efforts contre ce qui nous tue et nous pousse à l’affrontement: les élites financières dont Goldmann Sachs est le pire des exemples

    Moi du coup je me retrouve enfermé dans cette case dans laquelle je ne me retrouve pas étant d’origine immigrée: celle de l’extrème droite. Bref parfois je trouve que c’est un peu le monde à lenvers, me considérant comme pacifistes je me retrouve dans le camp des extrémistes… (?)

    Je vous souhaite quoiqu’il arrive que la conférence ai lieu dans une ambiance apaisée,

    Bien cdt

  111. Julien says:

    Je tombe par hasard sur votre « commentaire », je vois que vous continuez dans le commentaire « utile », toujours constructif, argumenté sans oublier la dose de mépris pour l’interlocuteur avec votre ironie un peu minable dont vous croyez qu’elle vous élève. Essayer juste une fois un argument, et sans insulte, pour voir, allez chiche.

  112. Bonjour Germinal,

    Je suis un fan de Dieudonné, j’ai vu tous ses spectacles et je peux vous assurer deux choses :
    – La première c’est qu’il s’agit d’un comique hors pair, intelligent, spirituel et pas aussi vulgaire qu’on pourrait le croire, à mon goût l’un des meilleurs.
    – La deuxième que contrairement à ce que vous pensez, son public n’est pas constitué de fascistes, ou de « paumés », mais de gens raisonnables qui aiment avant tout l’humour et qui prennent le temps d’écouter les gens.

    Je pensais comme vous que Dieudonné était un fasciste antisémite avant de voir son dernier spectacle (Mahmoud). En le voyant, j’ai compris qu’il s’agissait d’abord de PERSONNAGES, qui certes peuvent parfois sortir des horreurs, mais pour faire passer un message bien plus modéré qui est tout simplement : Le communautarisme est absurde, nous sommes tous des hommes, il ne faut pas hiérarchiser la souffrance humaine, on doit pouvoir parler de tout, même si c’est pour dire des conneries (et Dieudo va jusqu’à dire « surtout », vu qu’il est comique…).

    Comme vous le savez, il provoque volontairement ce lynchage médiatique qui au fond n’a d’autre but que de démontrer que nous sommes (parfois) dans une société ou la bien-pensée est devenue liberticide, presque fasciste, une de mes répliques préférées de Dieudo (en parodiant un de ses détracteurs qui parlait de lui) : « Mais vous ne voyez pas que ce type suinte la HAINE ! IL SUINTE LA HAINE !!! » Je crois qu’on voit facilement où se trouve la haine dans ce dialogue…

    En résumé, je vous invite à voir un de ses spectacles en entier et à ne pas écouter les « on dit », à vous faire votre propre opinion. Et si vous ne changez pas d’avis, alors tant pis, chacun à le droit d’avoir son opinion et de l’exprimer (voici un autre de ses messages « antisémites »…).

  113. Laurent says:

    « Mais au fait qui paye le loyer du théâtre Yahia Gouasmi ?? Damas où Téhéran ?? »

    Bonjour,
    Le théâtre appartient je crois à Dieudonné donc pas de loyer, il a été acheté à l’époque Elie&Dieudonné quand il passait à la TV. Lorsque Dieudonné sillonne la France en bus pour jouer sur les parkings, il laisse le théâtre à d’autres spectacles d’humoristes parisiens peu connus (et pas d’extrême droite).
    Exemple http://www.billetreduc.com/30709/evt.htm

    Je cherche toujours à obtenir le livre anti-Dieudonné celui qui sera vendu ce soir à la conférence après teasing devant les spectateurs. Je souhaite qu’il soit mis en téléchargement car je suis viscéralement contre payer ce qui peut être dupliqué et contre l’édition marchande.

  114. Emmanuel says:

    Vous me paraissez très sectaires et tatillons, sur ce site…
    Je ne vais pas reprendre des remarques faites par d’autres personnes (enfin juste une chose concernant Thierry Meyssan : essayez peut-être d’examiner et comprendre réellement ce qu’il dit, et pas de regarder seulement les apparences, et vous verrez que les raisons qui l’ont amené à soutenir un Kadhafi ou un Ahmadinejad n’ont rien à voir avec une fascination pour les régimes autoritaires)

    Mais là je fais juste une remarque sur un sujet qui m’a un peu amusé : ça doit faire plusieurs fois que je lis dans vos réponses une phrase couperet genre « propos homophobe : on vous vire » et à chaque fois je me suis dit « tiens un propos homophobe ? Bizarre que je ne l’ai pas remarqué »… (je suis moi même homo, je précise)
    Je relis le message d’avant et je finis par trouver une expression du style « dans le cul de Machin » … »tailler une pipe à truc », etc…. Aaaaaah, c’était donc ça, la phrase homophobe !! 😉 Mouais…
    Ce sont juste des métaphores, qui ne parlent pas d’orientation sexuelle, au pire c’est un peu vulgaire, mais c’est tout !
    De même « se faire baiser », qui veut dire strictement la même chose que « se faire enculer » (se faire avoir, donc), mais évidemment, seul le second sera considéré comme homophobe par des gens qui réagissent au quart de tour au moindre petit mot…
    C’est l’un de vos travers, cette attention excessive aux mots,à la surface des choses.

    Quant à l’examen minutieux des relations, des contacts… Idem, vous êtes trop rivés sur la surface, trop « flics », quelque part.

    Dans le cas des « conspirationnistes » (si ce mot veut dire quelquechose), dont vous dites qu’ils ne peuvent qu’appartenir à l’extrême droite, en réalité c’est surtout l’effet de la marginalisation qui amène effectivement des rapprochements entre ceux venant de gauche (Meyssan, Chouard) et ceux venant de droite ou d’extrême droite.

    Et c’est peut-être incroyable pour vous mais figurez-vous qu’il y a des couples très unis, très amoureux et tout, dans lesquels la femme a toujours voté à gauche et le mari toujours voté à droite (ou inversement, bien sûr) , sans que leur longue vie commune ne change quoi que ce soit à cet état de fait… Si si 🙂

  115. Mézigue says:

    @ David Krampz

    Un grand merci pour votre témoignage qui permet de comprendre pourquoi des demi-incultes (pardon des demi-cultivés) qui se prétendent « anarchistes » deviennent perméables aux thèses révisionnistes.

    Pardonnez-moi de ne pas faire la liste et de commenter les perles que vous écrivez. C’est un travail de trop longue haleine. Citons juste une des plus énormes : « Marx écrivait et s’adressait à des petits-bourgeois en crise d’adolescence attardée ».

    Avec cela, on peut être au moins certain que vous partagez avec l’extrême-droite un de leurs traits les plus évidents : l’anti-intellectualisme le plus primaire.

  116. David Krampz says:

    @ ricky : Ha ouais ? Tant que ça ?!!! Hé bien j’ai voulu allé voir Dieudo y’a deux semaines en achetant mon billet sur place (hé oui, j’étais prêt à payer !!!) mais, bon, malheureusement et contrairement à vos réunions, c’était complet.
    Si j’avais su que je payerai non pas pour voir l’un des derniers VRAIS humoristes français mais que je ferai ainsi mon adhésion à un groupuscule d’extrême droite, y serai-je allé ?
    Oui, certainement !
    Grâce à vous, amis pseudo-anarcho (avec du rouge, quand même, beaucoup trop de rouge dans ce drapeau !!!) j’ai enfin compris que mon idéal anarchiste était fasciste. J’ai enfin compris que tous mes bouquins écris par Bakounine ont servi à l’expansion du fascisme. J’ai enfin réalisé que mes artistes n’étaient que des néo nazis (Ferré et Brel, qui cotisèrent tous à la FA… Brel qui fera son dernier concert à Dejazet (autrefois ce théâtre appartenait à la FA) -et non pas celui qui est « officiellement » son dernier concert ; Brassens, anarchiste qui refusera toujours de cotiser, quant à lui – d’ailleurs le plus « populaire » des trois – et qui vous dédiera une très belle chanson « Mourir pour des idées »)
    Vous vous faites manipuler par une élite porteuse d’une carte de presse, de pseudo journalistes qui n’ont et ne seront jamais objectifs, car humains, car arrivistes en quête d’une notoriété afin d’écrire des bouquins ou de gagner des prix et du fric.
    Marx écrivait et s’adressait à des petits-bourgeois en crise d’adolescence attardée. Bakounine pensait, écrivait et se battait ! « Mourir pour des idées, l’idée est excellente, moi j’ai bien failli mourir de ne pas en avoir eu ! »
    J’ai lu que certains d’entre vous étaient Punks ? Mais les punks n’ont jamais été anarchistes !
    J’ai lu que certains étaient antifa ? Mais les antifa ne se sont jamais battu contre des nazis sauf sur du papier ! Ils se faisaient courser par Ayoub et ses amis…
    Je me souviens d’une période où je me suis présenté à la CNT afin de confirmer l’idéologie de ce groupuscule. Je rencontrais un gars aux allures de « béruriers noirs  » qui confirmait que le mouvement était conforme aux idées de l’alliance démocratique bakouninienne et que j’y étais « chez moi ». Mais c’est le rouge sur ce putain de drapeau et l’effet de « groupe » (de raya ?) qui m’a fait fuir.
    Pourtant quand un journaliste au journal télé, lors d’une manif à la bastille il y’a plus de 10 ans déja, disait « il y’a aussi les « excités » de la CNT », je n’étais pas dupe et savais déja que TOUS les médias étaient « placés » et non « objectif ».
    Je soutenais « moralement » la CNT.
    Un livre ne fait pas « la preuve » ! Si vous saviez le nombre de conneries que vous croyez dur comme fer et qui ne sont qu’illusions. Les ONG, les bienfaiteurs, qui utilisent les enfants des rues (quitte à les prostituer) pour attrapper du « pédophile » (car c’est en vogue depuis 10 ans ! On ne chasse pas les violeurs d’enfants, mais les pédophiles…). Des personnes (comme Dieudo, comme ça a failli être le cas pour Bigard et Cassel s’ils n’avaient pas retourné leur veste au sujet du 11 septembre) écartés des médias et du public, comme le furent les « activistes » des temps passés. Des défaites dissimulées en victoire. Des actions civiques qui furent en réalité génocidaire.
    J’ai vécu au Cambodge plusieurs années. J’ai vu le résultat du Marxisme. Pol Pot était un soixante huitard, ne l’oubliez jamais, qui se baladait dans les réunions anar et coco des universités parisiennes. Voyez le résultat. Pourtant le programme parait alléchant : plus d’école, plus de monnaie et un parti unique l’angkar (l’administration centrale en français… Angkar est aussi utilisé pour traduire les ONG – prémonitoire ?) Les Khmers rouges sont entrés à Phnom Penh le 17 avril 1975. Des profs anarcho-coco français se sont habillés de noirs pour l’occasion afin de fêter l’événement. Ils seront (comme tous les étrangers) expulsés du Cambodge. Mais ces profs à la con publieront un manifeste pour encenser le régime Khmer la même année sur les presse du PCF ! (cf : Cambodge année zéro et le portail).
    Il est trop facile de s’allier à la moralité commune afin de justifier une action contre un homme ou un groupe d’hommes.
    N’oubliez pas que Sarco et venzetti ont eu le malheur d’être anar à une époque où il n’était pas bon d’être anar.
    Dieudo doit-il être victime de ne pas être dans la bonne époque pour critiquer le communautarisme (et pas seulement sioniste, vous le sauriez si vous alliez voir ses spectacles) ?
    Un nationaliste doit-il être taxé de nazi ou fasciste ou raciste parce qu’il est d’une époque post migratoire de masse ?
    Un pédophile doit-il être forcèment un violeur ou un bourreau d’enfant alors que la plupart d’entre eux hurlent à qui veut l’entendre qu’ils sont exactement la définition ethimologique de ce mot (pedos = enfants philos=amis, aimer) parce qu’un certains dutroux en 1994 a été décrié de pédophile par la presse du monde entier (alors que les experts psy lors du procès affirmaient qu’il n’était pas pédophile, mais « pervers » – Ce qui n’a jamais été corrigé par aucune presse) ?
    Y’a des tas d’exemple que ceux-là que je ne pourrai pas détailler sauf si je prenais le temps d’écrire et d’étoffer mes propos (ce que je ne fais jamais, je ne me relis jamais – Sauf pour écrire un bouquin ! gnarf gnarf)
    Vous avez quand même un discours un peu bizarre…
    Vous voulez bannir des gens pour des propos que vous qualifiez (peut-être à raison) d’antisémites. Vous luttez contre l’islamophobie… Mais ???!!! What the fuck ??? Bakounine s’est toujours battu contre l’oppression de la religion sous toute ses formes ! Ha, bien sûr, il ne voulait pas interdire la religion, il la tolérait dans son programme « démocratique » puisque certaines personnes avaient besoin de ces « repères ». Mais, toutefois, dans un régime « anarchiste », les cultes seraient interdits aux mineurs. Et ce n’est pas votre rôle que de défendre les cultes, messieurs ! Et encore moins les communautés dominantes.
    Bref, je suis déçu… Mais je reste anarchiste contrairement à vous. Et j’aime Dieudonné. Et Coluche qui se disait « raciste comme tout le monde ».

  117. john says:

    Ce que je veux dire c’est que l’expression « Nous on s’en fout de la loi » que vous utilisez enlève toute crédibilité à ce site. Si vous vous « foutiez » effectivement de la loi, vous ne prendriez pas la peine de relayer des conférences pour freiner le mouvement autour de Dieudonné ou de répondre à des messages internet mais vous effectueriez des actions directes comme les stupides antifas. Je m’excuse mais j’abandonne ici cette conversion qui me fatigue beaucoup. De mon point de vue vous êtes complètement borné comme beaucoup d’autres personnes sur ce site. Dans aucun de vos messages on ne lit « il a cependant raison sur ce point ». Tout est blanc ou noir selon vous. Restez borné toute votre vie, vous venez de trouver le secret de la réussite. Bonne chance pour la suite.

  118. Mézigue says:

    @ François
    Merci pour votre commentaire ci-dessus sur la Shoah. Cela permet de comprendre comment fonctionne le cerveau d’un demeuré et pourquoi il peut être perméable aux sophismes des antisémites.

  119. Mézigue says:

    @ Sylvino
    Vous avez raison l’extrême-droite et ses compagnons de route a toujours été « très hétéroclite », une vraie cours des miracles …

  120. Ricky says:

    De Thômas Werlet aux membres du JNR, le public du théâtre de la main est en effet très hétéroclite et très œcuménique dans tout ce que compte l’extrême droite.

    Ca ratisse effectivement très large chez Dieudonné. Mais au fait qui paye le loyer du théâtre Yahia Gouasmi ?? Damas où Téhéran ??

  121. Justement, la modération de ce site relève de notre jugement personnel. Dommage, hein ?

    Et puis, à propos de notre première phrase, vous oubliez qu’elle faisait référence à l’expression dieudonniste de « paranoïa de la persécution », que vous avez employée en parlant des Juifs. Et nous maintenons l’interprétation que nous en donnons.

    On n’a pas la même interprétation de ce que raconte Dieudonné, qui a créé un parti antisémite avec des négationnistes (ce dont il faut aussi tenir compte pour interpréter ses propos sur la Shoah). Nous ne sommes définitivement pas dans le même camp.

  122. On ne voit pas où vous voulez en venir. En quoi notre site respecte scrupuleusement la loi ? Il n’a pas été conçu pour ça. S’il le fait, c’est involontairement. Et puis c’est nous qui ne voyons pas trop où vous voulez en venir par la mise en avant de cette « coïncidence ».

  123. Sylvino says:

    Après un rapide balayage des commentaires je vois une erreur grossière: cataloguer le public de Dieudo…
    Cela vous rassure peut être de penser que nous rigolons car nous sommes extrêmistes, frontistes ou autre fanatistes qui avons perdu notre liberté de penser il y a bien longtemps, mais ayant assisté aux 4 derniers spectacles au théâtre de la Main d’Or je constate que le public est au contraire très hétéroclite et unanime sur la qualité d’humoriste de Mr Mbala Mbala, que nous ne viendrions plus voir s’il n’était plus drôle.

  124. François says:

    « Il vise également à relativiser l’ampleur de la tragédie de l’Holocauste (négationnisme), au motif d’une supposée hiérarchie des souffrances. Or, ce n’est pas parce que d’autres peuples ont subi des crimes contre l’humanité (Noirs d’Afrique avec l’esclavage, Palestiniens aujourd’hui), et ce n’est pas parce que les dirigeants d’un Etat se réclamant du sionisme et du judaïsme sont responsables de certains d’entre eux que cela doit nous conduire à nier l’importance de la Shoah. »
    Expliquez-mois qui à nier l’importance de la Shoah ? Encore une fois vous insinuer des choses sortie de votre imagination qui submerge votre bon sens. Dieudo n’a jamais nier la shoah, il tien juste à faire rappeler que d’autre crime contre l’humanité pour certain tout aussi grave doivent être reconnu au même titre que la shoah. Or ce n’est actuellement pas du tout le cas. Cette nuance à une importance car cela ne veut absolument pas dire la même chose.

    « Quoi qu’il en soit, au prochain commentaire ambigü sur les Juifs, on vous vire. »
    Le coup classique du chantage à l’antisémitisme dans le but de me censuré quand on arrive sur un terrain ou les arguments commencerais à vous manquez. C’est bien évidement pitoyable et lâche.
    De plus quand une chose est ambigüe pour vous et cela ne tien que de votre jugement personnel vous dictant de faire semblant ne pas comprendre, pour beaucoup d’autre elle est une réalité.

  125. Laurent says:

    Bonjour.
    Avez-vous lu gratuitement le livre dont l’auteur fait une conférence ce soir ?

  126. john says:

    Je conseillais d’ignorer

  127. john says:

    Je viens de voir que « Conspis hors de nos vies » considère Etienne Chouard comme étant d’extrème droite.
    http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/category/temoignages/
    On tombe tout de même selon moi dans l’absurde. bon courage à « Conspis hors de nos vies » pour son combat mais j’avoue que je ne vois véritablement pas son utilité.

  128. Mézigue says:

    J’avoue qu’entre « François » et « Dcal », mon coeur balance … Que le paysage idéologique serait simplifié et le combat facilité s’il n’y avait que des propagateurs d’idées malsaines que de ce type …

  129. Mézigue says:

    @ Collectif Conspis hors de nos vi[ll]es
    Qu’après la longue et claire explication donnée ci-dessus à propos des qualités du livre consacré aux idées de Dieudonné et à son « réseau », la personne qui signe « François » continue à pérorer prouve qu’on peut rien pour lui …

  130. john says:

    Des lois définissent ce qui peut être dis ou non, hébergé ou non, sur un site internet. Ici le site des hommes qui « se foutent des lois » les respectent scrupuleusement. C’est peut être une coïncidence mais je m’étonne de vous entendre dire « Nous on s’en fout des lois ». Votre site a un ensemble de règles qui respectent l’ensemble des lois c’est juste un fait et c’est une bonne chose selon moi. Je ne comprend pas ce qui vous étonne.

  131. « Contrairement à ce que vous dites vous attachez une attention particulière à respecter la loi. Par exemple la structure de ce site en témoigne » : ??????

  132. john says:

    Non non, je dis juste que c’est une perte de temps propre à internet. Les gens sont derrière un ordinateur, il se sentent en sécurité donc insultent plus facilement que dans la vraie vie. Tout le monde y a succombé un jour, la plus belle preuve d’intelligence selon moi dans une telle situation est d’ignorer ou de censurer le message car dans 99% le dialogue insultant n’aboutie pas au résultat initial voulu à savoir une personne convaincue par l’autre ou les deux personnes trouvant un juste milieu.

  133. john says:

    Il existe des juifs anti-sioniste. Comme je vous l’expliquais l’élite juive possède selon lui un pouvoir d’influence que les autre communautés ne possède pas, ce qui justifie sa focalisation. Je ne partage pas totalement ce point de vue mais je ne le considère pas raciste pour autant(pour les raisons évoquées précédemment). Alain Soral appuie sa démonstration par de nombreuses allégeances des dirigeants à cette communauté(ministre invités au Crif, Crif au parlement européen, influence du lobby juif américain sur les présidents) mais je n’ai pas vérifié si les autres communautés(chrétienne/musulmane…)ne procédaient pas de la même manière. Quoi qu’il en soit je ne considère pas la problématique comme raciste ou non.

    Contrairement à ce que vous dites vous attachez une attention particulière à respecter la loi. Par exemple la structure de ce site en témoigne. Vous vouliez sans doute dire que les lois actuelles ne vous conviennent pas. C’est aussi un constat d’E&R qui relaie les actions d’Etienne Chouard.

    Si vous vouliez dire que vous prônez les vertus d’un monde sans loi…je n’y crois tout simplement pas sans hélas pouvoir argumenter. De même que je ne crois pas que le racisme puisse être combattu sans lois définies dans ce but, sans que les victimes n’aient des moyens de recours.

    J’ai lu votre lien sur le « démontage du Soralisme » et je suis d’accord avec de nombreux points. Il y a des contradictions dans le discours d’Alain Soral. Mais je reste convaincu qu’un bon nombre de ses raisonnements sont pertinents et cohérents. Et je m’étonne du parti pris de l’auteur de ces textes. Je suis étonné qu’un auteur(qui je suppose se prétend impartial) ne trouve pas une seule vérité dans tout ce que dis Alain Soral.

  134. Mais oui, c’est ça. Les pauvres chéris, ils sont victimes de leur jeunesse. Tendons-donc l’autre joue, pendant qu’on y est !

  135. En quoi Soral dénonce la seule « élite de la communauté juive » et non cette communauté dans son ensemble ? Il parle communément des « sionistes » pour ne pas parler des Juifs, et cela sans faire aucun distinguo au sein de ces deux catégories. Mais admettons : dès lors, pourquoi s’intéresse-t-il à cette « élite »-là en particulier ? Toute forme d' »élitisme » (ou de domination) devrait être à abolir, non ? Cette focalisation sur une petite partie de la classe dominante en fonction de son appartenance réelle ou supposée à une communauté culturelle et religieuse particulière est en soi suspecte et porte en elle les germes du racisme. D’autant que la figure des « élites juives » dominant le monde est un classique de l’antisémitisme.

    Ajoutons à cela que nous parlons bien là d’un type qui a co-fondé le Parti antisioniste, qui est en réalité un parti antisémite, et qui fricote avec Marine.

    Sinon, qui vous a parlé de procès ? Nous on s’en fout des lois, on est contre l’Etat.

  136. john says:

    Pourriez vous préciser à qui s’adresse le bras d’honneur de l’image associée à votre profil « Collectif Conspis hors de nos vi[ll]es »? La encore je vous prierais d’excuser les sympathisants d’E&R pour leur insultes, la plupart sont jeunes, il ne tient qu’à vous de les ignorer.

  137. On pourrait rajouter aussi : culte de la personnalité. Pour le reste on maintient, ces faits sont documentés chez nous ou ailleurs (cf. les liens de Mézigue vers LMSI entre autres).

    Pour un démontage du soralisme, voir par exemple : http://idiotsutiles.blogspot.com/

  138. Il y a déjà eu des tas d’enquêtes et de textes critiques sur BHL. Du coup ses réseaux et son pouvoir d’influence sont largement connus et n’ont rien de mystérieux. On ne voit pas bien l’intérêt d’en rajouter…

  139. john says:

    Je comprend votre réponse. Voilà ce que je voulais dire dans ma réponse par exemple concernant le racisme: Lorsqu’Alain Soral dénonce l’élite de la communauté juive parlant pour son ensemble, cela perd selon moi toute connotation raciste car il juge un comportement humain quelque soit sa confession, son appartenance à une prétendue « race ». Le raisonnement est applicable à n’importe qu’elle communauté. Il pourrait s’agir de gens aimant une certaine musique ou un sport. J’explique sa focalisation sur la communauté juive par le rôle qu’elle occupe au moyen-orient contrairement à une quelconque communauté liée à un sport ou une autre communauté religieuse ayant moins d’impact sur les intérêts économiques(le bouddhisme par exemple).

    J’attend à présent que vous répondiez de manière raisonnée au contradictions que je vous ai soumises.
    Concernant le faible nombre de procès gagnés à l’encontre d’Alain Soral qui tient selon vous des propos antisémites, homophobes et sexistes. Je ne vois que deux réponses logiques possibles : Alain Soral corrompt les juges(vous êtes libre de soutenir un telle idée bien que j’ai du mal à l’imaginer), ou alors les lois ne sont pas assez strictes. Il faudrait dans ce dernier cas lister les lois que vous considérez comme inopérantes et démontrer leur absurdité.

  140. john says:

    Au risque de vous décevoir je ne m’excuserais pas concernant mes prétendues ignorances sur des connaissances élémentaires.

    « considérer qu’une paranoïa serait « « justifié » (sic) »(sic) ne parle pas en faveur de vos facultés intellectuelles ». Oublions cette unique prétendue faute d’orthographe et focalisons nous sur le débat d’idée si vous le voulez bien. Je ne dis pas que la paranoïa est justifiée parce qu’une transparence totale et absolue est impossible. Je dis que le niveau de transparence actuelle encourage très largement l’internaute à s’informer auprès de site décrivant des conspirations(vrais ou fausses). Pour donner un exemple concret : Le peuple français est informé régulièrement de ses problèmes de déficit publique d’une part, et une guerre coûteuse contre la Libye est déclenchée d’autre part(ayant officiellement un but humanitaire). Les intérêts économiques de cette guerre ne sont donc pas affichés publiquement par nos représentants. Je pense que si ils l’avaient été, une grande partie des gens cherchant des explications sur le déclenchement de cette guerre ne l’auraient pas fait et se seraient contentés de la version officielle décrivant les intérêts nationaux. Ainsi selon moi, le manque de transparence favorise la paranoïa. La transparence permettant à la population de donner un sens aux évènements, une cohérence.
    Si c’est ce que vous souteniez, je suis d’accord sur le fait qu' »une transparence totale et absolue ne peut jamais être atteinte », je considérerais même cela comme nocif à un certains niveau. Je dénonce ici seulement un manque de transparence.

  141. Julien says:

    A propos de BHL vous passez à côté de l’essentiel, le type a ouvertement dépassé Jupé pour vendre la belle intervention en Lybie à Sarkozy et vous continuez à dire qu’il est insignifiant. Vous avez pourtant l’air conscient (dans une certaine mesure du moins) de « ses réseaux d’influence », à partir de là est-ce que vous ne devriez pas vous demander d’où il tient ce pouvoir et jusqu’où il va? Ce n’est pas plutôt là-dessus que vous devriez enquêter ? Mais c’est vrai qu’il est nettement plus facile de chercher des poux à Dieudo ou Soral, et en plus à l’arrivée ça peut vous ouvrir des portes, y a moyen de faire quelques petits billets les gars, c’est bien de rester pragmatique en temps de crise et de couvrir vos arrières. Et merci aussi pour votre brillante démonstration plus haut sur la figure du diable, vous venez en effet en 2 lignes de montrer votre supériorité intellectuelle et spirituelle (et votre mépris) sur des milliards de croyants à travers les époques, vous étes apparemment un immense esprit que notre époque doit à tout prix découvrir!

  142. Ce qui est incroyable chez les fascistes d’E&R c’est de ne jamais s’assumer comme tels.

    -ils ne sont jamais fachos oui mais quand même un peu.

    -ils ne sont jamais réacs, sexistes, homophobes, antisémites oui mais quand même un peu.

  143. john says:

    Je suis conscient que le nazisme n’est pas la seule forme possible de l’extrême droite. Je fais référence à ce mouvement car c’est seulement moi ce que la plus grande partie des gens se représente lorsque l’on emploie ce terme.

    Ce qui me dérange dans la qualification d’extrême droite d’E&R dont vous semblez donner une description très précise:
    racisme: Je m’attendrais à trouver exclusivement des vidéos dans lesquelles Alain Soral appelle à des sanctions, un rejet de l’ensemble d’un peuple selon sa confession religieuse, son pays. Or je trouve de nombreuses vidéos ou il divise par exemple la communauté juive entre ses dirigeants(contre lesquelles il semble effectivement avoir de la haine) et une partie majoritaire à laquelle il reproche seulement de laisser ses dirigeants parler en leur nom.
    homophobie: De la même manière, il dénonce les gens homosexuels qui se réclament illégitimement de la communauté toute entière et en déforment l’image. Il précise dans certaines vidéo qu’il lui est complètement égal qu’une personne soit homosexuel ou hétérosexuel dans sa vie privée. Je m’attendrais à ce qu’il appelle à l’exclusion des homosexuels de la société si il était homophobe.
    sexisme: sa critique des mouvements féministes ne ressemble en rien à un comportement sexiste de mon point de vue. Je trouve que son analyse consistant à dire qu’il est plus facile d’être féministe selon son niveau social est très pertinent. Selon moi un point de vue sexiste consisterait à s’opposer à l’égalité homme-femme par rapport à la loi et je ne l’entend pas soutenir une telle idée.
    nationalisme: Je suis d’accord
    corporatisme : Je suis aussi d’accord.

    Les trois première idéologies lui sont donc selon moi attribuées à tort. Je ne dis pas que certains visiteurs du site E&R ne partagent pas ces idéologies, je pense qu’il sont très largement minoritaires.

    Enfin ce qui me dérange dans l’idée que E&R soit un mouvement d’extrême droite prônant le racisme, l’homophobie et le sexisme: je ne comprend pas que les personnes soutenant cette thèse ne parviennent pas à porter des actions en justice menant à la ruine du mouvement. Son dernier entretien à été vu 50000 fois sur youtube. Sans intenter une action en justice, il ne tient qu’aux détracteurs de ses idées, de les contredire une par une dans un texte ou une vidéo argumentée afin de ridiculiser les sympathisant E&R. Je trouve hélas peu de procès gagnés contre Alain Soral et peu de texte/vidéo argumentées contre lui.

    Merci en tout cas pour votre réponse argumentée.

  144. Drôle de pseudo on est pas contre le diable chez Dieudo.

  145. fernandsatan says:

    Quenelle de Lyon ?

  146. Laurent says:

    L’avez-vous lu gratuitement ?

  147. Thomas says:

    La Russie dans l’axe du Bien, on croit rêver.

  148. Thomas says:

    Qui se sent morveux se mouche.

  149. Thomas says:

    Vous êtes celui qui distribue les bons points, c’est ça ?

  150. Dites donc, restez poli. Personne ne vous insulte ici.

  151. Il est édité par une maison d’édition militante et n’est pas disponible en PDF.

  152. YverNol says:

    Conspirationniste ou pas, quelle importance. Le conspirationniste a autant de choses à vous apprendre que vous pourriez lui en apprendre. Regardez vous. Vous avez fini, malgré vous, par vous convaincre que vous étiez un genre d’élite, des gens frappés par le syndrome de raison. Encore une fois, la meilleure chose que vous avez à faire est d’en rester à ce que vous êtes réellement, de prendre cette notion dans son entièreté , de l’accepter, et de vous en servir pour avancer, y compris avec les gens dont l’opinion diffère de la vôtre. Vous ne vous respectez pas, comment pourriez vous respecter qui que ce soit d’autre ?

  153. dcal says:

    Le pouvoir des gens de « la galaxie Dieudonné », admirateurs conspirationnistes compris est immense bien-sur, bien-sur.
    Quant à Al-jazira, je vous rapelle que le Quatar faisait partie de l’alliance occidentale contre la Libye, et qu’elle s’y associera aussi contre la Syrie. Enfin, cette fois les Russes ne laisserons pas fairent…
    Ah mais peut-être ne saviez-vous pas qu’Al-jazira est une chaîne quatariote..!?

  154. dcal says:

    Qui parle de complot a part vous Thomas. Mais renseignez vous bordel.
    Israel un petit pays? oui pour le nombre d’habitant mais surement pour la puissance militaire, encore moins pour la puissance financière. Quand à la puissance de lobbyng…
    L’AIPAC, le CRIF, ça vous dit quelque chose? Encore ce ne sont les plus connues des officines pro-israeliennes.
    La Syrie est un petit pays oui et menacé par les bombes démocratiques. Et avec votre soutien d’imbéciles heureux comme vous. Vous êtes d’une ignorance qui me laisse sans voix.
    Comme disait Brassens: « quand les cons sont braves, ça n’est pas très grave… », mais vous êtes un con dangereux, comme il y en a beaucoup malheureusement. J’abandonne, vous êtes décidément des débiles.
    Ca se prend pour un révolutionnaire, et ça abonde dans le sens des puissants. C’est pitoyable!

  155. Laurent says:

    (et à ce propos pourquoi est-il payant)

  156. Laurent says:

    Bonjour,

    Où peut-on télécharger le PDF du livre ?

  157. Tout à fait. Sans compter que tous ces faits concernant BHL sont largement connus, c’est un peu tirer sur l’ambulance. Et puis il n’est pas le seul à avoir des réseaux d’influence : c’est le propre de la classe dominante. Aux mains des conspis, BHL devient une sorte de figure repoussoir mythologique sans grand rapport avec ce qu’il est dans la réalité : un pauvre type imbu de lui-même. C’est un peu comme le diable chez les croyants des religions du Livre. Là encore, on rejoint la pensée religieuse.

  158. Encore des propos homophobes et des histoire de « quenelles dans vos p’tits cul » : tricard.

  159. shozer says:

    putain merci dcal !!! je suis tout à fait d’accord………..!!!!!!!!!!!!!!! je rajouterai HEUREUSEMENT qu’il y a un Dieudo dans notre pays…… quenelle de 130 dans vos p’tits culs les copains !! votez Biquette !!

  160. Thomas says:

    Bon sang que vous avez raison dcal ! Il me suffisait de passer plus de temps sur Internet et Dailymotion pour enfin identifier le complot du nouvel ordre mondial. Vous parlez de bêtise mais vous rendez-vous compte du ridicule de vos propos ?

  161. Thomas says:

    « En fait je viens de comprendre que vous réfléchissez de travers parce que vous partez d’un postulat de base qui est faux. Vous n’avez pas identifié la puissance dominante sur cette planète. »

    Je fais cette même observation.

    « Vous croyer que la puissance de feu médiatique d’un petit pays comme la Syrie peut rivaliser avec les CNN, al-jazira et autre i-télé ou France 24. »

    Vous ne manquez pas de culot ! L’argument du petit pays marche avec la Syrie mais quand ça concerne Israël vous voyez de suite une tentative d’enfumage de l’opinion. Ce qui est bien le cas.
    Et pour al-jazira désormais inclut dans votre bal des puissants, c’est à se tordre de rire. C’est la nouveauté conspi de 2011 (avec le martyr Khadafi).

    « et vous pourrez enfin mener un combat anti-fasciste efficace.  »

    Entièrement d’accord ! Et ce fascisme national-révolutionnaire concerne très justement les gens de « la galaxie Dieudonné », admirateurs conspirationnistes compris.

  162. dcal says:

    Ils n’ont absolument pas identifié les réseaux de pouvoir qui dominent notre monde. Voilà pourquoi il y collaborent. Par betise, simplement par betise…
    Il faut s’interesser au travail de mr Asselineau pour voir que parmis ces « grands combattants anti-fasciste », il y en a quand même qui savent très bien ce qu’ils font.
    Dénigrer systématiquement toute resistance authentique. Va leur expliquer ça, ils sont butés comme des pucelles éffarouchées…

  163. dcal says:

    @mezigue et @thomas
    En fait je viens de comprendre que vous réfléchissez de travers parce que vous partez d’un postulat de base qui est faux. Vous n’avez pas identifié la puissance dominante sur cette planète.
    A propos du régime syrien par exemple. Il est victime d’une propagande massive visant à le destabiliser, ce qui ne veut pas dire que lui-même ne pratique la propagande, mais en quoi celle-ci nous intoxique t-elle? Nous y avons très peu accès. Par contre les médias dominants, dans cette union sacré du fric « USA/Israel et Monarchie du golf » nous abreuvent de mensonges quotidiennement. C’est donc en priorité ceux-là qu’il faut s’attacher à démonter. Vous croyer que la puissance de feu médiatique d’un petit pays comme la Syrie peut rivaliser avec les CNN, al-jazira et autre i-télé ou France 24. Franchement c’est ridicule.

    C’est vrai que « abondez dans le sens de la majorité » ne veux pas dire grand chose. Vous abondez dans le sens des dominants, soi par bettise parce que comme je l’ai dit vous ne les avez pas identifié, soi par collaboration, ce qui parait contradictoire avec l’esprit révolutionnaire qui fonda la CNT.
    Sinon je ne fréquente pas le site de Jean Robin, il ne m’intéresse pas.
    Voilà, tout ce que je peux ajouter, c’est de vous conseiller la lecture de « Comprendre l’Empire », ça vous éclairera quant à l’articulation des reseaux de pouvoir, et vous pourrez enfin mener un combat anti-fasciste efficace. Et non pas contre-productif comme c’est le cas actuellement.

  164. Thomas says:

    N’ayant pas lu l’ouvrage et n’ayant donc aucun argument critique à lui opposer, il ne vous reste qu’à pérorer sur le choix journalistique de l’auteur. Et par ailleurs tout ça pour quoi ? Ce dernier aurait interviewé Dieudonné que vous auriez sans doute expliqué qu’il déforme les propos ou qu’il n’en comprend pas les réponses.

  165. Quels oublis ? Encore une fois : avez-vous lu le livre et pouvez-vous dès lors nous citer des exemples précis d’oublis, d’inexactitudes ou de « raccourcis insultants » qui feraient de cet ouvrage un travail bâclé ? Où sont les supposées « manipulations » et les supposés mensonges ? Si vous ne pouvez rien citer de précis, vos affirmations n’ont aucune valeur.

    A part ça, demander directement son avis à Dieudonné est d’un intérêt limité : celui-ci s’exprime suffisamment sur le web pour qu’on ait une très bonne connaissance de ses opinions sur tout un tas de sujets. Encore une fois : il dit publiquement des conneries, inutile de venir pleurer ensuite que les gens puissent s’en offusquer. Faut assumer.

    Sur la sélection des informations : c’est le B-A Ba du métier de journaliste, mais aussi de sociologue ou d’historien. L’essentiel étant de justifier ses choix éditoriaux (afin que le lecteur puisse en tenir compte) et de ne pas diffuser de fausses informations. Or, ce livre se plie bien à ces deux règles : on sait d’où parlent les auteurs et quel angle ils ont choisi et ils ne diffusent aucune fausse information (à moins que vous ne nous prouviez le contraire).

    Pour conclure : il faudrait donc écouter les dénégations de Dieudonné concernant son antisémitisme ou ses liens avec l’extrême droite alors que nombre de ses déclarations et de ses actes les contredisent. S’il s’agissait de n’importe quel homme politique de la sphère dominante confronté à des accusations graves qu’il rejette, vous le traiteriez sans doute d’hypocrite. Pourquoi quand il s’agit de Dieudonné, homme politique lui aussi, faudrait-il considérer qu’il est en tous points sincère et jamais capable d’hypocrisie ? Et comment dès lors justifier ses contradictions (s’il est tout aussi sincère quand il dit « blanc » et quand il dit « noir », comment faire le tri ?) ? C’est là qu’on rejoint la pensée religieuse, qui consiste précisément à faire le tri, dans la lecture des textes sacrés, entre les contradictions.

    En réalité, dans votre défense de Dieudonné, vous sélectionnez vous aussi les informations qui vont dans votre sens et éludez les autres. Pire : alors que les auteurs du livre donnent les sources permettant de vérifier tout ce qu’ils affirment, vous vous niez l’existence chez lui de prises de positions d’extrême droite et antisémites et ne retenez de l’histoire que ce qui vous arrange, en tordant la réalité au besoin (c’est à dire, pour résoudre la contradiction, en pensant par exemple que quand Dieudonné fait une déclaration antisémite difficilement niable, ce n’est pas vraiment ce qu’il a voulu dire, en dépit de l’évidence) et sans jamais citer vos sources. Nul besoin de savoir, il suffit de croire : là encore, on rejoint la pensée religieuse.

  166. Thomas says:

    « Quand au mot « antisémite », il me fait bien rigoler maintenant tan il ne veut plus rien dire. Dans la vraie étymologie du terme il est sensé parler de tous les peuples sémites, donc les Juifs ET les Arabes. »

    Dans la vraie histoire, depuis des siècles les premiers sémites sur le continent ont été les Juifs. D’où l’origine du terme. Mais ça ne vous intéresse pas de le savoir, il vous faut recaser l’antienne du complot émanant du « peuple élu. » N’ayez crainte, on dira alors désormais que vous êtes Antijuif. Au fait Juif ne signifie pas toujours un pratiquant de la religion Juive. Je préfère préciser, ça nous évitera une remarque stérile de plus.

  167. Propos homophobes : on vous vire.

  168. Mézigue says:

    Ça y est LeLion rugit … mais ce ne sont que des petits filandreux bêlements ridicules, confus et plaintifs …

    PS : Il faut que vous soyez particulièrement indigent sur le plan intellectuel idiot pour croire qu’une réponse ferme à vos commentaires idiots nécessitent deux heures de réflexion …

  169. Bien sûr, les peuples sémitiques incluent aussi les Arabes. Il n’empêche que dans son acception courante, « antisémitisme » désigne spécifiquement le racisme antijuif. Ce mot a toujours eu ce sens, que vous le vouliez ou non. On peut bien sûr toujours remettre en cause le sens d’un mot, mais pas sur de mauvaises bases.

    Vos références aux « sioniste (sic) dans le but de rallié le plus de personne à leur cause et de légitimé leur projets et leurs actions politique » et au fait que « ce qui me fait encore plus rire c’est le fait que l’on parle d’antisémite quand on s’adressent au juif et que pour tous les autres peuples on ne parle que de simple racisme. Comme si on était dans l’obligation d’utiliser un terme spécifique spécialement pour le « Peuple élu » «  nous semble bien douteuse. Elle est d’ailleurs fausse : bien des mots existent pour désigner les différentes sortes de racisme. Par exemple : islamophobie, négrophobie, germanophobie, etc. Cela dit, si tous les racismes reposent sur les mêmes mécanismes, le racisme antijuif à des ressorts historiques, culturels et religieux spécifiques qu’on ne peut nier, comme c’est aussi le cas d’ailleurs pour le sautres formes de racisme.

    Vous concluez : « Une idée bien évidement répandu par la pensées sioniste, moi j’appelle ça de la paranoïa de persécution » : « paranoïa de persécution » est un terme dieudonniste et antisémite qui ne recouvre pas vraiment de réalité, hormis dans la tête de Dieudonné. Il vise également à relativiser l’ampleur de la tragédie de l’Holocauste (négationnisme), au motif d’une supposée hiérarchie des souffrances. Or, ce n’est pas parce que d’autres peuples ont subi des crimes contre l’humanité (Noirs d’Afrique avec l’esclavage, Palestiniens aujourd’hui), et ce n’est pas parce que les dirigeants d’un Etat se réclamant du sionisme et du judaïsme sont responsables de certains d’entre eux que cela doit nous conduire à nier l’importance de la Shoah. Et puis « la pensée sioniste », comme vous dites, comprend de nombreux courants : il faudrait déjà faire le distinguo avant de prononcer de tels jugements à l’emporte-pièce.

    Quoi qu’il en soit, au prochain commentaire ambigü sur les Juifs, on vous vire.

  170. LeLion says:

    Et toi Mézigue, à part mettre deux heures pour rédiger une réponse soutenue en vocabulaire pour nous faire croire à un semblant d’intelligence, n’en as tu pas ras le bol de tes jeux de mot empruntés au philosophe milliardaire dont je ne citerai pas le nom ?
    Je ne vois pas dans mon commentaire une once d’apologie que ce soit pour l’un ou pour l’autre de tes ennemis jurés, mais tu es tellement perspicace, puisque probablement de race supérieure, que tu as réussi à démasquer mon ignoble penchant à écouter des gens dont le boycott médiatique semble révéler une certaine forme de vérité dérangeante pour l’Ordre établi .
    Je me fous royalement du niveau de vie de ces gens qui vous procurent de l’urticaire, à tel point, que vous en fassiez des conférences ou plutôt, au vu de votre niveau d’intolérance et de propension à la transhumance, devrai-je dire des partouzes sodomites ( et oui, tu as raison le mot m’est cher ), dans lesquelles vous vous asticoterez le bout en récitant des versets sataniques probablement tirés des grands prêches exercés dans diverses loges maçonniques !
    Là où tu as tort, ne t’en déplaise, c’est que tes histoires de brun-rouge que tu cites à tout bout de champ comme gage de ta grande connaissance politicienne, et bien je m’en fous comme de votre congrégation d’ovins à la mentalité plus qu’étroite ! Je suis, autant politiquement que religieusement, complètement athée ! Il y a bien longtemps que je ne crois plus aux balivernes des uns et des autres et je reste stupéfait de voir qu’il y a quand même des pauvres types qui veulent chasser de leurs villes, comme aux plus grandes heures de la colonisation israelienne, des gens qui ne souhaitent pas avaler la purée mensongère autant que grotesque qu’on leur sert dans meRdias collabos !
    De plus, tu te considères comme un antifasciste ? Tu n’es pas sérieux ? Tu devrais te pencher sur la définition fondamentale du terme et non sur la littérale ! Tu es certainement plus fasciste que nous ne le sommes ! Mais c’est bien là votre faiblesse, la force de vos convictions ridicules et des tiennes plus particulièrement, toi qui est le reflet parfait, à travers tes commentaires, de ce qui me fait détester les gens que tu cautionnes ! La décrédibilisation de vos opposants, la victimisation permanente et la diabolisation de toute personne ayant un discours que VOUS jugez radical mais qui en fait l’est bien moins que les vôtres, telles sont vos armes dérisoires qui bientôt n’auront plus cours tant les gens en ont ras le bol de vos méthodes et de vos larmes de crocodiles !
    Alors oui tu as raison et une fois n’est pas coutume, je ne suis pas un bête mouton et oui je préfère les sarcasmes et le second degré de Dieudonné au taillage de pipe de Drucker ainsi qu’au consensuel débile d’un Gad Elmaleh ou pire d’un Dany Boon !
    Qu’il en soit ainsi …

  171. François says:

    Expliquer-moi comment s’appelle le fait de choisir méticuleusement de parler que de certaine déclarations et de certaine actions d’une personne tout-en en oubliant volontairement d’autres ?? De plus sans même demander l’avis directement à la personne concerné ?? Moi j’appelle ça de la manipulation. Enfin tout du moins une tentative de manipulation, car il faut vraiment être naïf pour gober les raccourcis insultant se trouvant dans ce livre.

  172. « j’ai bien compris que ce livre étais un avis personnel sur une personne et sur ses choix » : du tout : loin d’un « avis personnel », il s’agit d’une enquête extrêmement argumentée, vérifiée et vérifiable par tout-e un-e chacun-e (oui : même par vous !) sur une personne mais surtout sur ses réseaux (la personne en question étant au centre des réseaux d’une certaine extrême droite antisémite, elle est prise comme point de départ par les auteurs pour leur enquête, qui est loin de se limiter au seul Dieudonné).

  173. Thomas says:

    Youtube… forcément.

  174. « En sortant les phrases de leur contexte on leur fait dire exactement ce qu’on veut » : peut-être, mais alors, les auteurs ont donné toutes leurs sources : libre à chacun-e d’aller vérifier le « contexte ». Et puis c’est un argument un peu facile : ce livre fournit des faits et des citations de manière détaillée, en les remettant précisément dans leur contexte et même en nuançant (hé oui !) quand c’est nécessaire. Mais l’avez-vous seulement lu ?

    Par ailleurs, en matière de « manipulation », merci, mais on a déjà lu des tas de choses sur le sujet beaucoup plus pertinentes que les délires dieudonnesques. Et puis ce n’est pas parce que les « grands » médias « manipulent » l’information que les « petits », surtout lorsqu’ils sont soralo- ou dieudo-compatibles, ne font pas de même. Les Meyssan, Bonnet de Soral, Dieudonné et compagnie sont même des as en matière de « manipulation » de l’information.

  175. François says:

    Tout à fait !
    Il est évidement beaucoup plus facile et plus lâche de s’attaquer à Dieudo qu’aux réels voyou criminels de notre monde. Dénigrer à ce point des personnes comme cela relève tous simplement d’une collaboration aux services des intérêts du pouvoir qu’elles soit volontaire ou non.

  176. dcal says:

    En sortant les phrases de leur contexte on leur fait dire exactement ce qu’on veut.
    Une telle ignorance sur les méthodes de manipulation, vous êtes vraiment au degré zero de la reflexion politique.
    La grande force de Dieudonné, c’est de garder son calme devant une telle mauvaise foi.
    Prenez au moins le temps de regarder ce film: http://www.youtube.com/watch?v=eXzfSN07ISw
    Un petit cours vite fait de manipulation.
    Vous avez vraiment tout à apprendre

  177. François says:

    *Oui j’ai bien compris que ce livre étais un avis personnel sur une personne et sur ses choix.
    Il est en aucun cas une démonstration de ce que l’auteur semble affirmer.
    Tous simplement parce qu’il est très facile d’interpréter ce qui est dit par une personne de la façon que l’on veut en essayant d’amener le lecteur vers une idée préconçu tout en omettant volontairement d’autre citations et d’autres informations sur la personnes accusé qui discréditerais alors directement la pensés voulant être démontré.

  178. dcal says:

    Ca me fait mal de voir que pendant que certains se battent avec leurs petits moyens, leur humour, leur intelligence, leur capacité de travail, contre la violence impériale que l’on voit tous les jours à l’oeuvre. Violence faite au peuple par le chômage de masse et la guerre.
    A la CNT on leur tappe dessus plutôt que de s’en prendre au vrai pouvoir, qui est la vraie extrème droite: les neo-cons et consort.
    Lâcher le le Dieudo bordel. Pourquoi salir la réputation de ceux qui s’oppose au risque de leur vie à la veritable violence, la violence de l’empire militaire et financier.
    Reveillez vous les gars, salir la Résistance comme vous le faîtes est soi une imbécilité, soit une collaboration.
    J’ai du mal à comprendre votre combat. Je sais pas qui est ce M Briganti, mais avant même de commencer son enquête, il savait déjà ou il voulait en venir: Salir ceux qui représentent l’opposition, la vraie.
    Reveillez vous!!!!!

  179. Mais ce livre repose que des prises de positions publiques et des citations de Dieudonné et ses amis eux-mêmes ! Et il donne toutes les sources pour que chacun-e puisse aller vérifier par lui-elle-même. On ne sait vraiment pas ce qu’il vous faut de plus. Ce n’est quand même pas la faute des auteurs du livre si leur sujet d’enquête à les opinions qu’il a, et qu’il assume largement et publiquement d’ailleurs !

  180. François says:

    Si l’enquête étais vraiment sérieuse sur le cas Dieudonné, elle consisterais à demander son avis, son opinion, ses réelle intention politique à la personne concerné. De même pour ses proches et ceux qui le côtoie et le connaissent certainement mieux que vous. Hors là ce n’est pas du tout le cas. Donc vous avez le droit d’avoir votre avis sur la question mais il est bien évidement loin de la réalité. la réalité étant son entourage, ses proches, ses connaissances.

  181. yean yacques says:

    désolé , comme je l’ai dit j’ai fait mon enquete (comme tous les fans …normal , ?) et bon trouve un autre gugusse qui va lire ton livre et pas lire les autres , ou voir un reportage recommandé et pas un autre trop genant …
    enfin on s’est compris …tu sais que je sais et c’est comme ca , on arrete de tourner autour du pot ,
    ca ne sert a rien , fait ton taff .

    Dieudo il est invité a cette reunion ? le contraire ne metonnerais pas .

    Tcho tcho a tous !

  182. François says:

    Alors pour les amalgames, il semble évident que ce livre tente de discréditer Dieudonné et mettant tous les « négationnistes, conspirationnistes, « rouges-bruns », vieux routiers de l’extrême droite, fondamentalistes musulmans » dans le même sac… Si vous ne le comprenez pas je vous laisse allé relire la définition du mot.

    Il est également clair que assimiler Dieudo à tous ces groupes de divers idées et divers opinions politiques en se basant sur le fait qu’il soit allé à leur rencontre (en n’ayant jamais affirmer partager leurs idée d’ailleurs), ne sont que des sous-entendu pour l’accusé « d’antisémitisme ».

    Pour ce qui est des « ambitions politiques et électorales et des soutiens puissants » dont vous semblez être persuader, notamment du côté de l’Iran, sachez que sa rencontre avec Mr Ahmadinejad est principalement en rapport avec le fait qu’il s’est vue accordé un financement pour un projet de film sur la traite négrières qu’il n’a bien évidement pas pu obtenir en France, et pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé depuis de nombreuses années. Il faut croire que le sujet ne plait pas en occident.

    Vous semblez donc oublier que Dieudonné est avant tout un humoriste, un comédien et absolument pas une homme assoiffé de pouvoir aux ambitions politiques dangereuse comme vous le soutenez.

    Quand au mot « antisémite », il me fait bien rigoler maintenant tan il ne veut plus rien dire. Dans la vraie étymologie du terme il est sensé parler de tous les peuples sémites, donc les Juifs ET les Arabes.
    Un mot donc bien détourné, utilisé et répandu par les sioniste dans le but de rallié le plus de personne à leur cause et de légitimé leur projets et leurs actions politique. Ce qui me fait encore plus rire c’est le fait que l’on parle d’antisémite quand on s’adressent au juif et que pour tous les autres peuples on ne parle que de simple racisme. Comme si on était dans l’obligation d’utiliser un terme spécifique spécialement pour le « Peuple élu ». Une idée bien évidement répandu par la pensées sioniste, moi j’appelle ça de la paranoïa de persécution.

  183. Et comment les « fans » ont-ils fait leur enquête ? Ca ne devait pas être bien sérieux tout ça…

    A part ça, les médias dominants ont eux-mêmes assez peu enquêté sur Dieudonné, se contentant d’alimenter la polémique en relevant ses « dérapages » (c’est plus vendeur mais peu pertinent).

    Ce livre constitue la première véritable enquête sérieuse sur le cas Dieudonné.

  184. yean yacques says:

    Tout les fans de Dieudo dés l’affaire Fogiel en le traitant d’antisemite n’ont pu se contenter d’encaisser cette accusation comme aquise . Ils ont fait leur enquete (j’en fais parti …) et la c’est l’horreur , on s’appercoit que l’on s’est fait manipulé et que c’est chose habituel , et plus on cherche, plus on voit les manipulations propagées par les medias dominants . A qui appartiennent ils ? ….ah d’accord …

    Mais peut etre que celui qui croit que les medias sont parole d’evangile , est peut etre plus heureux , car bien heureux sont les ignorants …

    Non les vrais fans ont compris par eux meme ! , … et le reste ,ils sentent comme un arriere gout de p…. qui les énerve , et finissent aussi par regarder , ecouter ,lire a se faire leur propre enquete , au lieu d’acheter un bouquin qui te dit  » ca ,c’est pas bien pour toi !  »

    mouton ou pas mouton …

  185. Thomas says:

    « à la pensée religieuse, celle qui définit avant même toute reflexion ce qu’est le bien, ce qu’est le mal. »

    Avant toute réflexion, je suis bien d’accord avec ça.

    « A. Soral est un homme voilà tout. »

    Et pareille tautologie semble être suffisant pour ses disciples un peu simples d’esprits.

    « Réfléchir selon ces catégories c’est réfléchir selon les catégories du système. Quant on se prétend subversif, on ne cite pas ce genre de références dictées par le haut.
    Remettez-vous en question! »
    Et vous donc ! Comme toujours les disciples évitent de répondre directement. Sa sociologie est bidon ? On expliquera que c’est un mot qui ne veut rien dire.

    Enfin je vous rappelle que « l’homme » Soral se revendique de toutes ces catégories et bien plus encore. Mieux : il était dans le système, c’est-à-dire Showbiz, télévision et partis politiques encore aujourd’hui.

    « Vous dites être sceptique et avoir l’esprit critique, mais vous abondez dans le sens de la majorité. »

    Remarque absurde. Comme si penser hors des clous signifiait avoir toujours raison. Et idem dans le sens contraire.

    « A propos des mensonges médiatiques je vous conseille l’exellent travail de M. Colon »

    Je m’intéresserai sérieusement aux « médiamensonges » de Colon le jour où il saura aussi nous parler de ceux du régime, Syrien et j’en passe.

  186. Thomas says:

    Boniface, le plagieur d’Acrimed ?
    BHL est insignifiant dans le sens où personne ne se souviendra de lui à sa mort, si ce n’est pour s’en moquer.

  187. Mézigue says:

    Non, non, vous faites erreur mon Bon Dcal ; vous ne m’aviez pas déjà dit que vous êtes un ouvrier du bâtiment. Pourriez-vous être plus précis. Dans quel corps de métier exactement (maçonnerie, électricité, etc) ?

    A ce propos, apprenez, mon Cher Dcal, que ce n’est certainement pas moi, souvent traité « d’ouvriériste » par des petits pédants, qui dénierais aux ouvriers la capacité de réfléchir.

    Je vous assure que je vous ai lu attentivement mais je ne sais pas très bien à quoi vous voulez que je réponde. De plus vous semblez si érudit en conspiration, en « paradigme post-nuremberg qui est un mensonge », en « mythification de l’Histoire », en se faire « traiter de négationistequi sera un reflex religieux visant à excommunier », etc, etc, que j’ai peur de dire des bêtises…

    Vous n’avez pas répondu à mon aimable conseil d’aller développer vos brillantes idées auprès de Jean Robin. C’est quelqu’un de très ouvert savez-vous. Il a, par exemple, invité récemment sur son site un authentique nazillon mythomane et s’il n’était pas dans un rapport amour/haine avec le guru de la secte brun-rouge, il est certain qu’il donnerait son approbation au plus petit pet de ce dernier.

  188. Laurent says:

    Bonjour,

    Où télécharger le PDF de ce livre ?
    Je suis contre la loi du marché et veux lire le livre.

  189. dcal says:

    Longue vie à Dieudo!
    A bas les nigauds!
    Enfin ces nigauds là ont le grand mérite de pas censurer les commentaires. Preuve selon moi qu’ils ne sont pas tout à fait perdu pour la cause des non-alignés.
    Allez donc utiliser votre juvénile énergie a taper sur ceux qui ont vraiment du pouvoir non de d’là!

  190. dcal says:

    @mezigue
    Encore une fois vous évitez de répondre sur le fond, seulement sur la forme.
    Comme je vous l’ai dit déjà je suis un ouvrier du bâtiment. Mais ça ne m’empêche pas de réfléchir, surtout en ce moment ou je n’ai pas de boulot!
    Je vous invite quand même a essayer de comprendre ce que j’ai écrit, ça pourra vous servir.
    Penser par soi-même n’est pas chose aquise.

  191. dcal says:

    BHL eest menbre des conseil d’administration du Point, du Monde, de Libération, d’Arte et j »en passe sans doute.
    Il est capable par sa seule influence de briser des carriéres, d’engager un pays dans une guerre de colonisation, de se faire l’intermédiaire entre le CNT libyen et l’état d’Israel. De se faire abouber par tous ce qui compte sur la place médiatico-politique en tant que philosophe alors qu’il n’a jamais rien écris de serieux en tant que tel et vous vous demandez pourquoi cette obsession..?
    Je vous conseille la lecture du dernier bouquin de Pascal Boniface.

  192. Julien says:

    Disons que plus qu’une obsession il est surtout très significatif du pouvoir des agents israéliens sur notre territoire et Il a assumé récemment les fonctions de ministre de la défense officieux, vous trouvez ça insignifiant?

  193. Mézigue says:

    Ah mon Cher Dcal, je ne m’étais pas trompé, vous êtes vraiment un intellectuel de très haut niveau. Si j’ai un conseil amical à vous donner, c’est de vous inscrire comme commentateur sur le site de Jean Robin. Vous y serez hautement apprécié. Ce d’autant que comme ce grand journaliste, vous êtes capable de par votre vaste culture, d’une distance critique face aux antisémites et aux négationnistes …

    PS : Quant on fait des remarques sur les mots écrits par les autres, il vaut mieux éviter de laisser une bonne dizaine de fautes d’orthographe

  194. dcal says:

    @Collectif Conspis…

    Je n’ai pas dit « liberté de pensée », sinon j’aurai écrit « penser ». J’ai dit « liberté de la pensée ».
    Et j’ai dit que la liberté de la pensée vient lorsque vous êtes capable de réflechir sans vous conformez au dogme, à la pensée religieuse, celle qui définit avant même toute reflexion ce qu’est le bien, ce qu’est le mal. Et vous allez me dire que vous en êtes affranchi, et c’est là que vous vous trompez. Croyez vous qu’en plein règne du dogme chrétien, l’homme ordinaire avait conscience du paradigme dans lequel il évoluait. Il s’y conformait pour être accepté de tous, être dans la norme. Ben aujourd’hui c’est pariel et ceux qui se croient libre sont souvent les plus soumis, parce qu’ils n’ont pas conscience de leur chaînes. Sortez du paradigme « post-nuremberg », qui est un mensonge, une mythification de l’Histoire, comme toute forme religieuse, et vous commencerez à vous libérer..
    Et vous allez me traiter de négationiste, ce qui sera un reflex religieux de votre part visant à m’excommunier.
    Pour moi, c’est déjà fait donc c’est pas la peine merci. Je souhaite juste vous montrez que vous pensez selon un mode religieux. Ce qui naturel certainement, mais autant en être conscient, de façon à ce que ça devienne un choix.

    Quant à savoir dans quelle catégorie mettre A. Soral, je m’en fout.

    Sociologue, intellectuel, romancier, écrivain: tout ça, ce sont les catégories du système. A. Soral est un homme voilà tout.
    Réfléchir selon ces catégories c’est réfléchir selon les catégories du système. Quant on se prétend subversif, on ne cite pas ce genre de références dictées par le haut.
    Remettez-vous en question!

    Mais revenons à l’essentiel: Qu’est-ce qu’un conspirationiste, sachant que toute l’Histoire politique du monde est faîte de complot et de conspiration. C’est à ça qu’il faut répondre les gars, le reste est hors sujet. Franchement si vous me trouvez une réponse cohérente à ça, j’adhére à la CNT.

    @Thomas
    Vous dites être sceptique et avoir l’esprit critique, mais vous abondez dans le sens de la majorité.
    Je suis sceptique, et j’ai l’esprit critique, voilà pourquoi je remet en question toutes versions répétées en
    boucle par les grands médias. Versions qui ce sont révélés être des mensonges maintes et maintes fois.
    Mensonges du système de domination en place visant à sa pérénité. Que les grands médias et tout ceux qui ont une place, disont enviable, dans le système s’y conforme, ça n’a rien d’étonant. Mais pas vous les gars, vous vous êtes des subversifs. Bordel, les gens de la CNT du temps de sa création vous verraient, ils se mettraient à pleurer.

    A propos des mensonges médiatiques je vous conseille l’exellent travail de M. Colon.
    C’est ça ouais, il manquait plus que lui.
    Allez bon courage!

  195. Livre rempli d’amalgames et de sous-entendus ? Vous l’avez lu au moins ? On aimerait bien dans ce cas en savoir plus sur ces prétendus « amalgames » et « sous-entendus ». D’autre part, même si nous en approuvons le contenu, ce n’est pas nous qui l’avons écrit.

    Et non le Pas, n’est pas « qu’une dénonciation et une simple provocation envers nos gouvernant actuel, comme Coluche l’a fait en son temps ». Il a de vraies ambitions politiques et électorales et des soutiens puissants (du côté de l’Iran notamment). Et nous maintenons qu’il est antisémite, et ce n’est pas de l' »humour ».

  196. François says:

    Vous avez l’air persuader du fait que Dieudonné serrait une personne avide de pouvoir, hors il faut remettre chacun à son rôle. La création du partie antisioniste (et non antisémite comme vous le prétendez) n’est qu’une dénonciation et une simple provocation envers nos gouvernant actuel, comme Coluche l’a fait en son temps.

    Cela ne démontre en rien qu’il à réellement la volonté, les moyens et les connaissances pour exercer un quelconque pouvoir politique. Ce que vous appelez des actions politique, sont avant-tout des rencontres avec les personnes qui ne l’on pas conspuer, dénigrer, blâmer pour le simple fait d’avoir voulu s’exprimer.
    Il essaie juste de dénoncer avec les moyen qui sont à sa dispositions les choses qui le tienne le plus à cœur et dont il estime être des injustice. Et c’est son droit !!

    Vous vous demandez en quoi le dialogue fait avancer les choses sur la question du FN.

    Permettez moi de vous posez la même la question, en quoi votre livre remplie de sous-entendu et d’amalgames serait utiles pour combattre l’extrême droite ?

    C’est plutôt un acharnement sur une personne dont au final vous ne savez que peux de choses sur le fond de sa pensée et sur tout simplement sa vie.

  197. Jean-Marine M'Bala M'Bala says:

    Les chiens de l’Empire aboient, et la caravane de quenelles passe. (proverbe non-aligné)
    Longue vie à Dieudo!

  198. Mézigue says:

    @ John
    J’ajoute, à ce que conspishorsdenosvies vous a fort justement répondu sur le qualificatif « d’extrême-droite », que considérer qu’une paranoïa serait « justifié » (sic) ne parle pas en faveur de vos facultés intellectuelles.

    Ignorer les connaissances élémentaires de la « science politique » est une chose excusable, croire que la paranoïa se « justifierait » du fait qu’une transparence totale et absolue ne peut jamais être atteinte beaucoup moins car c’est justement laisser la porte ouverte aux théories conspirationnistes les plus folles.

  199. Mézigue says:

    Bien vu ! Pour affiner ce portrait, on peut lire ces « Réflexions sur Alain Soral » :
    http://lmsi.net/Les-ennemis-de-nos-ennemis-ne-sont
    http://lmsi.net/Les-ennemis-de-nos-ennemis-ne-sont,330
    Le titre même de cet article devrait peut-être (sait-on jamais …) faire réfléchir les quelques crétins qui viennent, dans leurs commentaires débiles, accuser les responsables de ce site d’être pro-sionistes…

  200. « Qui vous finance Messieurs de la critique Dieudonnesque ? Le RSA ? » Oui, en partie, et alors ?

  201. Juste une question : pourquoi cette obsession sur BHL, compte-tenu de l’insignifiance du personnage ?

  202. Ben vous, on ne sait pas ce qu’il vous faut. Et le qualificatif d' »extrême droite » est largement employé en science politique et sociologie politique, ou même en journalisme sans qu’il s’agisse nécessiarement de « comparer un mouvement au parti nazi ». L’extrême droite est protéiforme, et le néo-nazisme n’en représente qu’une petite partie.

    Quand nous pensons qu’un mouvement est néo-nazi, nous le disons, et jamais nous n’employons ce qualificatif à la légère.

    Une chose est sûre à propos de Bonnet de Soral ou d’E&R : ces gens sont bien d’extrême droite, au sens où leurs référents idéologiques partagés par cette mouvance : racisme (et singulièrement antisémitisme, que partage Dieudonné), homophobie, sexisme, nationalisme, corporatisme (via la défense des « petits patrons » et d’un capitalisme familial), etc. Le conspirationnisme ne fait que s’y ajouter, mais c’est aussi une constante à l’extrême droite. Concernant Meyssan, ses fréquentations, sa défense des dictatures, etc. en font indéniablement une personnalité d’extrême droite.

  203. john says:

    Je suis d’accord avec conspishorsdenosvies sur le fait que E&R rassemble un certains nombre de personnes paranoïaques, cela se voit dans les commentaires du site de l’association mais je reste très dubitatif sur les similitudes entre Dieudonné(ou Alain Soral, le FN, Thierry Meyssan) et l’extrème droite. La qualification d’extrême droite a généralement pour but de comparer un mouvement au parti nazi. J’ai toujours du mal à imaginer Dieudonné(Alain Soral, le FN, Thierry Meyssan) entreprendre la domination du monde et l’extermination d’une communauté bien que beaucoup de gens semblent argumenter pour défendre cette thèse. Concernant la paranoïa de certaines personnes du site E&R, je la considère comme justifiée du fait du manque de transparence que nous offre le monde actuelle(concernant la Libye par exemple).

  204. pascal says:

    moi je reviens a l instant du spectacle de dieudo a Marseille et quel bonheur !!!!!!!!! quel acteur ce dieudo !!!!!!!! a c est sur qu il ne me fera jamais autant rire que BHL mais il est quand même très fort !!!!
    mais bon BHL c est quand même la crème des crème des humoristes !!!!!!!!! sur ce je vous laisse vous énerver tout seul en vous glissant cette petite quenelle…………………….pascal qui vous salut bien bas…….

  205. yvanair says:

    Vraiment, suite à la lecture de tous ces commentaires : aucun intérêt ce livre !
    Si peut-être de rapporter quelques royalties à une bande de désoeuvrés anarchisants…
    Mâtinés de Trolls (art de faire enrager les fameux internautes) qui n’ont rien d’autre à faire que de reprendre points par points des commentaires postés sur un sujet douteux qu’ils ont créé de toute pièce pour un simple exercice de provocation.
    Qui vous finance Messieurs de la critique Dieudonnesque ?
    Le RSA ?

  206. Thomas says:

    « Quand a son bouquin de « sociolologie de la mode « l’histoire des mouvements de modes racontés aux parents ». »

    J’avais oublié celui-ci ! Bouquin co-écrit avec je-ne-sais-plus-qui que Soral s’est empressé par la suite de dénigrer et d’expliquer que de toute façon il a écrit la majorité de l’ouvrage. Ceci n’est pas du tout l’attitude d’un gourou…

    De toute façon ses disciples n’ont qu’a aller sur wikipedia et constater le CV on ne peut plus « bobo » (avant l’heure donc) de Soral. Monsieur a/aurait enseigner la sociologie du vêtement juste après avoir/aurait suivi des cours de Castoriadis. Il y a quelque chose qui ne va pas mais on va dire – comme le souhaite le gourou – que c’est parce qu’il devait gagner sa croûte. Et donc maintenant il est assez mûr pour pontifier dans « Comprendre l’Empire. » Un type donc venu de nul part, sans bagage intellectuel/professionnel particulier et qui vient maintenant vous expliquer comment marche le monde et quoi faire pour empêcher l’apocalypse (le NWO), ça vous fait vraiment pas tiquer ? Certains ne doutent que lorsque ça les arrangent.

  207. yvanair says:

    @mézigue bien sûr.

  208. yvanair says:

    Quel bel effort de clarté, quelle belle frappe clavier.
    Bravo.

  209. Ricky says:

    « Soral n’est surement pas un « guru », c’est un sociologue qui dit parfois des conneries et d’autres fois des choses extrêmement pertinente pour comprendre le monde dans lequel nous sommes. C’est dommage pour vous de vous couper de cette source de réflexion, uniquement par conformisme. »
    Il n’y à pas plus conformiste que Soral c’est un pur produits des années fric de miterrrand et tapie, c’est un pur rogaton des médias qui s’est fait has-beeniser par ses petits copains Ardisson et Taddei et il n’y à que le second pour lui servir la soupe de temps à autres sur France3.

    Ce « Punk » des beaux quartiers qui est devenu new wawe six mois après , à toujours fait rire dans la scène underground des années 70-80. Du Gibus au Bains douches en passant par le Palace ou pas un copain Keupon ne pouvait entrer pour cause de tenue « indécente ». qu’est ce qu’on se foutait de leurs gueules à l’époque de ces branchés mondains à la Soral ou à la Pacadis.

    Quand a son bouquin de « sociolologie de la mode « l’histoire des mouvements de modes racontés aux parents ». On avoue aussi nous les pauvres fanzineux des années 70-80 qu’il nous a fait mourir de rire.

  210. Thomas says:

    correction : que -> en

  211. Thomas says:

    « Son « Sociologie du dragueur » date de bien avant sa conceptualisation de la « gauche du travail et droite des valeurs ». »

    On va dire ça comme ça ! Ca passe mieux qu’évoquer une reconversion de branchouille en quête de notoriété dans le mondain que gourou politique pour le web et l’extrême-droite. Et la droite des valeurs quand il clame publiquement avoir « baisé » la femme à Guillon, ça date de quand déjà ? Ah je sais, c’est la conceptualisation du faites ce que je dis pas ce que je fais.

    « L’ Histoire politique est faite de complots et de conspirations, enfin voyons reveillez-vous. »

    On ne gobe pas toutes les théories du complots sous prétexte qu’elles ciblent des personnes ou institutions qu’on détestent. C’est quand même pas compliqué, ça s’appelle être sceptique et avoir l’esprit critique.

  212. Thomas says:

    Je n’ai pas évoqué le « petit patron » mais le patronat. Et quand bien même où voulez-vous en venir ? A dévier du sujet et du débat, c’est vrai…

  213. « Ca vous arrachent la geules de dire qu’il y a des juifs racistes. Ben ouais, il y a des juifs racistes » : c’est un fait, et alors ? Quelle conclusion en tirez-vous ? Comme le reste de la population, les Juifs ne sont pas à l’abri des préjugés raciaux. Mais le racisme n’est pas, loin s’en faut, une spécialité juive. Dès lors, pourquoi vous focaliser sur les « Juifs racistes » ?

    « Et l’islamophobise actuelle ressemble de près à la judéophobie des années 30-40 » : cette affirmation (qui est en partie vraie, notamment si on considère la théorie du complot autour de l' »Eurabie ») suivant la première, sous-entenderiez-vous que la seule forme de racisme chez les Juifs serait tournée contre les populations d’origine musulmane ? Ou bien que l’islamophobie serait le seul fait des Juifs ? Merci de nous éclairer, car tout votre charabia nous semble extrêmement douteux.

  214. dcal says:

    Son « Sociologie du dragueur » date de bien avant sa conceptualisation de la « gauche du travail et droite des valeurs ».
    Eh oui y en a qui évoluent dans leurs points de vue.
    Mais au fait conspirationiste ça veut dire quoi?
    L’ Histoire politique est faite de complots et de conspirations, enfin voyons reveillez-vous.

  215. « La liberté de la pensée vient lorsqu’on a fini de diviser le monde entre méchants et gentils » : Quel rapport y-a-t-il entre « liberté de pensée » et fait de « diviser le monde entre méchants et gentils » ?

    « A force de réclamer toujours plus de liberté, il y en a de moins en moins » : non, il y en a de moins en moins parce que ceux qui nous dirigent sont de plus en plus liberticides, et pas parce qu’on (qui d’ailleurs ?) réclamerait « toujours plus de liberté ».

    « Prenez le monde tel qu’il est » : c’est exactement ce que nous faisons.

    « et tâcher d’élever vos âmes » : l’âme, c’est bien ce machin situé à environ 70 à 90 cm au dessus du cul ?

    « Exclure pourquoi pas, mais sur de faits établis, pas des fantasmes, des « on dit » et autres ragots » : c’est exactement ce que nous faisons. Et pensez à vous relire : vous êtes contre la « diabolisation », mais n’excluez pas l' »exclusion ». Logique…

    « Soral n’est surement pas un « guru », c’est un sociologue » : depuis quand ? Jamais vu son nom parmi les grands de la sociologie…

  216. dcal says:

    C’est honteux d’être un petit patron?
    Crois-moi les petits patrons sont d’abord des travailleurs.
    Je passe un peu de temps à commenter sur cette page, parce qu’au fond je vous aime bien. Vous me semblez plus égarés que réelement méchants.
    J’admire le travail de Dieudonné, et je le soutiens aussi parce que je ne suporte pas les lynchâge publique.
    Pareil pour T. Metssan et A. Soral.
    Allez salut les gars. Et surtout continuer comme ça, vous n’êtes pas au bout de vos découvertes…

  217. Thomas says:

    Pour qualifier Soral de sociologue, encore faudrait-il qu’il ait écrit quoi que ce soit avec les outils d’analyses de la sociologie. Parce que si vous vous arrêtez au titre de son « Sociologie du dragueur » vous risquez de ne pas vous apercevoir que c’est surtout un banal manuel de drague professé par Soral, ce forniqueur patenté de la « droite des valeurs ».

    En fait tout le discours de Soral consiste à récupérer d’autres auteurs, sortir des noms et des citations pour se faire se mousser et après d’avoir encore le culot de prétendre être un visionnaire et se plaindre lorsqu’on fait/ferait pareil avec lui (ex: Zemmour, Jean Robin). Évidement c’est le genre de type qui impressionne le nouveau-venu mais ce n’est qu’imposture à grand renfort d’aggressivité. Il passe d’ailleurs bien mieux à l’oral qu’à l’écrit, preuve de sa médiocrité intellectuelle. Enfin le meilleur moyen de constater que ce type est gourou, c’est qu’il évince absolument tous ceux qui l’entourent et peuvent prétendre lui faire un peu d’ombre. Mais les disciples – ceux qui restent – excuseront toujours les abus.

    Alors non Soral n’est pas une source de réflexion mais d’intoxication. Et assez dangereuse vu l’influence qu’il a sur le web et donc le troupeau conspirationniste.

  218. dcal says:

    @Mezigue
    Exelent film de divertissment. Très populaire, y en a plus de cet acabit.
    J’vais te dire un truc mon petit bonhomme (parce que tu doit pas être bien vieux vu le niveau de ta prose),
    Je vis bien loin de Paris, je travail dans le bâtiment et j’élève cinq merveilleux bambins, alors si tu crois que ça m’interesse de savoir si je suis « branché » ou pas, tu te fourres le doigt dans l’oeil…
    Je sais même pas ce que ça veut dire, ça doit être un truc de petit bobo branleur ça.
    Pour la médiocrité, je maintiens. D’ailleurs si vous aviez deux doigt de jugeote, vous ne seriez pas à la CNT, ça va de soit

  219. Thomas says:

    « Ce qu’il veut dire c’est que malgré la sencure et les insultes, Dieudonné continu d’être apprécié pour son grand talent artistique. »

    Je pense que c’est très exactement le contraire : ceux qui continuent de l’apprécier le font parce qu’ils partagent ses opinions politiques. Un rapide sondage à la sortie de ses spectacles le prouverait de manière éclatante.

  220. dcal says:

    bien-sur que c’est un guignol, c’est son boulot

  221. dcal says:

    Je ne cherche à convaincre personne. La liberté de la pensée vient lorsqu’on a fini de diviser le monde entre méchants et gentils. Méchants capitalistes contre gentils prolétaires, méchants nationalistes contre gentils internationalistes. Vous faites de la politique comme un loisir, un petit club entre soi. A force de réclamer toujours plus de liberté, il y en a de moins en moins.
    Prenez le monde tel qu’il est et tâcher d’élever vos âmes.
    Et surtout cesser de diaboliser, c’est une attitude par essence fascisante. Exclure pourquoi pas, mais sur de faits établis, pas des fantasmes, des « on dit » et autres ragots.
    Soral n’est surement pas un « guru », c’est un sociologue qui dit parfois des conneries et d’autres fois des choses extremement pertinente pour comprendre le monde dans lequel nous sommes. C’est dommage pour vous de vous couper de cette source de reflexion, uniquement par conformisme.
    cordialement.

  222. Thomas says:

    « mon combat contre le NAZISME »

    Pardon ? Il y a bien quelques néonazis mais si pour vous le fascisme s’arrête à cela, je comprends que vous considériez le nationalisme comme une opinion parfaitement interchangeable. Entre quelqu’un de la Creuse et des Côtes d’Armor comme vous l’écrivez si bien.

    Et je ne pense pas non plus que vous gagnerez du respect ici en annonçant fièrement frapper des néonazis. Mais peut-être les comprenez-vous si bien que vous êtes maintenant en droit de les lyncher.
    En revanche je salue votre décision de ne plus vous considérer comme antifasciste.

  223. Thomas says:

    La politique impéraliste du gouvernement israélien est assurément le bouc-émissaire des antifascistes et anticapitalistes de pacotilles. Pour quels puissants ? Je vous invite à y réfléchir. Une aide quand même : regardez qui ils fréquentent.

  224. Il y a eu beaucoup plus de livres, même très critiques, sur Sarkozy que sur Dieudonné. Ces livres ont tous en général été beaucoup plus médiatisés que celui dont il est question ici.

    Et Dieudonné ne fait pas qu’entretenir des amitiés : il mène des actions politiques avec elles. Dès lors, les amitiés prennent un sens politique. Il ne faut pas oublier quand même qu’il a co-fondé le premier parti antisémite qu’est connu la France depuis la Seconde guerre mondiale.

    Après, on se demande en quoi et surtout dans quel sens le « dialogue » avec le FN fait « avancer les choses ».

    Enfin, qui a dit que Dieudonné serait « un criminel prenant des décisions influent directement sur la vie de nombreuses personnes » ? Certainement pas nous. Ce qui est sûr, c’est qu’heureusement qu’il n’est pas au pouvoir, en effet.

  225. David Krampz says:

    Je ne m’associe à personne, collectif, mais je me suis senti visé par ta phrase !

    Aucune imagination ?
    Justement, non… C’est vous qui en avez trop.
    Je ne suis pas Dieudo ou qui ou qu’est-ce…
    Mais moi aussi j’ai été considéré infréquentable et j’ai compris malgré moi la puissance de certains regroupement, lobby etc…
    Avec Dieudo on parle des médias, sarko et le CRIF ?
    Avec moi, on parle Ambassade Française, médias (encore !!!) et les ONG et autres « bienfaiteurs ».

    Réveille-toi collectif, va au monde et côtoie ceux que tu abhorres.
    Tu y trouveras les mêmes similitudes, la même injustice et surtout une certaine dose de provocation AFIN de faire réfléchir la masse populaire endoctrinée de moralisme et (qu’on le veuille ou non) d’une morale judéo-chretienne !

  226. « L’antisémitisme, ça n’existe pas » : Vous, on va vous virer, si vous continuez sur cette pente savonneuse.


    « au fond vous êtes des petits blancs issus de la bourgeoisie des centre ville »
    : nous non, mais c’est exactement la description de bon nombre de partisans d’Alain Bonnet de Soral. Et puis d’où parlez-vous, vous ? Et au nom de quoi vous permettez vous ce genre de remarque ? Jusqu’à preuve du contraire, on n’a pas gardé les cochons ensemble.

  227. shozer says:

    je me considérais comme activiste antifa à l’époque jusqu’au jour ou je me suis rendu compte de l’étroitesse d’esprit de certains protagonistes du milieu… j’avais surtout aucune envie d’étre affilié à ces réseaux politiques……. mon combat contre le NAZISME est tjs d’actualité mais au lieu de me braquer, comme le font certains d’entre vous, (la preuve en comment) j’ai écouté, discuté, échangé, polémiqué..etc etc.. avec des personnes se réclamant du nationalisme………………oooolala je rentre dans un sujet difficile…!! il faut comprendre les raisons de chacun avant de les lyncher…. de la Creuse au 16e, des minguettes aux cotes d’armor on ne pense pas de la meme façon, on ne défend pas les memes intérets….. enfin bref tout ça pour dire mes amigos je frappe des nazis le samedi soir avec un certain plaisir (malsain???!!!) le meme que quand je matte Dieudonné et que j’hurle de rire………………paz

  228. dcal says:

    La doxa, encore la doxa. Faut arreter d’écouter France Inter.
    Personnellement j’ai arreté les fables pour m’endormir le soir. Je commence à réfléchir par moi-même.
    C’est plus difficile mais ça en vaut la peine. Ca permet de grandir tu vois

  229. Thomas says:

    « En tous cas les valeurs traditionelles serai un frein à cette super-domination. »

    Ce qui intéresse les nationaux-révolutionnaires c’est « le retour aux valeurs », pas d’être un frein au Capitalisme quel qu’il soit. Parce que revenir au capitalisme « du bon père de famille », tout l’éventail politique le propose de l’UMP au PCF.

    En outre ce Capitalisme n’a pas véritablement disparu mais a accompagné le mouvement, la plupart – les meilleurs – des capitalistes locaux s’étant adaptés à la mondialisation financière. Quelle différence de fond entre le patronat d’avant et celui d’aujourd’hui ? Entre le capitalisme « productif » de Ford et celui commandé par les actionnaires ? Entre le placement en Bourse et celui dans les fonds de pensions ? Entre le consumérisme du temps du « plein emploi » et celui du chômage généralisé ? Entre le libéralisme du laissez-faire et le néolibéralisme ?

    Qu’ils soient dominants ou dominés, les réactionnaires sont et resteront toujours les chiens de garde du Capitalisme. Docile avec le maître, hargneux envers les étrangers.

  230. dcal says:

    Vous avez décidément des idées très arretés et une rigidité intellectuel certaine.

  231. Nordine says:

    Dieudonné est un guignol ,pourquoi utiliser son énergie à le prouver…..c’est un fait

  232. dcal says:

    Ca vous arrachent la geules de dire qu’il y a des juifs racistes.
    Ben ouais, il y a des juifs racistes. Et l’islamophobise actuelle ressemble de près à la judéophobie des années 30-40. Oui les puissants ont toujours besoin de bouc-emissaires pour détourner la colère populaire. Ou est le pouvoir aujourd’hui, ou sont les bouc-émissaires.
    Oui vous avez un combat anti-fasciste de retard.

  233. Mézigue says:

    Merci d’avoir confirmer par votre commentaire que vous êtes bien « un de ces niais qui se croient branchés » parce qu’ils ont (éventuellement …) lu la prose du guru de la nouvelle droite.

    PS : Le « grand talent artistique » de Dieudonné :
    http://www.youtube.com/watch?v=Vn9DvOzk3lM
    Du grand cinéma d’auteur …

  234. dcal says:

    Qu’est ce que l’antisémitisme. Non parce que l’anticommunisme, je vois c’est le combat contre le communisme. l’antisemitisme serai donc le combat contre le semitisme. Alors, qu’est ce que le sémitisme.
    Apparement, ça n’existe pas. Donc l’antisémitisme non plus n’éxiste pas. Est-ce que dire qu’il y a des gens qui se réclame du judaisme et qui sont racistes est antisémite. Je pose la question.
    L’accusation d’antisémitisme fait partie de l’arsenal du politiquement correct dont vous ne pouvez vous départir car au fond vous êtes des petits blancs issus de la bourgeoisie des centre ville.
    C’est marrant dans les conférences de Soral y un public varié, alors les antifas qui viennent faire chier en se croyant subversif sont, je le répète, tous bien blanc et issus de la bourgeoisie des centre ville.
    Ca vous fait pas douter ça non? Y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis n’est-ce pas?

  235. dcal says:

    et des indics?

  236. dcal says:

    Ce qu’il veut dire c’est que malgré la sencure et les insultes, Dieudonné continu d’être apprécié pour son grand talent artistique.
    Quant à la réduction ad hitlerum, elle prouve votre médiocrité.

  237. dcal says:

    homosexuel ah bon..?
    Mais on s’en tape, c’est privé ça!

  238. François says:

    Désolé mais moi je n’ai pas la prétention de me proclamer biographe d’une personne sans même lui avoir demander préalablement son avis et dont je ne connais sa vie que par le biais des médias de masse aux services des intérêts du pouvoir. De plus il n’y a qu’a lire votre résumé pour se rendre compte du ridicule qui selon votre logique consiste à essayer de démontrer que Dieudonné serait le point de liaisons entre les négationnistes, conspirationnistes, l’extrême droite, les fondamentalistes, les musulmans, et ce que vous appelé les illuminés (ce dernier étant un point de vue totalement subjectif). Une très bonne façon de stigmatiser des personnes qui ont autant le droit que vous de s’exprimer et d’avoir une opinion.

    Que cela vous plaise ou non le fait de fréquenter des personnes de divers opinions politiques n’est en rien la preuve que l’on a une pensés allant dans ce sens. Dieudonné l’a toujours dit il est pour le débat et le dialogue et a bien compris qu’après s’être battue de longue année contre le FN, ce n’étais pas une solution en soit et que le dialogue fessait certainement beaucoup plus avancer les choses que le dénigrement comme vous le pratiquez.

    N’oubliez pas une chose, Dieudonné n’est qu’une personne qui exprime ses pensée par les divers moyens étant à sa porté, il n’est en rien un criminel prenant des décisions influent directement sur la vie de nombreuses personnes. Vous avez pourtant l’air persuadé du contraire. Faire un livre sur Dieudonné en suivant le matraquage médiatique qu’il y a eu sur lui ces dernière années est un terrain facile et peux courageux.

    Faites donc un livres sur notre voyou de président, là au moins vous passerez pour quelqu’un de courageux et de plus il y en a des chose à dire, beaucoup de choses même …

  239. Mézigue says:

    @ Dcal
    Votre commentaire est certes d’une autre tenue que ceux dont nous avons été inondés aujourd’hui. Il n’en est pas pour autant convainquant. Très loin s’en faut.

    Faites attention à vous, si vous êtes trop intelligent (il y a encore de la marge …), le guru pourrait vous exclure.

  240. Mézigue says:

    Décidément les « intellectuels » soraliens (facilement reconnaissables car ils ne manquent jamais de parler de ce qui semblent les obséder : la sodomie) sont sortis en masse aujourd’hui …

    Le guru d’extrême-droite, Sot-Raël, peut être fier de ses petits soldats, ils sont tous capables de réciter leur catéchisme brun-rouge et d’aller, au péril de leurs vies, prêcher jusque dans le camp des méchants antifascistes complices de Wall Street et donc – c’est certain – stipendiés par le sionisme.

    Mais heureusement le pauvre prolétaire Dieudonné saura, avec l’abnégation qu’on lui connaît, les récompenser pour leur courageux exploits avec un de ses spectacles désopilants. Ensuite LeLion, l’un des plus intelligents combattants soralo-dieudonnesque fera une brillante conférence dont le sujet sera « Je ne suis pas un bête mouton ».

  241. dcal says:

    Voilà enfin quelques arguments interessant.
    Non, Soral n’est pas contre la liberté d’entreprendre. Passer de cette liberté à la domination d’une poigné d’individus est peut-être inéxorable; dans la nature même du capitalisme. En tous cas les valeurs traditionelles serai un frein à cette super-domination. La famille, le respect des anciens, l’amour du travail bien fait et bien sur la patrie, berceau indispensable pour la souveraineté populaire et donc démocratique. C’est en autre la destruction de ces valeurs qui a conduit à la domination, materialiste et sans âmes, de quelques uns. Super-domination qui nous avilie et nous ramène lentement mais très surement au servage.
    D’autre part il me semble que la domination de la bourgeoisie de gauche est pire pour petites gens que celle de la bourgeoisie de droite. En effet, le mépris de la cette bourgeoisie type BHL pour le peuple font qu’elle ne peut pas être démocrate. La démocratie c’est le peuple, et c’est l’amour du peuple. Le peuple ne pense pas mal par nature. si il pense mal aujourd’hui, c’est parce que l’industrie du divertissement et la pertmissivité qui va avec a remplacé l’instruction.
    Un des plus bel exemple de l’amour du peuple aujourd’hui, c’est le nationaliste Hugo Chavez
    Bien à vous

  242. Thomas says:

    Je crois que même vous, vous n’y croyez pas trop.
    😉

  243. dcal says:

    ordure, paranoiaque, facsiste, antisémite; je vois qu’il y en a qui aime le débat d’idée, la confrontation des arguments. C’est toujours pareil avec ses prétendus antifas, incapable de comprendrent qu’ils font le jeux des puissants, jamais de réponse sur le fond. Invective, mépris, anathème et arogance.
    Dire que le pouvoir use du mensonge pour dominer, c’est être paranoiaque…?
    Ah d’accord..

  244. Thomas says:

    On se passera fort bien du conspirationniste, aussi informé soit-il.

  245. YverNol says:

    Il mène à rendre vos mouvements collectifs efficaces. 100.000 imbéciles valent moins qu’un Homme informé sur ce qu’il est.

  246. David Krampz says:

    Le rapport entre eux ?
    La provocation et l’amertume (pour ne pas dire la désillusion) 🙂

  247. C’est le capitalisme qu’il faut combattre et non le seul « pouvoir des banques » ou « ultra-libéralisme ». Le fascisme en tant qu’idéologie et système de gouvernement est un résultat du capitalisme. Sur la « destruction des valeurs », en revanche, on aimerait bien savoir lesquelles… En général, ceux qui s’opposent à la « destruction des valeurs » n’ont rien de progressiste. Ce qui est sûr, c’est que le fascisme sous sa forme soralienne ou autre ne saurait être un antidote au capitalisme et aux autres formes de fascisme. Au contraire : il s’en nourrit. D’ailleurs, jamais Bonnet de Soral n’a prétendu combattre le capitalisme : ils veut au contraire le sauver en ne combattant que ses « excès » (ledit « ultra-libéralisme » et ledit « pouvoir des banques), opposant un « bon » capitalisme familial, paternaliste, national et corporatiste à un « méchant » capitalisme « ultra-libéral », financier, « international » (pour ne pas dire, concernant Bonnet de Soral « juif »), etc. Le fait d’ailleurs que ces deux « formes » de capitalisme évoluent en symbiose et non en opposition l’intéresse assez peu d’ailleurs.

  248. Encore et toujours la même rhétorique… Et ne vous inquiétez pas pour nous : on sort et on mène dans la rue des combats collectifs (parce que le « changez vous vous-même » chacun dans son coin ne mène à rien) !

  249. « Dommage pour vous, cela aurait été l’un des premiers commentaire adulent votre grand talent » : pas vraiment, non : on a en déjà eu beaucoup.

    « Votre crédibilité reste donc entièrement à démontrer » : et la vôtre ?

  250. BOB says:

    Très bon ce que vous venez de dire 😉

  251. Éric Ferrier says:

    T’inquiète donc pas mon p’tit père, en bon dieudonniste, on s’en glisse deux tous les matins…

  252. Thomas says:

    Comme la votre pour ce qui est de « critiquer » de torche cul un ouvrage que vous n’avez pas lu.

  253. Thomas says:

    Est-ce que dans le sketch de Dieudonné les Cancéreux étaient responsables de la traite des noirs et contrôlent les gouvernements depuis des siècles ? Dieudonné ne fait plus de l’humour mais de la politique. Maintenant il est plus difficile de rendre les Cancéreux responsable du complot mondial (faudrait le sans-gène d’un Alex Jones pour ça !), on préfère donc des « marques » bien ciblées et ayant fait leurs preuves comme les Juifs. Mais attention à bien changer l’emballage sous le libellé : les Sionistes !

  254. Nico8392 says:

    Toujours rigolo ces discussions avec des idiots utiles qui ont un combat anti-fasciste de retard. Le fascisme est économique aujourd’hui messieurs (ultra libéralisme, pouvoir des banques) et idéologique (conflit de civilisation factice, destruction des valeurs empêchant la consommation -capitalisme du désir, etc.).
    Mais cela est trop complexe pour vos analyses pétris de gauchisme idiot (mais utile, bien sûr, sinon vous ne seriez pas promus et subventionnés, et donc vous n’existeriez déjà plus !).

  255. LeLion says:

     » Toujours la même rengaine, n’avez vous aucune imagination ?  » !
    C’est une blague ? La diabolisation de ceux qui expriment une opinion différente de celle des élites, relayée par les fidèles toutous dans leur journaux qu’ils soient télévisés ou écrits, n’est -elle pas la vôtre ? Je citerai donc Nietzsche, en disant que les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges ! Du coup vos idées farfelues de classifier vos  » opposants  » dans la catégorie Nazi-parano vous convainquent donc d’être dans le bon camp, celui là même qui cautionne et ferme les yeux sur les exactions commises par l’état le plus fasciste du monde actuel et de ses fidèles défenseurs capitalistes, siégeant à Wall Street et mettant à genoux le monde entier à coup de crises financières où les milliards fictifs et immatériels coulent à flot !
    Et concernant votre groupuscule ( pour rejoindre des termes visiblement chers à votre esprit ), j’ai du mal à croire qu’il soit réellement fréquenté par des gens de classes sociales inférieures ( et oui encore des catégories, vous aimez tant ça ) et qui subissent un système injuste dont Dieudonné n’en est certainement pas à l’origine et encore moins à la tête ! Sont-ils pour vous une caution ou un masque derrière lequel vous pouvez faire passer votre message élitiste mensonger (?) et, surtout, empreint d’une grande intolérance vis à vis de ceux qui ne veulent plus fournir la vaseline pour l’abjecte pénétration pratiquée par nos chers gouvernants à chaque fois qu’ils entreprennent où disent quelque chose !
    Finalement, force est de constater que cette pratique ( la sodomie politicienne ) vous convient à merveille, et que vous en redemandez !
    Mais de grâce, cessez vos invectives, car se faire traiter de fachos par des fachos, c’est tout bonnement insupportable !…

  256. Thomas says:

    « L’issue, ensuite, pour ne pas courber l’échine, est la provocation et l’association des marginaux populaires. »

    Belle formule mais une fois qu’on y accole les noms de Faurisson, Soral, Kémi Seba, Le Pen, sans oublier les amis dictateurs « marginaux et populaires » d’ Iran, Syrie ou anciennement en Libye, eh bien Dieudonné passe pour être ce qu’on dit de lui.

    A part ça je n’ai pas compris le rapport avec Bakounine.

  257. François says:

    Dommage pour vous, cela aurait été l’un des premiers commentaire adulent votre grand talent. Plus sérieusement le simple fait que vous perdiez votre temps à répondre au nombreuse critique envers cette (ou votre je ne sais pas) œuvre magistral (qui peut accessoirement servir de torchons ou de torche cul), explique bien le fait que vous avez encore tout à prouver sur ce sujet. Votre crédibilité reste donc entièrement à démontrer.

  258. YverNol says:

    Hm… Joli coup de pub en tout cas. Ceci dit quelque chose me tracasse… Je veux dire, ça doit être terrible de passer son temps à se battre contre des fantômes. Sérieusement, enfilez vos pompes, sortez, et donnez à bouffer au premier des nombreux types à tendre la main que vous croiserez dans la rue, vous serez beaucoup plus utiles qu’en écrivant des bouquins. Vous n’allez sauver ou aider personne, de toute manière. Vous ou les autres, ne le prenez pas personnellement. Vous êtes ce que le monde attend de vous, comme moi, comme nous tous. Arrêtez de vouloir changer les choses, commencez par vous changer vous même. C’est agaçant de voir sans cesse les mêmes combats pour les mêmes bouts de viande. N’ouvrez pas les yeux. Fermez les, et avancez. Quitte à se vautrer, autant avoir la surprise.

  259. Permettez que nous n’ayons pas les mêmes goûts en matière d' »humour ». Et encore une fois : nous ne sommes pour la censure de personne.

  260. Bien essayé, mais vous êtes démasqué : un gars qui a comme pseudo dans son mail « barket_quenelle » ne saurait être un défenseur sincère du bouquin. Sans doute un test pour voir si on valide ou pas votre message selon son orientation. Un conseil : soyez plus discret la prochaine fois !

  261. David Krampz says:

    Anti anti, y’a plus que des antis et des pros…
    Même les anarchistes de l’alliance démocratique bakouninienne deviennent anti…
    Bakounine aura voté une fois dans sa vie, vers 65 ans, et il votera extrême. Il concluera sa lutte « populaire », noir, maussade, désillusionné par « les Français sont des moutons ».
    Même les anarchistes suivent le troupeau, pour l’envie de suivre un groupe, de se réunir contre les « injustices ».
    Je ne crois pas que jeter la pierre a celui qui est muselé est une preuve de justice sociale.
    Attaquez-vous aux institutions qui vous mentent avec une aura de « Bienfaiteur » pour avoir légitimité.
    Ces bienfaiteurs qui en réalité détruisent des vies avec l’excuse de « faire du Bien ».
    Des armes ont transitées par le biais d’ONG. Des enfants arrachés à leur famille sous le prétexte de leur donner une « meilleur » vie, de les protéger.
    Détournements de fonds, usage de la corruption, enfants utilisés…

    L’anarche n’est pas une ONG mes amis !
    Dieudonné n’est pas un « ennemi » crédible parce qu’il est, justement, suffisement « crédible » pour être attaqué par des « justiciers ». C’est trop facile. Attaquez-vous plus au pouvoir et à ceux qui manipulent avec des ficelles vos (nos) opinions et nos concepts humains.
    Voyagez. Nous n’avons pas le monopole de la bonne pensée et du savoir-vivre.

    On est facilement « sali » par les médias et les bien-pensants.
    L’issue, ensuite, pour ne pas courber l’échine, est la provocation et l’association des marginaux populaires.

    Bakounine s’est fait viré par Marx de l’Internationale suite à des mensonges, suite à des accusations calomnieuses.
    Pourtant Bakounine était penseur-écrivain, comme Marx, mais prenais aussi les armes pour combattre dans les rues avec le peuple soulevé.
    La soixantaine passée, fatigué, il cessera la lutte et son ultime provosation sera de voter, et quel vote !, en méprisant le peuple.
    Et bien… A vrai dire… C’est sûrement la période que je préfère de ce personnage 🙂

  262. BOB says:

    DIEUDO est très drôle encore faut il comprendre ses sous-entendus 😉 moi il me fait rire! j’adore tout ses spectacles! la liberté d’expression doit elle être censurée pour dieudo?ou pour les juifs, les arabes, les noirs? je crois que non. Soit on rit de tout soit de rien!!!! Après il faut être capable de faire la part des choses et être assez intelligent pour prendre les choses au second degré. Un exemple Dieudo fait un sketch sur les malades du Cancer et j en ai pleuré de rire car il dit des choses vrai à sa manière! Et il faut savoir que j’ai vécu cette maladie pendant 5 ans avec mon père que j’ai vu mourir….Donc suis je un monstre de rire de cela? non je ne crois pas…. Bref continuez de vous pourrir sur Dieudo en attendant nos politiques nous la mettent bien profonde en ce moment et mettent notre pays dans la merde! donc occupez vous de cela je crois que c’est bien plus important….bonne continuation à tous

  263. François says:

    Alors là je dit bravo !!! Votre livre est vraiment très intéressant et d’une pertinence sans égal sur ce sujet.
    Merci de nous expliquer aussi clairement cette imposture qui dure depuis déjà trop longtemps. Merci de nous expliquer avec subtilité les fréquentation honteuse de ce personnage qui n’a pas lieu d’exister dans notre si belle démocratie que nous nous efforçons de défendre chaque jour contre les montés inquiétante de l’antisémitisme et du nationalisme.

  264. Mézigue says:

    @LaurentB
    On ne peut répondre à ce quantitativisme imbécile que par ce que les niais, qui se croient branchés, appelleraient un point Godwin* : Hitler faisait généralement salle comble. Est-ce que, comme pour le petit guru narcissique, cela donnait une quelconque valeur à la bouillie que des crétins venaient gober ?

    *Sur cette antienne du point Godwin, on trouvera une judicieuse réponse par « Laurence » (commentaire 7), ici : http://www.leoscheer.com/blog/2010/03/04/1266-traite-20-flooding

  265. Thomas says:

    Au fait je n’ai pas suivi mais la bande à Soral & Co ils avaient quelque chose à dire sur le mouvement des Indignés en Israël ? Probablement pas. Tout comme les médias généralistes qu’ils brocardent. C’est pas comme si l’optique (ainsi que le passé) d’un Israël Laïque et Socialiste les intéressaient. Ils préfèrent s’entendre avec les antisionistes Juifs ultra-orthodoxes.

  266. Thomas says:

    Si nous on dort, il devait être lui mal réveillé vu qu’il a oublié de dénoncer les franc-maçons.
    Tsss… Encore un qui n’a pas suivi les cours des professeurs Dailymotion, Youtube et Rutube.

  267. Thomas says:

    Je ne sais pas trop pour le racisme de Charlie Hebdo, mais ils ne sont pas les derniers à faire des « unes » antisyndicales ou anti-mouvements sociaux. Que des camarades de gauche les soutiennent illico presto c’est en partie regrettable. Trop bon, trop con dit-on par chez moi.

    Dieudonné noble et respectueux ? Face au régime des mollah vous voulez dire.
    De toute façon la politique mis à part, Dieudonné était très drôle dans son duo comique avec Semoun, beaucoup moins en solo et absolument plus après son spectacle « Mes excuses » (déjà politiquement dégueulasse). Son principal problème ? Il ne se renouvelle pas. Il doit être trop occupé à lutter contre le sionisme et le « shoahnanas ». Noble et respectueux quoi.

  268. Et alors ? Son audience fait de lui un mec intéressant ? Il y a longtemps que Dieudonné est un politicard avant d’être un « humoriste ». Et puis son combat contre le « sionisme » n’a rien de « noble » ni de « respectueux », puisqu’il confond « antisionisme » et « antisémitisme ». Quant à Charlie Hebdo, vous avez raison : ce deux poids, deux mesures est regrettable et le soutien quasi-unanime à ce journal aux dérives racistes une honte : les médias ne font pas tout un pataquès quand ce sont des squats de Rroms qui sautent.

  269. Marrant : vous nous reprochez de vouloir faire de l’audience tout en sous-entendant que l’audience de votre gourou rendrait ses idées plus pertinentes… Or, suivant votre logique, notre blog faisant une certaine audience, il devrait vous paraître très crédible, non ? Venant de gens qui prétendent dénoncer par ailleurs le système médiatique et sa course à l’audimat, ce genre de remarque est plutôt drôle…

  270. « le système UMPS » : on voit bien, par le seul usage de cette expression, de quel bord vous êtes…

    « Un repère pour les petites employés de la mairie, pour les boutonneux fils à papa et pour les petits esclaves de bureau en costard cravate, essayant de sauver leur petites vies pour continuer à payer tous les crédits qu’il s’est mis au cul ! » : votre mépris social pour les « petits employés de mairie » et les « petits esclaves de bureau » n’est pas de mise chez nous. Par ailleurs, nous ne vous permettons pas de présumer de nos conditions réelles d’existence. Composé certes de « petits employés », notre collectif compte aussi des ouvriers, des chômeurs, des RSAstes et des mal-logés.

  271. Mézigue says:

    @ Mat35
    Si vous connaissez bien votre héros et son groupuscule, écrivez un livre …

  272. « Mis au ban de la société bien-pensante » mais quand même largement médiatisés (chez Taddéi, à chaque « dérapage », etc.)

    Et oui, ne vous en déplaise, l’antisémitisme est bien un moteur essentiel chez eux, et le point de convergence entre des gens qui sinon se foutraient sur la gueule. Ce très bon livre le démontre largement.

  273. Mézigue says:

    Il est difficile de départager les commentaires les plus lamentables et/ou les plus infantiles mais Laurent est, semble-t-il, très bien placé.

    Que la forme vulgaire des propos soit en correspondance avec la vulgarité de « pensée » est assez logique. Cela ne fait du tort qu’à celui qui écrit ainsi.

    En tous cela montre le niveau des personnes capables d’avaler la bouillie « intellectuelle » d’un Soral et « l’humour » graveleux d’un Dieudonné.

  274. Toujours les mêmes rengaines… Vous n’avez donc aucune imagination ?

  275. Vous feriez bien à l’occasion de « baisser votre froc et donner votre cul » : ça vous ferait le plus grand bien, vous verrez : on parle d’expérience. Certains de nos rédacteur-ri-ces sont très fièr-e-s d’être « dévirilisé-e-s », voire « inverti-e-s », comme vous dites. Plus sérieusement : le Crif est une organisation communautariste pour laquelle nous n’avons aucune sympathie. Et puis sinon, petit rappel : les propos homophobes sont très malvenus chez nous, au prochain dérapage, on vous vire.

  276. « Quand je lis certaines déclarations de responsables israéliens, moi aussi je m’autorise la folle pensée de ne pas partager les mêmes idées colonialistes et racistes de certains juifs » : Mais nous aussi. La seule différence est que pour nous, la précision « certains juifs » est superflue et même douteuse : les soutiens à la politique d’Israël dépasse largement les seuls « certains juifs » et est aussi le fait de nombre de « non juifs ». Idem d’ailleurs pour ceux qui s’opposent à cette politique. Et puis il faudrait distinguer aussi à la fin entre « Juifs » et « Israëliens », et entre le peuple israëlien et ceux qui le dirigent. Tout ce confusionnisme et toutes ces allusions malsaines sont fatiguantes à la fin.

    Quant au Betar et à la LDJ, ce sont aussi des fachos pour lesquels nous n’avons aucune sympathie.

  277. Ce livre est au contraire très sourcé et bien documenté. Mais qu’un soralien n’y voit pas clair, compte tenu des errements, de la « mauvaise foi » et des retournements de veste de son chef ne nous étonne guère…

  278. Vous feriez bien d’aller vous en glisser une aussi… Vous verrez, ça fait du bien parfois.

  279. antivous says:

    je veux juste m’assurer de vous glisser cette quenelle modeste (loin d’être comparable à la célèbre)
    mais je suis sur que ça ne va faire que du bien .. et Hop.

  280. mat35 says:

    Le livre en général, et le passage en particulier sur Soral et son mouvement que je connais bien, regorge d’erreurs, d’informations tronquées, de citations extraites de leurs contextes et de commentaires très partisans. Entre les insuffisances de l’investigation et la mauvaise foi des rédacteurs, il devient difficile d’y voir clair.

  281. salmonellose@laposte.net says:

    Guide du routard des membres du Betar ou de la LDJ pour connaître leurs prochaines cibles, ou plus simplement l’énumération des personnes ou groupes qui ne sont pas d’accord avec la politique d’Israél ?

    Quand je lis certaines déclarations de responsables israéliens, moi aussi je m’autorise la folle pensée de ne pas partager les mêmes idées colonialistes et racistes de certains juifs et par conséquent je dois être très certainement un antisémite…

     » Lorsque nous aurons colonisé le pays, tout ce que les Arabes seront capables de faire, sera de détaler tout autour comme des cafards drogués dans une bouteille « . Rafael Eitan (chef d’état-major israélien). New York Times (14 avril 1983).

     » Les Palestiniens sont comme des bêtes marchant sur deux pattes « . Menahim Begin (premier ministre), discours à la Knesset, cité par Amnon Kapeliouk, Begin et les bêtes. New Statesman (25 juin 1982).

     » C’est le devoir des leaders israéliens d’expliquer à l’opinion publique clairement et courageusement, un certain nombre de faits qui ont été oubliés avec le temps. Le premier est qu’il n’y a pas de sionisme, de colonisation, d’État Juif sans l’éviction des Arabes et l’expropriation de leurs terres « . Yoram Bar Porath, Yediot Aharonot (14 juillet 1972).

  282. Laurent says:

    mouhahahahahahahahaha, putain, vous êtes trop marrant: comment tirer une pipe au CRIF en 10 leçons 😉 Faut arrêter avec le complot Dieudo-Soralique MDR Si le but de votre vie c’est de baisser votre froc et donner votre cul, faites dans le porno et n’écrivez surtout pas de bouquins 😉

  283. Bourcier says:

    Si personnelement je trouve ça intéressant ça apporte en tout cas plus au débat que tous les commentaires contre qui se borne à etre vulgaire et sans réelle analyse.

  284. Foquiou says:

    Et oui, restons dans la norme, soumettons-nous à la pensée unique, ne soyons pas conspirationnistes paranoïaques ! Allons à l’ abattoir sans rechigner ! Pourquoi s’ indigner ? Sarkozy, les médias et le CRIF veillent, dormons tranquilles, tout va bien au pays des bisounours !

  285. Vincent. says:

    Décidément, rien que le pitch du livre suffit à comprendre que l’auteur est complètement à coté de la plaque…parler d’extrême droite, de nébuleuse etc…l’auteur à fait un long travail sur Dieudo et son entourage sans se rendre compte que ce qui relie tout ces gens, ce n’est ni l’antisémitisme(bien que certains le soient surement), ni l’extrême droite mais un ensemble de gens de tout horizons qui ont en réalité un seul vrai point commun, c’est d’être mis au ban de la société bien pensante, d’être désignés comme des infréquentables, ce qui les réunit c’est pas des idées politiques, c’est qu’après avoir été soi-même désigné comme infréquentable, on a envie d’aller vers d’autres infréquentables voir si ces accusations sont aussi connes qu’elles le sont pour soi-même et souvent on est étonné de ce qu’on trouve.

    Voila l’auteur, vous l’avez votre réponse, pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heure et d’inventer je ne sais quelle lien qui n’existe pas, ça vous économisera des neurofènes pour vos futurs maux de têtes.

  286. Franck Steewart says:

    Un site se faisant passer pour subversif, mais qui au final conforte une fois de plus le système UMPS.

    Aucun argumentaire sérieux, aucune analyse de fond, que du blala et de la propagande  » pipi caca « .

    La vérité se sait de jour en jour, ce n’est pas avec ce torchon que vous réussirez à rallier les gens honnêtes.

    Un repère pour les petites employés de la mairie, pour les boutonneux fils à papa et pour les petits esclaves de bureau en costard cravate, essayant de sauver leur petites vies pour continuer à payer tous les crédits qu’il s’est mis au cul !

  287. LaurentB says:

    Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour générer du buzz !
    La dernière fois c’était 2 articles coup sur coup anti-Etienne Chouard (vous savez, celui qui est proche des … Indignés) qui avaient multiplié la fréquentation de ce blog WordPress inconnu par au moins 20.
    Amusez-vous bien pendant votre « conférence » à 50 personnes maximum ; Alain Soral, dans ses conférences en province et par le biais du bouche-à-oreille, c’est 200 personnes minimum.

  288. jacquesinskcape says:

    Moi ce que j’aime chez les gros gaucho bobo communards a la solde des oligarchies c’est quand tu leurs crache a la gueule  » ils te disent qu’il pleut ».
    PS: special dedicace aux antifa du NPA

  289. Jérémy says:

    Dieudonné est le seul qui me fait rire sont combat contre le sionisme est noble et respectueux, charlie hebdo on applaudit et dieudonné on le censure ? Comme d’habitude 2poids 2mesures….

    En tous cas il faut savoir que Dieudonné malgré la censure c’est l’humoriste qui vend le plus de billets de spectacle, d’ailleurs se soir je vais le voir a marseille pour son dernier spectacle « rendez nous jesus » qui joue dans une grande salle de mariage oriental 🙂

  290. Mézigue says:

    Il semblerait mon petit Julien que vous n’ayez même pas compris la raison et les priorités de ce site. Je vous invite donc à les lire :
    http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/qui-sommes-nous/

    Voyons en détails votre bouillie

    J’ai une première question pour vous. Vous êtes-vous rendu compte que vous reprochez – indûment d’ailleurs – aux gens de ce site et à ceux qui en approuvent la nécessité ce que vous faites vous-même en écrivant ce que vous écrivez ? Vous reprochez aux gens qui approuvent l’action de site de regrouper sous le terme de « fachos » des gens fort différents mais vous- même vous semblez vouloir confondre dans un même groupe tous ceux qui « ont le toupet » et la bêtise – pensez-vous – d’appeler à la vigilance face à certaines dérives. Pensez-vous, avec de tels propos, être plein de nuances et dans un monde où la complexité est à l’honneur ? En réalité, ce que vous écrivez, et la suite, montre le petit esprit farci des simplismes du guru Sot-Râle.

    A titre personnel, je ne considère pas comme une injure être comparé à un militant du NPA. Surtout quand je pense aux heures glorieuses de la Ligue Communiste face à vos amis d’extrême-droite de l’époque.

    Votre référence à Pasolini montre le petit facho abonné aux publications d’extrême-droite qui croient voir dans le cinéaste homosexuel une caution à leur combat anti-antifasciste à partir d’une phrase de ses « Ecrits Corsaires ». Mais savez-vous seulement qui est à l’origine de cette pseudo « découverte » ? (Si vous ne savez pas, je peux vous fournir la réponse) Oui Pasolini n’a pas été que communiste (où avez-vous lu ici que ce serait une tare ?), il était aussi homosexuel et vu les propos que vos amis ont généralement sur ce sujet, vous feriez mieux de vous taire.

    Sur les « sources de financement » occultes (conspi quand tu nous tiens !) Vous feriez mieux également de vous taire. A moins que vous ayez un véritable scoop à nous transmettre … Je ne mets à priori pas en doute votre propre sincérité mais je crois qu’elle ressemble fortement à de la naïveté si vous ne comprenez pas quels intérêts servent à terme les confusions régulièrement entretenues du discours rouge-brun.

    Au fond, votre petit combat « d’anti antifasciste » est comme le combat « anti antiraciste », il s’appuie sur les mêmes raisonnements simplistes. Du fait qu’il existe parois des excès dans le ritualisme de certaines incantations antifascistes (intéressées) vous en déduisez que l’antifascisme n’a plus lieu d’être ; du fait qu’il existe parois des excès dans le ritualisme de certaines incantations antiracistes (intéressées) vous en déduisez que l’antirascisme n’a plus lieu d’être ; Sophismes que l’on retrouve, ce n’est pas un hasard, sur tous les forums, blogs et sites d’extrême-droite. Mais où avez-vous vu que le racisme avait disparu ? Où avez-vous vu que les clichés et les comportements fascisants ont disparu ?

    Vous citez pèle-mêle des gens aussi différents que peuvent l’être le simplet d’Enquête & Débats , le petit « historien » combattant pour la liberté des nazillons ou le physicien devenu politologue de l’anti antifascisme obsessionnel (J’ai remarqué que vous ne citiez pas votre propre guru, le narcissique et pourtant homophobe Sot-Râle …). A proprement parler, ce ne sont pas tous des fascistes mais, que cela vous plaise ou non, ce sont tous bien des compagnons de route d’un confusionnisme qui sert les intérêts de ce que l’on peut appeler sans se tromper une forme de néo-fascisme.

  291. Julien says:

    Robin, Blanrue, Meyssan, Teil, Mukuna, Bricmont sont tous des fachos pour vous? Bravo quel sens de la nuance et des réalités, franchement arrêtez de vous occuper de politique, vous étes encore plus caricaturaux que des étudiants encartés au NPA. Et si au lieu de jouer les petits cerbères excités du système vous aviez le courage d’essayer de remonter aux sources de financement des mouvements antifa pour savoir quelle cause vous servez vraiment, ou écoutez ce que disait Pasolini au sujet de votre « combat »? Ah merde c’est vrai il était communiste donc d’emblée rangé dans la catégorie « méchant à écarter avant même de l’avoir écouté » dans votre petit monde où la complexité n’a pas le droit de citer, non?

  292. Aïaïaï says:

    Peut-être une sorte de stratégie du chaos pour mieux faire perdre le nord aux adversaires et aussi mieux se protéger

    Le genre Moi facho ? Meuh non, là preuve on s’est mis sur la gueule avec truc l’autre jour chez machin, bon depuis ça va mieux, c’est vrai. Et puis y a aussi qu’on savait pas trop où aller…

    Sinon, Article 11 avait fait un papier assez cocasse sur l’ambiance dans ce petit nid douillet

    http://www.article11.info/spip/Au-theatre-samedi-soir-rencontre

  293. C’est effectivement sur le site d’E&r et l’adresse de ce comité de soutien est bien sur au… théâtre de la main d’or chez Dieudonné.

    Ils se sont réconciliés ces deux la ? parce qu’avec toutes les salades ces lavages de linge sale en famille et les derniers épisodes d’engueulades entre jean robin, blanrue, meyssan, teil, mukuna, collon, bricmont on en perd son facho.

  294.  » Une bande de tocards qui vit surement dans les quartiers mondains »

    Vous devez faire réference à Alain Bonnet de Soral je suppose c’est vrai que le centre de paris et le marais c’est vachement populaire et prolétaire.

    Très très bel appart que celui de ce cher Alain d’après ce que l’on peut en voir dans ses vidéos.

  295. sunshine says:

    Demain c’est l’ouverture du procès Carlos (une des étoiles de la galaxie). Y a un appel d’un comité de soutien. D’après Google, E&R et un ou deux cocos oldschool ont déjà relayé le papelard. Sûr qu’il y en aura bientôt plein d’autres…

  296. anti-anticonspi says:

    Je vois que les bobocrates sont de sortie. pas d’autres sujets que de faire une conférence pour cramer dieudonné? On croit être intelligent? On se croit révolutionnaire ? Invitez et débattez au lieu de déblatterez dans le dos des gens. Vous en êtes incapables ! La secte des antifas bourgeois toujours présente pour imposer sa vision du monde. Toujours les mêmes guignols de bac à sables, qui pissent tjrs dans le sens du vent, et qui n’ont pas compris qu’ils sont les 1er dictateur de la pensée, au même titre que les médias dominants. Ils vont jusqu’à s’octroyer le pouvoir de dire ce qu’est le bien et ce qu’est le mal. Une bande de tocards qui vit surement dans les quartiers mondains et qui n’a pas d’autres occupation que de passer son temps à chercher le fascisme là ou il n’existe pas. Les ghostbuster du fascisme ! Triste

  297. Mézigue says:

    Je suis tout à fait d’accord, il n’y a pas entre nous – mais fort heureusement ailleurs avec d’autres (comme par exemple ici : http://paresia.wordpress.com/ ) – de véritable discussion possible. Cette impossibilité n’a d’ailleurs pas comme seule raison votre si manifeste faiblesse (j’insiste) au plan intellectuel ; elle a aussi pour un cause psychologique : la facilité avec laquelle vous vous énervez …

    Un aimable conseil : Allez sur les multiples forums d’extrême-droite ; vous trouverez là des gens avec qui vous pourrez « discuter » à votre gré ou plutôt avec qui se congratuler de ne pas être dupes des « mensonges et des escroqueries des élites ». Peu à peu, ils arriveront fort probablement à vous convaincre qu’eux ont la solution (forte et violente) pour que cela cesse … Et c’est ainsi (bien que l’on se croit très malin) qu’on devient un brave idiot utile et complice potentiel d’ordures …

    Mais avant d’aller là où vous serez chéri pour votre « lucidité », quelques remarques sur votre nouveau message.

    – Je ne vous ai pas « insulté ». Je vous ai juste donné mon opinion vos capacités intellectuelles. Est-ce ma faute si à chaque message vous me la confirmez ? J’ai noté que, par contre, vous n’êtes, vous, pas avare dans ce domaine si j’en crois votre premier message plus haut.

    – Vous ne m’avez pas compris. Il n’y a, de manière générale, aucune honte à croire et il semblerait que ce soit inévitable si j’en crois des gens comme Jacques Bouveresse ou Roger Pouivet . Le problème avec des gens de votre sorte est qu’ils passent d’une hébétude à une autre.

    – Que vient faire ici la notion de « contresens ». Vous avez mal lu, je n’ai pas dit que vous étiez un (véritable*) paranoïaque mais que vous êtes un « esprit simple à tendance paranoïaque ». C’est cette « simplicité » – disons pour parler plus clairement cette bêtise – qui vous faisait auparavant croire au discours simplistes des « grands médias », c’est elle qui aujourd’hui fait que vous gobez des discours tout aussi simplistes.

    *On en a un bon exemple avec le célèbre « leLibrepenseur » (dit LLP)… qui, tout comme vous s’énerve très fort quant on le met devant ses contradictions. C’est lui, un véritable paranoïaque car son délire est PREMIER par rapport à sa bêtise. Ce qui ne semble pas être vos cas.

  298. Julien says:

    Confirmation qu’il n’y a pas de discussion possbile, vous étes un fanatique à votre manière, pas un seul fait ou argument réel, des insultes, le registre des faibles d’esprit comme vous dites. Et toujours cette caricature psychologisante: »vous avez besoin de croire », non absolument pas, merci bien, croyez-moi je me passerai bien de cette réalité à laquelle justement le conditionnement que nous subissons tous m’anème justement à ne pas vouloir croire. C’est vous qui avez besoin de croire, que nos chers élites nous disent la vérité malgré le nombre avéré de mensonges, d’escroqueries, c’est là le problème, on veut croire à l’enfummage malgré toutes les preuves de son existence, vous en étes un parfait exemple. Mais excusez-moi j’aborde un peu de complexité et d’argumentation, j’ai bien compris que ce n’est pas votre terrain, (au passage attention au contre-sens, je ne pouvais pas être paranoïaque quand j’avais confiance dans le système, tout votre début de réflexion s’écroule), vous pouvez reprendre vos insultes, personnellement j’arrête là avec vous, cause perdue.

  299. Mézigue says:

    Les propos du « Librepenseur » peuvent également paraître « étayés », ce sont pourtant bien ceux d’un parfait paranoïaque.

  300. Mézigue says:

    Oui, c’est presque une caricature. Une caricature au cube en quelque sorte.

  301. Mézigue says:

    Vous écrivez que vous avez été « un bon petit soldat ». Vous l’êtes toujours. Ce qui a changé est simplement la cause en laquelle vous croyez. C’est bien là le problème avec les faibles d’esprit ; ils ont besoin de croire, ils ont besoin de certitudes. Aujourd’hui vous croyez « qu’ils » vous mentent, hier vous croyiez « qu’ils » vous disaient la vérité mais votre façon de comprendre le monde n’a pas changée, elle est toujours celle d’un primaire à tendance paranoïaque.

  302. Thomas says:

    Propagande – empire – BHL – 11 Septembre – lâches – UMPS… tout y est, non ?

  303. Julien says:

    Mes propos peuvent être beaucoup plus étayés que ceux précédemment écrits mais je n’ai pas l’impression que le dialogue soit l’objet de ce site ou de vos commentaires. De même j’espère que vos réponses peuvent être un peu plus développées, votre sentence manque un peu d’arguments là où j’en avais tout de même glissé quelques-uns dans mon bref commentaire, en quoi ces quelques lignes sont-elles décousues ou primaires ? Mais vous étes sur de votre bon droit c’est l’essentiel, et oui vous relayez le message dominant ça donne de l’assise, je le sais j’ai été comme vous pendant longtemps un bon petit soldat. Un conseil si vous avez ne serait-ce qu’un tout petit peu d’honnêteté et de courage intellectuelle en magasin, étudiez la version officielle des attentats du 11 septembre et voyez ce que les psychopathes comme vous nous appelez, en pensent parmi les milliers d’ingénieurs, d’architectes, de pilotes, d’experts en géopolitique, d’historiens et de simples citoyens (dont nombre de familles de victimes du 11 septembre). Et ainsi de suite sur tous les sujets que nous soulevons, si vous vous y refusez, c’est que vous n’étes qu’un mouton qui fait une confiance aveugle aux dogmes et messages d’un système dont c’est vrai les « élites » médiatiques et politiques sont tellement honnêtes qu’on ne peut que leur confier les clés en toute confiance. Après un bref mais avisé (je suis un méchant conspi-nazi-parano depuis maintenant plusieurs années) coup d’oeil à ce site je peux vous dire qu’il ne vous aidera pas, bien au contraire, à entreprendre une démarche critique saine.

  304. Mézigue says:

    Merci de nous confirmer par vos propos décousus, primaires et simplistes pourquoi vous croyez aux théories conspis.

  305. Julien says:

    Et oui en ces temps troublés relayons la propagande des tenants de l’empire et de personnages tels que BHL pour nous remettre l’âme et l’esprit à l’endroit, la ligne de ce site leur plairait beaucoup (Iran = dictature, 11 septembre fomenté par des barbus dans une grotte d’Afghanistan, les natio sont de méchants nazis). Finalement comme tant d’autres un site pour les lâches qui viennent se rassurer et voir leur petite réalité confortée, dormer tranquilles, consommez et votez UMPS, on fera le boulot à votre place.

  306. germinal says:

    Salut à toutes et à tous et merci pour votre action salutaire…En ces temps troublés il est, en effet, important de remettre les pendules à l’heure sur un certain nombre de sujets, de débats ou de personnages publics qui prennent la parole et tentent de rallier les gens paumés à leurs causes nauséabondes.

    Continuez votre action…informez, informez.

    ps: et que les roquets fascisants ferment leur gueules….

  307. Mézigue says:

    @ Julien

    Le « et » est de trop dans votre dernière phrase. Nous savions déjà que les fafs sont aussi de pauvres cons-psy(chopathes)

    Pour attraper qui que ce soit, il vous faudrait tout d’abord sortir de vos trous à rats.

    Mes amitiés au dentiste paranoïaque ainsi qu’au vieux beau antisémite.

  308. Julien says:

    Je voudrais savoir savoir si ce site déguelasse était un repère d’idiots utiles ou de salauds conscients, ou peut être un subtil mélange des deux? Dans tous les cas on se rassure en constatant au nombre de commentaires qu’il n’a aucun succès et c’est bien là l’essentiel. Il faut bien des lâches et des collabos dans votre genre, les fafs et les conpsis vous saluent, ne vous en faites pas, on vous attrapera plus tard.

  309. Chezfab says:

    Cette rencontre à l’air des plus intéressante… dommage que ce soit sur Paris pour moi qui habite un peu loin… En espérant qu’un jour les auteurs viendront en région lyonnaise ….

Comments are closed.