Les fascistes et leurs sous-fifres hors de la Commune d’Aligre !

Nous publions ci-dessous le texte d’une affiche collée ce matin sur les murs du quartier d’Aligre, dans le 12e arrondissement de Paris, à l’initiative d’un collectif antifasciste local. Nous saluons cette initiative qui vise tout à la fois à mettre en garde un lieu alternatif et militant parisien contre la venue d’un invité indésirable et à informer le public du problème posé par le confusionnisme politique.

_______________________

Les fascistes et leurs sous-fifres hors de la Commune d’Aligre !

Ce soir, la Commune libre d’Aligre reçoit l’animateur d’un site fascisant.

Ce soir, le Café de la Commune libre d’Aligre doit recevoir Viktor Dedaj, un des administrateurs du site internet Legrandsoir.info, autour de « la question de l’information sur Internet » et « les processus de désinformation et de mise en jeu de la responsabilité des responsables de sites » (sic).

Nous ne doutons pas qu’à cette occasion, M. Dedaj va jouer les martyrs, puisqu’il a été ces derniers mois mis en cause justement en tant que responsable d’un site de désinformation par divers militants antifascistes et journalistes indépendants. Nous ne doutons pas non plus qu’il ne manquera pas d’en omettre les raisons :

Publication de négationnistes comme Ginette Skandrani (exclue des Verts pour ce motif il y a quelques années et co-organisatrice ces derniers temps de manifestations pro-Kadhafi et pro-Al Assad) ;
Publication des communiqués du militant néo-fasciste Vincent Vauclin (exclu il y a environ un an du syndicat Sud pour activisme d’extrême droite) ;
Reprise d’articles de Novopress, l’agence de presse du Bloc identitaire, et apologie il y a quelques jours seulement des « analyses » géopolitiques d’Yves-Marie Laulan, proche du Bloc identitaire et animateur du « Libre journal » sur la station d’extrême droite Radio Courtoisie ;
Soutien répété à divers dictateurs, criminels de guerre et assassins de journalistes (récemment Kadhafi et Al Assad), via notamment la publication d’articles du Réseau Voltaire du conspirationniste Thierry Meyssan (proche de Dieudonné et d’Alain Soral ; salarié d’Al Manar, la télé du Hezbollah) et du site Infosyrie (site pro-Bachar Al Assad mis en ligne par Frédéric Chatillon, un conseiller de Marine Le Pen) ;
Publication répétée d’articles de l’intellectuel « marxiste » et confusionniste Michel Collon, interdit récemment de conférence à la Bourse du Travail par des militants syndicaux qui ont à raison dénoncé ses collusions avec l’extrême droite antisémite et son soutien aux régimes sus-cités ;
Publication répétée de textes orduriers et diffamatoires à l’endroit de militants antifascistes, de journalistes et de médias et sites indépendants ayant dénoncé ces faits ;
– etc.

L’anti-impérialisme et l’antisionisme servent trop souvent de prétexte à la pénétration des mouvements de gauche par des idéologies d’extrême droite. Or, Legrandsoir.info participe pleinement de ce confusionnisme politique que tout militant sincère se doit de dénoncer avec force car il discrédite le nécessaire combat anti-impérialiste et anticolonial dans son ensemble.

Puisque M. Dedaj n’expliquera sûrement pas tout ceci ce soir, nous nous chargeons de rafraîchir la mémoire des militants qui s’apprêtent à l’accueillir. Si malgré cela, ils maintiennent cette invitation, alors ils devront assumer leur nouveau statut de promoteurs et donc de complices d’un relais de propagande fasciste.

Le confusionnisme politique, ça suffit !

Fascistes, antisémites, idiots utiles de l’extrême droite : Hors de nos luttes !

Quelques militants antifascistes, anti-impérialistes et anti-autoritaires du 12e arrondissement, le mercredi 29 février 2012.

________________________

Affiche disponible au format PDF ci-dessous :

communique-dedaj

This entry was posted in Faux amis and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Les fascistes et leurs sous-fifres hors de la Commune d’Aligre !

  1. Pingback: Dedaj dégagé « contresubversion

  2. Pingback: Les fascistes et leurs sous-fifres hors de la Commune d’Aligre : suite « Conspis hors de nos vi[ll]es

  3. yoann says:

    fascistes, antisémites, idiots utiles de l’extrême droite : Hors de nos Vies !

  4. yoann says:

    Syrie : L’extrême droite française en campagne pour Assad http://www.humanite.fr/politique/syrie-lextreme-droite-francaise-en-campagne-pour-assad-491525

  5. . says:

    pour info,

    Commune Libre d’Aligre
    Café associatif La Commune
    Communiqué du Mercredi 29 février 2012

    La Commune d’Aligre a découvert ce matin sur les murs du café associatif, 3 rue d’Aligre et en d’autres points du marché, des affiches nuitamment collées, anonymes et hostiles.

    Ces affiches s’en prennent nominativement à l’intervenant prévu pour l’animation de ce soir, mercredi 29 février 2012. Elles contiennent également des menaces implicites sur la sécurité des locaux, des adhérents et des intervenants invités.

    Sans se prononcer sur le fond des accusations portées, la Commune Libre d’Aligre condamne les méthodes utilisées par les auteurs de cette affiche. En effet, sa violence et son anonymat relèvent des pratiques mêmes qu’elles prétendent dénoncer, alors que la Commune se veut un lieu d’échanges et de dialogues largement ouvert.

    Dans l’impossibilité d’assurer ce soir la sécurité du lieu et des personnes, la Commune Libre d’Aligre décide d’annuler le débat prévu.

    Les instances de l’association débattront de la possibilité d’une nouvelle programmation de cette soirée dans des conditions sereines assurant un débat ouvert et démocratique.

  6. la peste soit des des staligauds says:

    Ces deux croutons continuent de jouer les martyres de l’inquisition anti-fasciste (c’est à peu de choses près comme ça qu’ils voient les choses). L’un d’eux s’est récemment plaint dans une librairie toulousaine d’avoir « rejoint la liste des antisémites ». La dite liste avait évidemment été soigneusement fabriquée pour l’occasion…

    legrandsoir.info/lgs-s-est-invite-a-un-debat-organise-par-nos-calomniateurs-d-a-xi.html

    On leur conseillerait bien de se calmer un peu, de prendre des vacances à la Havane ou à Caracas (Damas c’est trop chaud en ce moment !) et même de mieux choisir leurs auteurs avant de les publier, mais il semblerait qu’on ait peu de chance d’être entendu. Nos deux imbéciles ayant décidé d’opter pour la stratégie « on persiste et on le signe ». Alors que faire, sinon attendre ? La bande à Mélanchon finira bien par leur faire subir le même sort qu’à un certain Philippe Marx.

    http://www.republicain-lorrain.fr/meurthe-et-moselle/2012/02/19/marx-de-carli-la-saga-communiste

  7. Judith says:

    Ta question est mal formulée Jerome, mais tu dois le savoir… Pour comprendre le pourquoi de sa présence ici, il te suffit de lire l’affiche. Ou de la relire, mais franchement si une première lecture ne te suffit pas y a pas grand chose à faire, si ce n’est de dégager vite fait. Skandrani, Vauclin, Meyssan, Novopress, Infosyrie (Chatillon), etc. c’est quoi si c’est pas des conspis et des fachos ?

  8. Jerome R says:

    Quelqu’un peut m’expliquer ce que Victor Dedaj a de facho ou de conspirationiste?

  9. verand says:

    C’est brillant de voir que les fascistes du 21° siècle, c’est à dire vous qui interdisez la liberté d’expression, utilisez les anathèmes de « confusionnistes » et de « fascistes » envers vos mêmes ennemis d’antan : ceux qui dérangent votre ordre établi, un ordre dans lequel le débat public doit continuer à être capturé par des partis politiques et des médias toujours moins démocratique au fur et à mesure que les années passent.

    A ce rythme là, vous attaquerez bientôt les indignés, les révolutionnaires, les gauchistes, tout créateur de nouvelle idée et nouvelle interprétation, en fait.

    Amis « antifas », vous rendrez-compte un jour que vous êtes devenu la nouvelle horde de la peur, de la violence, de la milice !? Pourquoi ne pas répondre à la violence et la stupidité par l’amour ? Pourquoi ne pas essayer quand quelque propos vous choque, de venir en parler et utiliser la raison et l’écoute, plutôt que l’assimilation et l’anathème ?

    Est-ce parce que nous n’avons plus de service militaire que vous considérez qu’il faille faire de la rue un terrain de guerre ?

    Et si je n’ai rien compris à votre lutte, alors de grâce, pointez-moi un article, une piste, qui me permettre de comprendre qu’est-ce qui justifie votre attitude.

Comments are closed.